Avertir le modérateur

08/09/2009

Le préfet accusé de racisme tente de confondre "injure à caractère racial" et franc-parler

Paul Girot de Langlade le Préfet accusé de racisme, poursuit sa fuite en avant. Samedi dernier, c'est dans le journal Le Monde qu'il rompait une nouvelle fois le devoir de réserve que s'imposent les préfets.
Rappelons que M. Girot de Langlade est accusé d’avoir déclaré lors d'un contrôle de sécurité à l'aéroport d'Orly : "On se croirait en Afrique" et "Il n'y a que des Noirs ici".

Après avoir reconnu le 27 août dernier dans le journal Le Parisien avoir déclaré lors de l'incident : "Avec une gestion pareille, on se croirait en Afrique !", il affirme dans Le Monde daté du 5 septembre "Je ne suis pas un être raciste. Simplement, j'ai mon franc-parler..."
Franc-parler? Ah, il fallait l'oser celle-là !

Paul Girot de Langlade ne fait pas l'objet d'une procédure judiciaire pour "franc-parler" mais pour...."injures publiques à caractère racial".
Notre morale et nos lois savent encore faire la différence entre franc-parler et injure à caractère racial !

 

08:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : préfet, injures racistes, franc-parler, girot de langlade | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu