Avertir le modérateur

13/03/2009

Obama reste ferme sur les droits de l’Homme en Chine

Le président américain Barack Obama a annoncé au ministre chinois des affaires étrangères Yang Jiechi que la défense des droits de l'Homme constituait pour les Etats-Unis un "aspect essentiel" de leur politique étrangère.

Barack Obama a dit espérer des progrès sur la question du Tibet.
Cela nous change des hésitations peu glorieuses que l’on voit de ce côté-ci de l’Atlantique...

07:00 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droits de l'homme, chine, obama, france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/08/2008

Leçons d’allemand

En visite à Moscou ce 15 août 2008, la chancelière allemande Angela Merkel a qualifié devant son hôte, le président Dmitri Medvedev, la réaction de la Russie face à la Géorgie dans la crise déclenchée par la Russie en Ossétie du Sud de "disproportionnée"

"Une partie des actions de la Russie ont manqué de proportion", a ajouté Mme Merkel.

On se souvient que Nicolas Sarkozy devant le même Medvedev avait jugé " normal " que la Russie défende les " intérêts des russophones » hors de ses frontières."

On n’oublie pas qu’en avril 2007, la Cour pénale internationale avait lancé des mandats d'arrêt contre Ahmad Haroun un ancien ministre d'Etat soudanais et un chef coutumier pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Le gouvernement soudanais avait refusé de coopérer et pire avait nommé un des 2 sinistres personnages dans une commission gouvernementale chargée d'examiner les atteintes aux droits de l'homme.

L’Allemagne de Angela Merkel avait protesté.

38249713.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face à l’intransigeance russe, à la provocation soudanaise ou à la répression du régime chinois contre le Tibet, le courage de Mme Merkel mérite d’être souligné.

21:04 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : merkel, tibet, chine, courage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/08/2008

Le Gouvernement Français se souvient du dalaï-lama

Face aux pressions des dirigeants chinois, le président de la République s’est rendu en Chine pour assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques mais dépêche son épouse pour rencontrer le dalaï-lama, le sage chef spirituel tibétain et Prix Nobel de la paix.

Allez comprendre...

Reçu hier par des parlementaires, derrière la muraille du Sénat, presque comme un va-nu-pieds, le dalaï-lama a heureusement su faire passer son message pacifique en déployant une finesse politique supérieure à celle démontrée par le Gouvernement français dans cette séquence.

124813793.jpg


Le prix Nobel de la Paix que l’on veut faire taire, a confirmé ce qui ne devrait pas être une surprise pour le président de la République : la répression au Tibet continue pendant les JO et devrait s’intensifier une fois après les JO.

Face à cette « menace de la vérité » incarnée par le dalaï-lama, le président de la République comprendrait-il enfin tout ce qu’il a à perdre à ce que la France se comporte comme un vassal du régime chinois actuel ?

Toujours est-il que comme par miracle, la Secrétaire d’Etat aux droits de l’homme vient d’annoncer que des contacts étaient en cours pour qu’elle rencontre le dalaï-lama « le plus vite possible ».
Enfin est-on tenté d'écrire.
Il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais tout de même...

10:37 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dalaï-lama, tibet, courbettes, chine | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/08/2008

Ni droits de l’homme ni contrats

La France sera représentée à son plus haut niveau à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin.

Pourquoi avoir prétendu subordonner la présence du président français à Pékin à des «  conditions » vites démenties, puis à la reprise du dialogue sino-tibétain ? Pourquoi avoir laissé entendre que le Dalaï-lama pourrait être officiellement reçu ?

Tout ça pour ça ?

La Chine est certes un grand pays ami de la France, mais le régime actuel ne peut se confondre avec le peuple chinois ou la Chine éternelle.

Des menaces à peines voilées au régime Chinois, nous sommes vite passés à l’annonce d’une présence présidentielle en Chine qui, nous laissait-on entendre, devait être récompensée par des avancées chinoises sur la question du Tibet et des droits de l’homme en général. Les raisons économiques semblent avoir pris le dessus.

 

1240018255.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La France se retrouvera bien seule à Pékin sans nos partenaires européens: l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, l'Espagne etc.


Dans crise qui oppose le Tibet à la Chine, notre pays s'est partagé entre les contorsions et les renoncements inutiles, au grand bonheur des dirigeants chinois qui grâce à des menaces de rétorsion économique, réussiront à faire l’apologie de leur régime.

Au final les concessions françaises se seront révélées inutiles pour la question des droits de l’homme.

Quant à l'impact de la visite présidentielle sur notre économie...

 

08:08 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chine, jo, droits de l'homme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/05/2008

Eunice Barber bouscule la France des bons sentiments

Eunice Barber 5 fois médaillée aux Championnats du monde d'athlétisme en heptatlon et en saut en longueur, a sauté plus loin que tout le monde sur le terrain déjà miné, des JO de Pékin.

Alors que les autres sportifs français s’accordaient pour porter un badge (à ce jour interdit par le Comité national et olympique sportif français)pour protester contre la situation des droits de l'Homme en Chine et au Tibet notamment, madame Barber a déclaré hier matin sur Europe 1 qu'elle ne portera pas ce badge : «J'ai un avis dur là-dessus, je ne porterai pas le badge»

On peut discuter sa décision de ne pas porter le badge mais sa justification est claire et courageuse: « Il y a tellement de Noirs et d'Arabes qui se font incendier en France. Là, les humanitaires ne se lèvent pas » a-t-elle déclaré.

Et beaucoup de dénoncer la phrase de trop, voire le dérapage.
Dérapage ? Pas si vite ! Examinons d’abord ce que dénonce Eunice Barber :

En ce moment, en France on expulse à tour de bras, 25 000 personnes par an, avec une somme infinie de malheurs et personne encore ne porte de badge.

En France les Noirs et les Arabo-maghrébins se plaignent de discriminations massives  et personne n'aide les associations qui les défendent. C’est même le contraire, on ne trouve rien de mieux que de les traiter de "communautaristes" pour mieux nier l’évidence et pour ensuite se tourner vers l’étranger.

De ce point de vue, comment ne pas partager le constat d’Eunice Barber ?
Avant d'accuser les autres, il faut balayer devant sa porte. C'est le simple bon sens.

Le geste de Mme Barber est fort, un peu trop fort peut-être, mais il est là pour garder les consciences en éveil.
Son geste est là pour que nous nous interrogions sur nos propres pratiques : où en est la France en matière de droits de l'homme ?
Quelle est la politique du gouvernement en ce domaine ?

Ne sommes-nous pas encore loin de la France championne du monde des droits de l'homme ?

08:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : eunice barber, jo, pékin, chine, droits de l'homme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu