Avertir le modérateur

19/05/2010

Burqa et valeurs de la République: l’Etat ne donne pas le bon exemple

Comme prévu, le Conseil des ministres a adopté aujourd’hui le projet de loi visant à interdire le port du voile intégral en France

Le texte de loi prévoit une amende de 150 euros qui pourra être remplacée par un stage de citoyenneté, visant à rappeler les…valeurs républicaines.
Valeurs républicaines avez-vous dit? D'accord. Mais l’Etat, lorsqu’il donne des leçons de respect de nos valeurs ne serait-il pas plus crédible s’il était lui-même exemplaire ?
Le gouvernement donne-t-il vraiment le bon exemple lorsqu’il refuse de répondre à ceux qui lui demandent depuis de longues années maintenant de promouvoir les valeurs de la République qui sont trahies par la discrimination ?

L’intégrisme progresse d’autant plus facilement que l’Etat refuse de tenir sa promesse d’égalité, et de lutter efficacement contre les discriminations.

Burqa.jpgHélas, l’interdiction de la burqa ne suffira pas à endiguer l'intégrisme dans notre pays.

Le gouvernement aurait tort de combattre uniquement le symptôme de l’intégrisme que représente la burqa. Il doit aussi, et surtout, lutter contre...les causes de l'intégrisme. Ce qu'il fait si peu et si mal.
Pour ce faire, le discours de fermeté doit être équilibré par un discours d'équité. Seule une mobilisation en faveur du développement social et humain des zones dans lesquelles la burqa tente de s’imposer permettra de faire progresser les valeurs républicaines.

Ce sont les personnes dont les intégristes veulent faire des proies, qui doivent être ou devenir des vigies de la République.


Mais n’est-il pas vain, n’est-il pas ridicule de tenter d’imposer le respect de valeurs lorsque l’on donne l’impression de ne pas les respecter soi-même ?

17:25 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : burqa, voile, niqab, discriminations, etat, république | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/04/2010

Burqa: un 2ème débat sur l’identité nationale

Vous avez aimé le débat sur l’identité nationale ? Vous allez adorer le débat sur la burqa.

Certains l'oublient souvent mais parmi les Noirs de France, les musulmans représentent environ 50%. Nous sommes donc bien placés au Cran pour sentir ce que pensent les musulmans modérés des débats qui animent la société française et qui ciblent de plus en plus directement les musulmans. Le sentiment qui monte parmi les musulmans du Cran est l’exaspération.

Les musulmans modérés sont fatigués de ces mises en cause successives, et de ces incessantes œillades de l’exécutif sur sa droite.
La droite risque de se rendre compte à ses dépends qu’il n’y pas que les électeurs d’extrême droite qui votent.
S’il faut, bien sûr combattre l’intégrisme islamique, il est contreproductif de vouloir stigmatiser ou combattre pour cela, l’Islam.

La femme verbalisée pour niqab au volant et son mari (Crédits photo AFP).jpgEn attendant, le débat sur la burqa prend un tour très inquiétant depuis la révélation à point trop bien nommé, de l’affaire de la conductrice verbalisée pour un niqab au volant et surtout depuis que le ministre de l’Intérieur a attaqué le mari de la conductrice pour appartenance supposée à la mouvance radicale du Tabligh, polygamie supposée et fraude supposée aux services sociaux.

On nous disait que le débat sur la burqa n’avait rien avec la religion, mais tout à voir avec la dignité de la femme et par une opération vraisemblablement montée, le gouvernement révèle le fond de sa stratégie : viser encore une fois l’islam et donc une partie de la population française, pour des bénéfices électoraux douteux.

Alors le débat sur la burqa est-il un débat sur l’identité nationale bis ? Cela en prend le chemin, hélas.
Avec ce deuxième débat sur l’identité nationale, certains semblent encore avoir en ligne de mire, l’immigration ainsi que les français issus de l’immigration.
Et tout cela n’augure rien de bon.

Vous avez aimé le débat sur l’identité nationale ? Vous risquez d’adorer le débat sur la burqa.

06:10 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : burqa, identité nationale, niqab, dignité, islam, islamophobie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/06/2009

La burqa ? Non merci

Le développement du port de la burqa (ce vêtement porté par certaines femmes et qui les couvre du haut jusqu’en bas laissant quelques fois apparaître les yeux) en France nous inquiète tous à juste titre.

Burqa.jpgSous l'impulsion du député communiste André Gérin, des parlementaires de gauche et de droite demandent la création d'une commission parlementaire sur le sujet.

Ce débat est salutaire et bienvenu.
Pour ma part, féministe convaincu, je remarque que les hommes ne portent pas la burqa qui aurait pour objectif de dissimuler les femmes au regard des hommes.
Le port de la burqa représente donc une évidente atteinte aux libertés individuelles.
Ajoutez-y les nombreuses questions de sécurité, publique et individuelle que pose un vêtement qui dissimule un être humain de la tête aux pieds et vous comprendrez pourquoi la burqa ne me semble pas acceptable dans notre contexte républicain.

Les musulmans de France dans leur immense majorité pratiquent un islam ouvert et tolérant, cependant, nous nous aveuglerions terriblement en oubliant que pour certains musulmans, la burqa est hélas un moyen d’exprimer le sentiment d'être refusé par la société française.

A y regarder de plus près, ce débat sur la burqa n’est pas éloigné de celui ouvert très bruyamment par Manuel Valls sur la société française, sur sa cohésion et les moyens qu’elle se donne pour faire reculer la  « ghettoïsation », et le repli identitaire.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu