Avertir le modérateur

18/03/2010

Rappel à la loi pour Zemmour?

Le 6 mars dernier, dans L’Hebdo, une émission de France 0, l’un des participants, Nadir Djennad, affirme : « la discrimination, c’est la volonté affichée ou non, de responsables d’entreprises,  et d’autres, de ne pas embaucher telle ou telle population. » Eric Zemmour l’interrompt alors : « Mais c’est la vie, la discrimination, c’est la vie ! » Quelques minutes plus tard, M. Djennad reformule son propos et évoque l’exemple des patrons qui s’adressent à des agences d’intérim en disant : « S’il vous plaît, je ne veux pas d’arabes et de noirs ». Eric Zemmour l’interrompt à nouveau et affirme : « Mais ils ont le droit ! » (http://www.lepost.fr/article/2010/03/12/1984978_eric-zemmour-les-employeurs-ont-le-droit-de-refuser-des-arabes-ou-des-noirs.html).

Eric Zemmour (Crédits photos AFP).jpgCe n’est pas un simple dérapage Eric Zemmour affirmait quelques temps dans une émission précédente : « On parle des discriminations, moi, ça ne me choque pas : la discrimination, c’est la vie, c’est le choix, et c’est la sélection. Donc, voilà, il n’y a pas à lutter contre les discriminations ; ça, c’est un mythe ». (http://www.lepost.fr/article/2010/02/14/1941225_zemmour-la-discrimination-c-est-la-vie.html).

Cette fois-ci, ce n’est pas de liberté d’opinion qu’il s’agit. Dire on a « le droit » de discriminer, contredit la loi française.

Plusieurs associations (CRAN, Comité IDAHO Mix-Cité) ont demandé dans une lettre ouverte, au président du CSA, et au président de France Télévision de formuler publiquement un rappel à la loi très clair à l’encontre de M. Zemmour.

.

08:11 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zemmour, dérapage, racisme, discrimination, loi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/03/2010

Corps français « extérieur », corps français « traditionnel »

M. Longuet a un parcours politique exceptionnel. Il connaît parfaitement la force de la parole publique.
Son propos sur le « corps français traditionnel » qui devrait diriger la HALDE, et le corps français « extérieur » qui ne devrait pas la diriger, n’est pas une « simple » maladresse. C’est bien plus que cela.
Depuis 2 jours, d'ailleurs, M. Longuet tente d'"expliquer" sa phrase sans jamais la renier sur le fond.

Je rappellerai à Gérard Longuet, que tous les Français sont égaux en droit, égaux dans leur droit d'accéder aux fonctions publiques, quelles que soient leurs origines, leur genre, leur religion, leurs orientations sexuelles, leurs croyances, etc... Il n'y a pas des Français "traditionnels" et d'autres Français, qui auraient moins de droits.
Il n'y a qu'une seule catégorie de Français, ceux qui ont la nationalité française.

Gérard Longuet.jpgLes propos de Gérard Longuet sont donc à condamner avec la plus grande fermeté.

A un moment donné, il faut arrêter de parler de "dérapage" et commencer à parler de racisme. Un climat raciste est en train de se développer dans notre pays. L'UMP est impliqué. Mais le PS n'est pas en reste, avec Georges Frêche. Si la direction du PS s'est désolidarisée de Georges Frêche, les militants sur le terrain ont une attitude beaucoup plus ambigüe. On observe aussi une montée du racisme dans certaines administrations, avec la multiplication des contrôles au faciès, avec la difficulté que rencontrent de nombreux Français d'origine étrangère à renouveler leurs pièces d’identité. On assiste à une remise en cause progressive, insidieuse, du droit du sol.
Je suis inquiet.
Je pense qu'il faut agir.
Il faut que les pouvoirs publics agissent sur le terrain de la diversité, de la lutte contre le racisme et contre les discriminations. Il faut que les pouvoirs publics reprennent la main sur ce terrain.

10:29 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : longuet, boutih, halde, racisme, diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/03/2010

Une tour de contrôle pour lutter contre le racisme

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner et le ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales, Brice Hortefeux, m’avaient confié en octobre dernier, une mission conjointe de réflexion sur la lutte contre le racisme et le communautarisme en France. J’avais demandé au sociologue Michel Wieviorka de m’accompagner dans cette mission, ce qu’il avait accepté à ma grande joie.

Nous avons réuni une commission qui a auditionné plusieurs dizaines de personnalités.

Remise du rapport contre le racisme et le communautarisme (2).jpgLe rapport de mission comporte 50 propositions que nous avons Michel Wieviorka et moi remis aux ministres hier mardi 9 mars.
Dans ce rapport, nous proposons de créer un Observatoire national du racisme, qui est une véritable tour de contrôle contre le racisme en France.
Au cours des vingt dernières années, plusieurs observatoires ont été créés : un Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes ; un Observatoire de l’homophobie ;  un Observatoire de l’antisémitisme ; un Observatoire national sur la formation, la recherche et l’innovation sur le handicap. Mais il n’existe pas d’observatoire du racisme en France. Notre rapport propose donc de combler cette lacune, afin de lutter efficacement contre le racisme, sous toutes ses formes, et quelles que soient les populations, ou groupes de populations, concernées. L’observatoire permet de donner une vue d’ensemble de tous les phénomènes sociaux liés au racisme, sans aucune lacune : la discrimination, bien sûr, mais aussi l’agression et la stigmatisation. Il constitue un instrument indispensable pour les politiques publiques en matière de lutte contre le racisme.

L’Observatoire national du racisme reposera sur trois niveaux :
- Des études réalisées et/ou commandées par l’Observatoire sur le racisme en France et son évolution.
- Un rapport annuel qui porte sur le racisme et sur le traitement du racisme : à l’école, au travail, dans la rue, dans les transports en commun, dans les rapports avec l’administration, ou encore dans les médias. Ce rapport permet de connaître la répartition par âge, sexe, régions, pays d’origine ou CSP, des victimes, et d’analyser ces données d’une manière quantitative et qualitative.
- Des recommandations qui sont communiquées au public en annexe du rapport annuel, lors d’une conférence de presse annuelle, et qui sont adressées aux principaux responsables politiques, tant au niveau local qu’au niveau national, ainsi qu’aux entreprises et aux associations, ou tout autre organisme pouvant en tirer un bénéfice quelconque.

Le rapport propose que l’Observatoire national du racisme soit rattaché au Comité interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

L’Observatoire national du racisme complète les dispositifs existants, sans se substituer à eux, ni empiéter sur leurs prérogatives. Il coopère avec ses partenaires, comme la HALDE.

L’Observatoire fait le lien entre la réalité sociale et la dimension politique. L’un des axes de L’Observatoire national du racisme concerne la question préoccupante du racisme sur internet. Nous proposons, enfin, que des représentants des entreprises soient associés aux travaux de L’Observatoire national du racisme, afin d’instaurer un lieu d’échange entre le secteur privé et les pouvoirs publics sur le thème de la lutte contre le racisme, et de mesurer les progrès réalisés.

08:57 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hortefeux, kouchner, wieviorka, mission, observatoire, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/02/2010

L'UMP dérape à nouveau sur les Noirs

Samedi dernier le 30 janvier 2010, lors d’une réunion publique, le maire de Franconville, Francis Delattre, a déclaré à propos d’ Ali Soumaré, tête de liste PS dans le Val d'Oise, et Français issu de la diversité : « Au début, j'ai cru que c'était un joueur de l'équipe réserve du PSG. Mais en réalité, il est premier secrétaire de la section de Villiers-le-Bel. Ça change tout ! ».

Logo de l'UMP.pngCes propos, tenus lors d'un meeting des régionales auquel assistaient les ministres Valérie Pécresse, Rama Yade et le numéro un de l'UMP, Xavier Bertrand, sont condescendants et n'ont pas leur place en politique, dans un cadre républicain.

Encore un dérapage raciste du monde politique.
Ce dérapage intervient, de nouveau, à l’UMP, peu de temps après l’affaire du site Internet de l’UMP, qui présentait les jeunes Français noirs comme des délinquants.
A ce jour, l’UMP n’a pas condamné les propos du maire de Franconville, Francis Delattre...

09:06 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, noirs, dérapage, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/12/2009

L'Eglise catholique serait sage de surseoir à la béatification de Pie XII

Le pape Benoît XVI a approuvé il y a quelques jpurs, le décret proclamant les « vertus héroïques » du pape Pie XII. Cette proclamation est le préalable à la béatification de Pie XII.

Pie XII.jpgDe nombreuses voix s'élèvent à juste titre au sein des associations juives et des associations antiracistes contre cette décision de Benoît XVI.

Pie XII est contesté pour n’avoir pas dénoncé publiquement l’entreprise d’extermination nazie, mais il est aussi controversé pour ses préjugés racistes comme l’a révélé, notamment, le livre du journaliste Serge Bilé intitule Et si Dieu n’aimait pas les Noirs : Enquête sur le racisme aujourd’hui au Vatican.

Dans cet ouvrage, les auteurs soulignent que le 26 janvier 1944, le pape Pie XII a dépêché son Secrétaire d’état, le cardinal Luigi Maglione, auprès de l’ambassadeur de Grande Bretagne, près le Saint-Siège, Sir Francis d’Arcy Osborne, pour lui demander dans un télégramme qu’il n’y ait pas : « de soldats de couleur au sein des troupes alliées qui seront déployées à Rome après la libération ».

Face à ces graves accusations, je suis favorable à l’ouverture publique des archives du Vatican durant la 2ème guerre mondiale et demande à l’Eglise de surseoir à la béatification de Pie XII dans l’attente de l’ouverture des dites archives.

Il serait de la plus grande sagesse que la Conférence des évêques de France de s’associe également à cette demande.

12:39 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pie xii antisémitisme, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/11/2009

Pourquoi la catégorie litigieuse des "Gérard" a suscité une légitime réprobation

Je ne pense que les organisateurs des "Gérard de la télé" ont ou avaient des intentions racistes.
Cependant la catégorie du "Gérard du Noir qui fout vraiment la honte aux Noirs" (catégorie depuis retirée tout à l’honneur des "Gérard") a des connotations clairement racistes.

Non pas à cause de l'utilisation du mot "Noir" mais parce que cette catégorie suppose:
1/ Qu'il existe une "norme de Noirs" à laquelle dérogeraient les candidats nommés.
Cette norme existerait tellement que les Noirs la connaîtraient pour sûr et sauraient qui en dévie et ainsi leur "fout la honte"
2/ Que les Noirs seraient si intolérants qu'ils ne supporteraient pas les animateurs télé Noirs ou supposés tels qui ne correspondraient pas à cette hypothétique "norme de Noir".

Qu’on se le dise : Il n'y a pas plus de "norme de Noir" que de "norme de Blanc".
En France, il n’y a pas plus de communauté noire que de communauté blanche. Le CRAN n’est pas une « association de Noirs » mais une association qui (avec des blancs, des métis, des noirs etc, bref tous ceux qui le veulent ) lutte contre les discriminations dont sont victimes les populations noires (mais aussi d’autres groupes) afin que les valeurs d’égalité de liberté et de fraternité s’appliquent à tous les citoyens.

Qu’on se le dise encore : si je n'aime pas des animateurs de télévision, je ne les aime pas plus ou moins parce qu'ils sont Noirs ou Blancs!
Il ne me viendrait pas non plus à l'idée de penser que certains Blancs "foutent la honte" aux Blancs
On peut aussi "foutre la honte"...tout court ou à tout le monde, sans distinction de couleur de peau non?

J'entends quelques-uns me dire: N'êtes-vous pas favorable aux statistiques de la diversité ?
Oui, si je suis fermement opposé au fichage "ethnique" et aux statistiques "ethniques" je suis favorable aux statistiques de la diversité qui sont anonymes, volontaires, auto-déclaratives et...sans constitution de fichier, des sondages en quelque sorte.
Où est l'anonymat dans cette catégorie? Où est le volontariat des personnes nommées? ou est l'auto-déclaration? N'est-ce pas de l'hétéro assignation? N'est-ce pas le début de la mise en fiche par une chaîne des Noirs ou supposés tels de la télé?


Heureusement que ce ne sont pas uniquement des Noirs ou supposés tels qui étaient choqués par cette catégorie scandaleuse !

Au fait, je peux dire "sale Noir" sans intention raciste, mais "sale Noir" n'en est pas moins raciste…

 

06:48 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gérard, racisme, m6, noirs, paris première | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

17/11/2009

Les "Gérard de la télé" vont continuer à nous faire rire

Les organisateurs des "Gérard de la télé" dont la diffusion est prévue le 7 décembre sur la chaîne Paris-Première ont annoncé aujourd'hui avoir supprimé la catégorie du "Gérard du Noir qui fout vraiment la honte aux Noirs".
Cette catégorie avait de détestables accents.
Je ne vais pas les remercier, mais je salue leur sens des responsabilités.

Leur "erreur" menaçait d’entacher l’image de Paris-Première et de M6. Elle menaçait en outre de ruiner la réputation des "Gérard" qui nous avaient plutôt habitués à l’inverse de la blague aux connotations racistes et homophobes.
C’est cette réputation qui m’avait fait devenir un de leurs amis sur Facebook.

L’erreur est humaine. C'est persister dans l'erreur qui est diabolique.
Notre idéal doit rester la cohésion de la société française dans le dialogue et si possible dans...la bonne humeur.

17:08 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gérard, honteux, racisme, m6, noirs, fichage ethnique, paris première | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

"Gérard d'or de la bêtise raciste" au fichage ethnique de Paris Première

"Les Gérards de la télévision" sur Paris Première (Groupe M6) introduisent dans leur édition 2009, qui doit être diffusée le 7 décembre prochain, une catégorie intitulée : "Le Gérard du noir qui fout vraiment la honte aux noirs".

Les "Gérards de la télé" méritent amplement le "Gérard d'or de la bêtise raciste" pour ce "fichage ethnique" scandaleux.

Logo de Paris premiere.jpgJ'ai pris fermement position contre le fichage ethnique. Je rappelle qu’en France un tel fichage est strictement interdit, et qu'il va à l’encontre de l’article 1 de la Constitution et de la décision du Conseil Constitutionnel du 15 novembre 2007. Ficher un individu c’est établir un lien entre cette personne et une information.
Etablir dans un document, comme le fait Paris Première, un lien entre une personne et une information sensible, notamment sa couleur de peau est interdit


Par ailleurs, dans un contexte d'absence de représentation de la diversité à la télévision, stigmatiser sous le prétexte de l’humour les rares personnalités de la diversité, ou supposées telles, sur le petit écran est particulièrement malvenu.

Je remarque aussi que certaines des personnalités retenues incarnent ouvertement une différence sexuelle. Comment ne pas condamner la stigmatisation qui résulte de leur nomination aux "Gérards"?

Selon une étude publiée par le CSA le 26 octobre 2010, la diversité est encore très faiblement représentée à la télévision*.

Les organisateurs des "Gérards" sont invités à comprendre le trouble suscité par cette initiative condamnable et à retirer rapidement cette catégorie de leur palmarès.
Faute de quoi, nous en tirerons toutes les conséquences.

*Le dossier de presse de l'étude du CSA en date du 26 octobre 2009 sur la diversité dans les médias audiovisuels est téléchargeable à cette adresse : http://www.csa.fr/upload/dossier/barometre_diversite_vagu...

06:40 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gérard, honteux, racisme, m6, noirs, fichage ethnique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/09/2009

Obama minimise le rôle du racisme dans l'opposition à son égard

Dans ma précédente note, je rapportais puis nuançais les propos de l'ancien président américain Jimmy Carter sur la part du racisme dans les oppositions à la politique de Barack Obama.
Jimmy Carter disait que la contestation exprimée par de nombreux Américains contre Barack Obama et les critiques virulentes dont il fait l'objet sont liés au racisme.

Le président américain est confronté à une forte vague de protestations, due pour une large part à son projet de réforme du système de santé. Ces prédécesseurs blancs ont eu à subir des oppositions souvent plus violentes. Nul n'a évoqué leur couleur de peau.

Qu'il y ait une part de racisme dans les opposants d'obama, qui pourrait le contster? mais c'est une injure de considérer que tous ceux qui sont inquiets de la réforme du système de santé expriment des préjugés racistes.
Interrogé sur cette question, Barack Obama a, avec raison, estimé que le racisme n'est pas un "élément majeur" dans la contestation à l'encontre de sa politique.
"Y a-t-il des gens qui ne m'aiment pas à cause de la race? Je suis sûr qu'il y en a. Ce n'est pas l'élément majeur ici", a affirmé Barack Obama dans l'émission du dimanche de CNN State of the Union.

"Les choses qui ont été dites à propos de FDR (l'ancien président américain Franklin Delano Roosevelt)sont assez semblables à celles qui sont dites à mon propos -- qu'il était communiste, qu'il était socialiste. On a dit des choses semblables à propos de Ronald Reagan quand il tentait de modifier le programme du New Deal", a indiqué Barack Obama.

Pour ce qui me concerne, je pense que lorsque l'on est élu, les interrogations constantes sur votre apparence, lorsqu'il s'agit de votre action politique, constituent une régression.

06:45 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : obama, carter, racisme, opposition, cnn | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/09/2009

Pour Jimmy Carter, les critiques envers Obama sont racistes. Pas si sûr...

Mardi dernier sur la chaîne NBC Jimmy Carter l'ancien président américain et Prix Nobel de la paix  a estimé que les critiques virulentes exprimées ces dernières semaines par de nombreux Américains contre leur président Barack Obama, sont liées au racisme.

Jimmy Carter a déclaré « Je pense qu'une part importante de l'intense animosité qui s'est exprimée envers le président Barack Obama tient au fait qu'il est noir, qu'il est afro-américain. Je vis dans le Sud et j'ai vu le Sud faire beaucoup de chemin, comme tout le reste du pays. Mais cette tendance raciste existe toujours, et je pense qu'elle est remontée à la surface en raison d'un sentiment partagé par beaucoup de Blancs, pas seulement dans le Sud mais dans l'ensemble du pays, que les Afro-américains ne sont pas qualifiés pour diriger ce grand pays. C'est une circonstance abominable, qui me chagrine et me préoccupe profondément »

Jimmy Carter, a aussi déclaré qu'en raison de ses qualités personnelles, Barack Obama triomphera de l’attitude raciste.

Pour ma part, je suis réservé. Je pense qu'il faut montrer et dénoncer le racisme et les discriminations sous toutes leurs formes. Cependant, il me semble qu'il faut se garder de juger constamment les oppositions légitimes à l'action politique d'un homme d'Etat, surtout lorsqu’il est en fonction, par le prisme de son apparence ou de sa couleur de peau.

Je rappelle que beaucoup disaient que le racisme empêcherait Barack Obama de devenir président de son pays.

09:09 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : arter, obama, racisme, opposition, noirs, blancs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu