Avertir le modérateur

03/11/2010

Obama président noir et président "banal", tant mieux !

Les démocrates ont subi une défaite aux élections de mi-mandat (ils perdent la majorité à la Chambre des représentants, mais gardent la majorité au Sénat)

barack obama.jpgBarack Obama qui paie d’une certaine manière, l’extrême engouement qui l’a porté au pouvoir en 2008, vient d'expérimenter à ses dépends que les responsables les mieux élus peuvent tomber de leur piédestal.
On a beaucoup dit ou écrit ici ou là que M. Obama avait « déçu » les américains, c’est ignorer que si sa côte a baissé, elle reste largement au dessus de celle de ses prédécesseurs.

Comparaison n’est pas raison, mais on oublie que depuis Ronald Reagan, presque tous les présidents américains ont perdu des élections de mi-mandat  puis ont été réélus.
On oublie aussi que George Herbert Walker Bush qui a gagné les élections de mi-mandat n’a pas été réélu.

Au fond la meilleure leçon à tirer de ces élections 2010, c’et que président noir ou pas, Barack Obama est un président confronté aux mêmes réalités que tous les leaders politiques.
Avec ces élections de mi-mandat, Barack Obama se banalise un peu. Il devient un président comme les autres !
C’est ce qui pouvait arriver de mieux au premier président noir des Etats-Unis…

13:03 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obama, etats-unis, élections, midterms | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/06/2009

Vive l’Europe, alliée indispensable contre les discriminations !

On ne le dit peut-être pas assez : l’Union européenne est un formidable aiguillon de la France dans la lutte contre les discriminations.

C’est la directive 2000/CE/43 votée en juillet 2000 et à l’unanimité SVP, qui est à l’initiative de la création de la Halde (Hautre autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité)

Logo du Parlement européen 2.jpgC'est cette directive 2000/CE/43 qui impose le concept de "discrimination indirecte" et ouvre la voie à la mise en place de…satistiques de la diversité car comment révéler et quantifier les discriminations notamment invisibles (le plafond de verre) sans les révéler puis les mesurer par un outil statistique ?

Et puis cette directive que la France ne transpose toujours pas dans son esprit, demande la mise en place de l’action positive dans des termes très précis en son article 5 « Pour assurer la pleine égalité dans la pratique, le principe de l'égalité de traitement n'empêche pas un État membre de maintenir ou d'adopter des mesures spécifiques destinées à prévenir ou à compenser des désavantages liés à la race* ou à l'origine ethnique. »

Alors tous aux urnes le 7 juin !

* La directive précise que « L'Union européenne rejette toutes théories tendant à déterminer l'existence de races humaines distinctes. L'emploi du mot «race» dans la présente directive n'implique nullement l'acceptation de telles théories. »

09:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : europe, union européenne, élections, européenes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu