Avertir le modérateur

29/09/2010

Un apéro saucisson-pinard au siège de l’UMP ?

Les organisateurs de l’apéritif saucisson et pinard qui devait se dérouler en juin à la  Goutte-d'Or à Paris, ont tenté de récidiver. Cet apéritif saucisson et pinard  initié ou soutenu par des groupuscules proches de l'extrême droite, utilisait les mêmes relents nauséabonds que ceux des soupes populaires au cochon qui avaient été considérées comme discriminatoires par le conseil d'État.

Logo de l'UMP.pngCette fois, ce n’est pas sur la place publique que devait avoir lieu la nouvelle provocation dirigée contre les musulmans, mais au siège de l’UMP et sous la forme d’un débat au titre sans nuance : "Immigration, islamisme, la France menacée ?"

On se souvient que la manifestation d’hostilité qui devait avoir lieu au cœur du quartier de la Goutte-d'Or, dans le 18e arrondissement de Paris avait finalement été interdite par la préfecture de Paris en raison des "risques graves de troubles à l'ordre public" que présentait l’opération.

Parmi les organisateurs de cette manifestation de juin se trouvait "Riposte laïque" naguère classé à gauche mais qui s’abîme aujourd’hui dans une étrange alliance brun-rouge.
"Riposte laïque" est également à la manœuvre du « débat saucisson-pinard »

Tout comme la manifestation de juin à paris, le « débat saucisson-pinard » qui devait avoir lieu demain jeudi 30 septembre, à 19 heures, le siège de l'UMP, rue La Boétie à Paris a été annulé par le parti présidentiel lui-même dans des termes particulièrement ambigus : Le mouvement à l’origine de cette curieuse ne serait pas "un mouvement associé à l'UMP et ne peut donc organiser un événement au siège"

On aurait aimé une explication plus claire...

13:16 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apéro géant, apéro raciste, saucisson, pinard, saucisson-pinard, ump, goutte d'or | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/06/2010

Les pouvoirs publics doivent dire « non » à l’"apéritif de la haine"

L’"apéritif géant" baptisé "saucisson et pinard" qui prétend selon ses organisateurs s’opposer à "l’islamisation du 18ème" est à cette heure, toujours prévu le 18 juin 2010.
Le lieu de cette manifestation n’a pas été retenu au hasard : C’est la Goutte d’or, un quartier dans lequel la diversité est particulièrement présente.
Affiche de l'apéro haineux.jpgLa provocation est clairement affichée. L’invitation est notamment relayée par un groupuscule d'extrême droite dont les appels à la haine sont notoires et dont les manifestations dégénèrent en trouble à l’ordre public.

Le Maire de Paris, et le Préfet de police de Paris doivent empêcher cet "apéro géant" "saucisson et pinard", qui constitue un appel à la haine, et présente un caractère ouvertement discriminatoire.

Les pouvoirs publics doivent dire de la manière la plus ferme "Non" à cet apéritif discriminatoire afin que, demain, des "apéritifs de la haine" ne se multiplient pas en France.

On peut vouloir que certaines rues des grandes villes ne soient pas bloquées le vendredi à midi, on peut légitimement s’inquiéter des menaces qui s’exercent contre des femmes à certaines heures dans certains quartiers, on peut souhaiter combattre la drogue, l’insécurité, mais un apéritif provocateur, un apéro haineux, un apéro qui exclut est-il la meilleure solution ? A l’évidence non !

14/06/2010

Apéro géant raciste contre drapeau brûlé

Deux évènements condamnables nous sont rapportés par l’actualité.
D’un côté un apéro-géant aux connotations racistes et de l’autre un drapeau brûlé qui n’est pas moins haineux.
Un groupe d’extrême droite a en effet lancé sur Facebook,  un apéro géant "saucisson et pinard" afin déclare la créatrice de ce groupe de s’opposer à "l’islamisation du 18e qui est de plus en plus ostentatoire".
Cela rappelle bien sûr les scandaleuses soupes au cochon distribuées aux « Français dans la misère » par l’association « Solidarité des Français ».
Ces soupes à la grimace ont heureusement été interdites le 5 janvier 2007 par le Conseil d’Etat, au motif bien compréhensible que ces repas sont discriminatoires pour les musulmans et les juifs qui en sont ainsi délibérément exclus.

Drapeau français.jpgDans la ligne des provocations, le drapeau accroché sur la façade de la mairie de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne a été brûlé dans la nuit et remplacé par un drapeau algérien.

Les auteurs de cet inacceptable outrage à la République et à l’un de ses symboles n’ont pas encore été identifiés.
Rappelons à ce jour, l’outrage à l'hymne national ou au drapeau français n’est considéré comme un délit, que si ce délit a lieu…au cours d'une manifestation publique.

Cela devrait changer puisque qu‘un décret est en cours d’élaboration.

Ces deux provocations éclairent un climat malsain qui pourrait s’envenimer.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu