Avertir le modérateur

05/10/2015

Morano: la théorie du grand remplacement

Invitée sur le plateau de l'émission On n'est pas couché, diffusée sur France 2 le 26 septembre, l'eurodéputée Nadine Morano a déclaré "pour qu'il y ait une cohésion nationale, il faut garder un équilibre dans le pays, c'est-à-dire sa majorité culturelle". "Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères". "J'ai envie que la France reste la France et je n'ai pas envie que la France devienne musulmane".

La référence au général de Gaulle n’est qu’une incise dans une phrase qui dit clairement que Nadine Morano estime que la France est un pays judéo-chrétien de race blanche et qu’elle souhaite que la France le reste.

Ce qu’il y a de plus effrayant dans l’intervention de Mme Morano, c’est qu’elle valide et promeut tranquillement dans une émission de grande écoute et sans réplique ni contradiction vigoureuse, la thèse du "grand remplacement" des racialistes identitaires et de la frange la plus raciste de l’extrême droite française.

Morano, Eurodéputé, pays de "race blanche", Camus, république, minorités visibles, grand remplacement, civilisation, identitaire, de Gaulle, France 2, On n’est pas couché, ONPCNadine Morano démontre qu’après la lepénisation des esprits, nous assistons à une lepénisation du discours politique . Elle défend la théorie du "grand remplacement" de la « race » et de la « civilisation ». Selon cette vieille théorie reprise par Renaud Camus et défendue de manière plus hypocrite par certains intellectuels, il existerait un processus de substitution de population sur le territoire français...métropolitain, dans lequel le peuplement européen (entendez comme Nadine Morano : "judéo-chrétien et de race blanche") serait remplacé par une population non européenne (entendez originaire d'Afrique et musulmane).  Ce "grand remplacement" de population serait, bien évidemment soutenu, par  "la France d’en haut" et conduirait à un changement de civilisation.

Cette théorie invalidée par les spécialistes établit une séparation entre les Français selon qu’ils seraient ou non issus de l’immigration notamment subsaharienne et maghrébine.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les tenants de cette funeste théorie disent vouloir défendre la République dont ils profanent les valeurs et les principes structurants notamment  l’article 1 de la Constitution qui indique et on ne se lassera pas de le rappeler que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ».

Le document qui fait foi en matière de nationalité française  est le passeport ou la carte d’identité.
La carte d’identité ou le passeport ne font aucune différence, et c’est la force du modèle, entre les Français depuis quelques jours ou les Français depuis des décennies. Tous les Français participent de la liberté, de la fraternité et de l’égalité.

En défendant la "communauté des français (prétendument) non issus de l’immigration", Nadine Morano et les tenants de la théorie du "grand remplacement", promeuvent un communautarisme qu'ils prétendent combattre.

13/04/2009

De Gaulle et les alliés ont blanchi la libération de Paris

Par quel miracle la ville de Paris a-t-elle pu avoir été libérée en 1944 par des troupes totalement blanches alors que les forces françaises libres étaient composées aux 2 tiers de soldats noirs ?
Simplement en éliminant systématiquement les soldats noirs de toutes les unités qui entreraient dans Paris pour la libérer en ce 25 août 1944!

C’est la BBC qui relate ce scandale dans un document édifiant diffusé le 6 avril dernier : http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/7984436.stm
Alors que les armées françaises et alliées étaient censées combattre le racisme nazi qui allait conduire à des milliers de morts en camps de concentration et d’extermination,  elles toléraient en leur sein, des pratiques odieuses.
De gaulle et la libération de Paris.jpgLe document de la BBC revient sur la chronologie des évènements :

Charles de Gaulle avait une exigence : que Paris soit libérée par des soldats français.
Le commandement américain et britannique a accepté et même accompagné cette exigence à condition que les divisions qui entreraient dans Paris ne comportent aucun soldat noir.

En raison de l’énorme contribution des tirailleurs sénégalais aux forces françaises libres, il fut impossible de trouver une seule division entièrement blanche. Il a donc fallu, en une hideuse opération, remplacer tous les soldats noirs par des soldats blancs, pas nécessairement français d’ailleurs, afin que la libération de Paris ne soit pas « entachée» par des soldats noirs !

Les soldats noirs étaient assez dignes pour libérer la France mais pas assez pour figurer sur les photos des héros libérateurs de sa capitale.
La réaction des autorités françaises à ce reportage de la BBC se fait attendre. Cette réaction aura beau se faire attendre, il faudra bien envisager une réhabilitation pour tous ces soldats noirs humiliés et dont beaucoup ont trouvé la mort en combattant pour la France et en la libérant.

Merci au professeur Eric F. qui m’a informé de la diffusion de ce reportage.

06:50 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : de gaulle, libération de paris, 25 août | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu