Avertir le modérateur

26/10/2009

Ex-préfet accusé de racisme : Il va falloir de la patience

On s’attendait à en savoir rapidement plus dans le dossier des plaintes déposées contre l’ex-préfet Paul Girot de Langlade, soupçonné d'avoir tenu des propos racistes fin juillet à l'aéroport d'Orly.

Si la Brigade de répression de la délinquance contre la personne a bien rendu un rapport le mois dernier, il va  tout de même falloir nous armer de patience car Jean-Jacques Bosc le procureur de Créteil a demandé un complément d'enquête.

Paul Girot de Langlade.jpgLe 14 août dernier, le parquet de Créteil avait ouvert une enquête pour "injures publiques à caractère racial" visant Paul Girot de Langlade, après la plainte d'un agent de sûreté de l'aéroport d'Orly.
Au cours d'un contrôle à l'aéroport d'Orly, Paul Girot de Langlade aurait déclaré: "On se croirait en Afrique", "il n'y a que des Noirs ici".
Un agent de sûreté d’origine antillaise avait déposé plainte pour injures racistes. Deux autres agents de sûreté avaient, eux aussi, déposé des plaintes pour le même motif.

Paul Girot de Langlade avait alors été suspendu de sa mission de coordonnateur local pour La Réunion des états généraux de l'Outre-mer par le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux

18/08/2009

Brice Hortefeux a t-il suspendu le préfet accusé de racisme d'une mission terminée?

Suite du feuilleton du préfet agressif (selon son propre aveu), accusé de racisme, mais qui nie avoir commis les faits pour lesquels il aurait été suspendu.
Alors que le préfet Paul Girot de Langlade dément...toute parole raciste, et jure qu'il n'est pas informé d'une quelconque action judiciaire à son encontre, on apprend que deux autres plaintes pour injures racistes émanant elles aussi d'agents de sûreté de la société Securitas, ont été déposées, contre lui les 11 et 12 août.
J'ai écrit plus haut que le préfet "aurait été suspendu" car le site Internet réunionnais Zinfos974 qui a révélé l'affaire, annonce (ici) que Paul Girot de Langlade avait, la veille de son esclandre, terminé la mission (de correspondant local pour la Réunion, des Etats généraux de l'Outre-mer) dont il a été suspendu.

Brice Hortefeux.jpgPourquoi Brice Hortefeux aurait-il annoncé avoir "suspendu" M. Girot de Langlade de sa mission ?

Pourquoi le ministre a-t-il communiqué dans les termes suivants le 14 août ? : « J'ai été informé du dépôt de plainte d'un agent de sûreté de l'aéroport d'Orly à l'encontre de Monsieur Girot de Langlade. Ce dernier, revenant de la Réunion, le 31 juillet dernier, aurait tenu des propos diffamatoires, empreints de racisme, à l'encontre du personnel chargé de son contrôle. […] Dans l'attente des résultats de l'enquête en cours, j'ai décidé de suspendre immédiatement l'intéressé de sa mission de coordinateur local, pour la Réunion, des Etats généraux de l'Outre-mer.
Je ne tolèrerai jamais que des propos racistes ou discriminants soit tenus dans notre pays, d'autant plus par un représentant de l'Etat, quel qu'il soit. Ces comportements sont indignes des valeurs de notre République.
»

Oui, pourquoi? A ce stade rien ne peut être exclu, ce qui en soi, est déjà un problème.

15/08/2009

Le préfet accusé de racisme doit être mis hors d'état de nuire

Paul Girot de Langlade, Préfet hors cadre et...coordinateur local pour La Réunion des états généraux de l'Outre-mer, aurait mal supporté qu'une employée lui demande de vider ses poches alors qu’une alarme de portique de sécurité avait retenti à son passage à Orly.
Le préfet aurait alors projeté le contenu de ses poches en lançant à une employée antillaise : « On se croirait en Afrique [...] Il n'y a que des Noirs ici. »
L’employée a ensuite déposé plainte.
Saluons le sang-froid et le courage de l’employée. Toutes les personnes victimes ou témoins de comportements discriminatoires ou racistes doivent saisir la Justice, car la lutte contre l’intolérance est l’affaire de tous.

Il faut se féliciter de la réaction rapide du Ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux qui a suspendu de sa mission (et non pas de ses fonctions) M. Girot de Langlade.
Je suis par contre très surpris que la coordination locale pour La Réunion des états généraux de l'Outre-mer ait été confiée à un préfet plusieurs fois soupçonné d’avoir tenus des propos diffamatoires, empreints d’intolérance et de racisme.

En effet juin 2008, Paul Girot de Langlade avait été relaxé en appel pour des propos assimilant les gens du voyage à des délinquants.
Le tribunal correctionnel de Paris avait également relaxé le préfet pour avoir déclaré le 23 octobre 2002 lors d'une conférence de presse à Carpentras que les gens du voyage vivaient « d'escroquerie et de rapines».

La suspension de ce préfet récidiviste, n’est pas suffisante. En attendant les résultats de l’enquête en cours, il est souhaitable qu’aucune mission ne soit plus confiée à ce préfet plusieurs fois impliqué dans des affaires indignes d’un représentant de l’Etat.

Brice Hortefeux doit relever le préfet Girot de Langlande de ses fonctions si les propos qui lui sont reprochés sont confirmés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu