Avertir le modérateur

12/09/2009

Quandj’entends « sale Blanc », je dresse l’oreille car c’est de moi que l’on parle

Les motifs d’indignation sont nombreux en cette saison et ils ne viennent pas seulement d’Orly ou de Seignosse.

C'est du Zimbabwe que Robert Mugabe le scandaleux président du pays s’est rappelé à notre souvenir en déclarant devant les jeunes de son parti « Nous n’avons pas invité ces sales blancs » au sujet des Britannique et des Américains

Ce propos raciste n’est hélas pas son premier, mais il intervient à la veille de la visite d’une délégation européenne dirigée par Karel De Gucht, le commissaire européen qui doit rencontrer Mugabe et son ex-opposant Morgan Tsvangirai. Tsvangirai est devenu Premier ministre après un accord de partage du pouvoir conclu sous la pression internationale à la suite de la parodie d’élection d’il y a un an.

Il faut repousser au loin les propos racistes d’où qu’ils viennent.
En paraphraser Martin Luther King, quand j’entends "sale Blanc", je dresse l’oreille car c’est de moi que l’on parle.

12:49 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : mugabe, tsvangirai, propos racistes, zimbabwe, blancs, noirs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu