Avertir le modérateur

11/03/2009

Les coupables aveuglements des opposants aux statistiques de la diversité

Depuis trois ans, le CRAN ne ménage ses efforts pour faire connaître la raison pour laquelle les statistiques de la diversité sont indispensables en France : ces statistiques servent à révéler les discriminations indirectes dont nul n’a réellement idée : les écarts salariaux dans les entreprises, les inégalités dans les évolutions de carrière etc.

Résultat ? Tous les partis politiques démocratiques sont aujourd’hui favorables aux statistiques anonymes, auto-déclaratives, facultatives et sans constitution de fichier.
Les institutions de lutte contre les discriminations sont à l’unisson. Le dernier sondage européen sur la question* indique que 78% de nos concitoyens sont favorables à des statistiques anonymes pour lutter contre les discriminations.

Tout le monde semble donc convaincu ? Non quelques individus bien isolés mènent un combat d’arrière-garde contre les statistiques de la diversité.
Ces individus sont prêts à tout pour effrayer nos concitoyens, ils s’entêtent à voir des ethnies là où nous voyons de la diversité. Pour eux, ce sont des statistiques « ethniques » et rien d’autre. Effrayons, effrayons, il en restera toujours quelque chose.
Engoncés dans leur confort, ils sont prêts à laisser souffrir encore des années les personnes qui sont quotidiennement confrontées aux discriminations et qui n’en peuvent plus.

Ils s’autoproclament seuls défenseurs d’une République que nous défendons autant si ce n’est mieux.
Ils nous vendent une République imaginaire, insensible aux malheurs, une République de père fouettard. Ils enfantent ainsi des citoyens distants envers la République et seront demain, les premiers à s’en étonner.
Ils veulent combattre des discriminations dont ils ne connaissent pas l’ampleur, médecins dangereux, ils veulent traiter sans diagnostiquer. Quelle folie !
Piètres thérapeutes, ils préfèrent se réfugier dans la certitude de leur extrémisme idéologique.

Avec eux, on arrêterait la circulation simplement à cause des risques d’accident…on interdirait la fabrication de médicaments par peur des effets secondaires possibles. Ne leur dites pas que l'on peut s'attacher à éliminer les effets indésirables pour ne conserver que les effets positifs des statistiques de la diversité.
Obscurantistes des temps modernes, ils sont ultra-minoritaires, mais pétitionnent encore et encore.
Ne leur dites pas que le groupe socialiste à l’Assemblée nationale a déposé il y a 3 semaines une proposition de loi tendant elle aussi à rendre licite les études basées sur le…
“ ressenti d’appartenance ”

Ne leur dites pas que le Conseil constitutionnel a jugé que les traitements nécessaires à la conduite d'études sur la mesure de la diversité des origines des personnes, de la discrimination et de l'intégration peuvent porter sur des données objectives et AUSSI sur...les données subjectives, par exemple celles fondées sur le "ressenti d'appartenance".  (Extrait des commentaires aux cahiers de la décision n° 2007-557 DC - 15 novembre 2007 du Conseil Constitutionnel)

*Enquête Eurobaromètre spécial 263/vague 65.4 publiée en janvier 2007

08:23 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : statistiques, diversité, modernité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/03/2009

Statistiques de la diversité: le retour

Yazid Sabeg, le Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, annonce dans Le Monde qu’il proposera au président de la République, le 20 mars prochain, de soumettre au Parlement un projet de loi "visant à rendre licite la mesure de la diversité".

C’est une avancée significative sur une demande pour laquelle je me bats depuis des années car elle est indispensable non pas pour mesurer les discriminations indirectes (les plus nombreuses) mais pour les...révéler.

Rappelons que les statistiques de la diversité étaient, tout comme l'action positive, au programme du président de la République, Nicolas Sarkozy.

Je m’étais publiquement félicité que Nicolas Sarkozy inscrive cette demande dans son programme de campagne.
Il y a aujourd’hui un consensus sur les statistiques de la diversité, puisque le groupe socialiste à l’Assemble nationale avait déposé, le 19 février dernier, une proposition de loi allant dans le même sens que le projet de loi défendu par Yazid Sabeg.

Il faut souhaiter que le projet de loi d’inspiration gouvernementale soit effectivement soumis au parlement avant l'été, pour que l’on puisse rapidement passer à la deuxième étape : la mise en place d'une action positive à la française.

Les statistiques de la diversité si indispensables qu’elles soient, ne sont qu’un outil. Comme chacun le sait, ce n’est pas le thermomètre qui guérit la fièvre. Une fois les discriminations comptabilisées, il  faudra que notre République y remédie, d'urgence.

19:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : statistiques, diversité, sabeg, sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/09/2008

Edvige ? Non merci

Non à Edvige (Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale), le fichier tentaculaire institué par décret le 27 juin 2008 en même temps que la transformation en DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et de la Direction centrale des Renseignements généraux (RG).

Edvige, ambitionne de collecter sans distinction aucune, des données sur tous les acteurs associatifs, économiques, politiques, sociaux et aussi sur...les délinquants.

L’objectif de ce super-oeil sur ceux qui servent la République aussi bien que ceux qui la menacent ? Ne riez pas : rassembler des " informations dont les représentants du gouvernement doivent pouvoir disposer en vue de faciliter l’exercice de leurs responsabilités ".

Et pour "faciliter" (et non pas permettre) l'exercice de ces responsabilités, rien de moins que de recueillir des données y compris très intimes sur toutes les personnes " ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif " mais également sur toute personne à partir de 13 ans (eh oui) ou sur tout groupe ou organisation " susceptibles de porter atteinte à l'ordre public ".
Décidement quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limite !

Autre cocasserie, alors que l’on fait des gorges chaudes contre la collecte de données dites « ethniques », le nouveau fichier, contiendra des données sur les origines « raciales » ou « ethniques », les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, l'appartenance syndicale, la santé ou la vie sexuelle.

D’un côté on refuse la collecte très encadrée des « statistiques de la diversité » pour rétablir l’égalité et lutter contre les discriminations mais de l’autre on décrète la collecte de données « ethniques » sous couvert de défense de l’ordre public ? C’est délirant !

Cela prouve à tous ceux qui en doutaient de bonne foi, que les statistiques de la diversité ne sont pas incompatibles avec notre modèle républicain.

Edvige, nouvelle menace sur nos libertés individuelles concerne potentiellement des millions de personnes car demain, la présidente d'un club de septuagénaires pourrait être fichée au motif qu’elle joue un rôle social dans sa commune.

Alors Edvige ? Non merci !

24/05/2008

Le PS favorable aux statistiques sur les origines.

Nous assistons à un changement important dans l’évaluation et la mesure des discriminations en France.

Le PS annonce être désormais favorable aux "questions sur les origines"
Les députés Christophe Caresche et George Pau-Langevin, ont déclaré hier 23 mai que : « Pour bien lutter contre les discriminations, il faut les évaluer et les mesurer . »

Pour le PS, ces questions pourraient  "être envisagées dans des enquêtes exceptionnelles, directement liées à la lutte contre les discriminations, strictement encadrées et contrôlées par la Cnil ". De plus, ajoute le PS, "elles doivent avoir le consentement des personnes, être anonymes et facultatives. Enfin ces questions reposent sur le mode autodéclaratif, les questions étant ouvertes". Le PS précise qu’"aucun comptage officiel de la population sur des bases ethniques ou raciales ne doit être autorisé".

Le CRAN qui avait relancé en France le débat sur les statistiques de la diversité avait demandé aux principaux candidats à l’élection présidentielle de 2007 de se prononcer sur les statistiques de la diversité. Seul le PS s'était, à l'époque, déclaré hostile à ces statistiques.

La nouvelle position du PS constitue un changement très important qu'il faut saluer car désormais, tous les partis de gouvernement sont favorables aux statistiques de la diversité.

Quant à nos concitoyens, un sondage Eurobaromètre publié en 2007 indiquait qu’ils étaient favorables à 78 % * à la communication d’informations concernant leur origine, dans le cadre d’un recensement, si cela pouvait aider à lutter contre les discriminations en France.

Aujourd’hui, l’immense majorité de nos concitoyens, les principaux partis politiques, ainsi que des institutions comme la CNIL , l’INSEE, et l’INED reconnaissent publiquement, aux côtés du CRAN, l’utilité des statistiques de la diversité dans la lutte contre les discriminations, si ces statistiques sont anonymes, facultatives, auto-déclaratives et sans constitution de fichier.

Il est maintenant souhaitable que les présidents des groupes parlementaires représentés à l’Assemblée nationale se concertent pour déposer dans les plus brefs délais, une proposition de loi légalisant et encadrant les statistiques de la diversité, ou qu’ils s’engagent à soutenir tout projet de loi permettant de légaliser les statistiques de la diversité dans le cadre de la lutte contre les discriminations.

* Enquête Eurobaromètre spécial 263/vague 65.4 publiée en janvier 2007

09:05 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, questions sur les origines, statistiques, diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu