Avertir le modérateur

05/01/2009

Le peuple palestinien, ce n’est pas le Hamas

L’offensive terrestre lancée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza accentuera le calvaire insupportable des habitants de Gaza et isolera Israël sur la scène internationale.

Face aux Gazaouis qui souffrent et meurent, face aux israéliens placés sous la menace des attaques de roquettes du Hamas, il faut souhaiter un cessez-le-feu respecté et durable mais il faut aussi rappeler quelques vérités.

Tout d’abord, la guerre qui se déroule aujourd’hui au Proche-Orient n’est pas une guerre Israël-Palestine mais une guerre Israël-Hamas.
Le Hamas ce n’est pas le peuple palestinien. Le Hamas est une organisation considérée comme terroriste par l’Union européenne. Le Hamas qui a pris le contrôle de Gaza par la force en juin 2007 n'a toujours pas renoncé à la destruction de l’Etat d’Israël.

A l'essayiste et écrivain Marek Halter, Khaled Mechaal, le chef du Hamas affirmait le 26 décembre dernier, que son mouvement était prêt à un accord avec Israël sur la base des frontières de 1967. Il reste au Hamas à confirmer publiquement cette modification importante de sa position.

Il reste surtout au Hamas à opérer la mutation qui en ferait un vrai parti politique d’opposition au Fatah de Mahmoud Abbas, président de l’autorité Palestinienne. Pour que des discussions puissent être engagées avec le Hamas, celui-ci doit accepter d’abandonner les opérations-suicide et reconnaitre le droit à l’existence de l’Etat d’Israël, comme l'a fait l'OLP (Organisation de Libération de la Palestine)  en son temps.
Il faut donc le dire et le redire : Le Hamas est, en partie, à la source du calvaire inacceptable enduré par les habitants de la bande de Gaza.

Ensuite Israël ne semble pas en mesure de gagner à la fois militairement et politiquement une guerre qui a désormais des répercussions très importantes en France, si on en juge par l’ampleur des manifestions de samedi et la manifestation anti-Hamas organisée par le Crif dimanche 4 janvier.
A la suite des débordements condamnables qui ont émaillé la manifestation organisée samedi à Paris, plutôt que des manifestations pro-ceux-ci ou anti-ceux-là il faut surtout appeler à préserver notre « vivre ensemble ».
S’il y a un appel à lancer en France aujourd’hui, ce devrait être un appel à une grande manifestation pour la paix à laquelle participeraient les communautés juive et arabe de France en même temps que tous les défenseurs de la paix.

07:40 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : hamas, gaza, palestine israël | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu