Avertir le modérateur

01/04/2011

Marine Le Pen en procès contre le grand rabbin de France ?

Ce matin sur Europe 1, j’ai entendu avec bonheur , le Grand rabbin de France Gilles Bernheim dire fortement que le Front national était "une menace pour les valeurs de la République".

Gilles Bernheim, Grand rabbin de France.jpgIl se trouve que depuis quelques temps, Marine Le Pen et le Front national (FN) se sont lancés dans une judiciarisation de la parole publique, s’en prenant à ceux qui osent dire ce qu’ils pensent du Front national et de l’idéologie répugnante véhiculée par ce parti.

Procès contre France 24 (dans l’affaire du journaliste qui a déclaré avoir été molesté lors du dernier congrès du FN).
Procès contre Canal+ car le 17 janvier dernier, Yann Barthès avait expliqué que le reporter de France 24 avait été « tabassé » par le service d'ordre du Front national.

Mme Le Pen a également lancé une action en justice contre Mme Rama Yade pour une déclaration faite sur le Blog de l’ancienne secrétaire d’Etat.

Marine Le Pen a récemment intenté un procès au Cran et à votre serviteur pour avoir déclaré que « Marine Le Pen est la première communautariste de France ». La grossière tentative d’intimidation n’a pas marché et Mme le Pen a rapidement abandonné son action en justice. J’aurais pour ma part préféré qu’elle réponde sur le fond à cette critique légitime et justifiée.

Marine Le Pen semble faire feu de tout bois contre ceux qui exercent leur liberté d’expression.
La présidente du Front national osera-t-elle intenter un procès au grand rabbin de France.

10:49 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, grand rabbin, bernheim, front national, fn, yann barthès, canal+, france 24, yade, blog | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/03/2011

Alexandre Gabriac ou le FN véritable

C’est une image terrible mais hélas emblématique.
Alexandre Gabriac conseiller régional Front national du Rhône-Alpes, membre du comité central du FN et candidat de ce parti pour le 2ème tour des élections cantonales du dimanche 27 mars 2011 à Grenoble a été pris en photo en plein salut hitlérien devant un drapeau nazi.

Candidat FN faisant le salut nazi (Crédit photo Nouvel Obs).jpgPour toute réponse, le candidat se réfugie dans le déni et affirme « C'est un montage. On ne me reconnaît pas sur cette photo où j'ai les yeux masqués ».
On se serait attendu à ce qu’un candidat digne de ce nom réponde sur le fond, mais non, rien de tout cela de la part de M. Gabriac.

Cependant le mensonge et la rhétorique hypocrite ne trompent personne d’autant qu’Alexandre Gabriac n’en est pas à son coup d’essai puisque d’autres photos le montrant faisant le salut nazi circulent.

Qui plus est, il a déjà été condamné en 2009 pour "apologie de crime contre l'humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires"

Comment un parti politique qui se veut « comme les autres » peut-il choisir pour le représenter une personne condamnée quelques mois plus tôt pour  "apologie de crime contre l'humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires"? C'est la véritable question.

Avec cette affaire, le Front national se révèle ainsi sous son vrai jour...un jour qui n’étonnera que ceux qui le veulent.

11:53 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gabriac, fn, le pen, front national, grenoble rhône-alpes, cantonales | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/03/2011

Marine Le Pen abandonne ses poursuites

Le 20 février 2011, au cours de l’émission Dimanche soir politique diffusée sur I>Télévision et France Inter, en partenariat avec Dailymotion et Le Monde, Marine Le Pen avait accusé le président de la République de m’avoir confié une mission pour faire la promotion du communautarisme.

Marine Le Pen (Crédit photo Reuters).jpgNous avions réagi fermement en condamnant fermement ces propos, en rappelant notre opposition à toute forme de communautarisme et en expliquant que Marine Le Pen est bien, en réalité, la "première communautariste de France".
Marine Le Pen, qui condamne par ailleurs la "judiciarisation" de la vie politique, avait tenté de nous faire taire en assignant le CRAN et moi en justice sur le fondement du droit de la presse.
L’audience était prévue ce jeudi 24 mars 2011 à 10 h à la Chambre du Conseil de la 17ème chambre du TGI de Paris.

Marine Le Pen vient de se désister de son action en justice.

Nous nous en félicitons et nous continuerons sans faiblir à faire barrage au Front National et à son idéologie communautariste, ethnocentrée et hiérarchisée des Français, fondée sur un rejet de la diversité de la société française.

08:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, fn, front national, tgi, cran, i télévision, france inter, dailymotion, le monde | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/03/2011

Marine Le Pen tente (en vain) de faire taire le CRAN

Au cours de l’émission Dimanche soir politique diffusée dimanche 20 février 2011 sur I Télévision et France Inter, en partenariat avec Dailymotion et Le Monde, Marine Le Pen a accusé le président de la République, Nicolas Sarkozy, de m’avoir confié une mission pour faire la promotion du communautarisme.

Le CRAN avait réagi par un communiqué de presse en condamnant fermement ces propos, en rappelant son opposition à toute forme de communautarisme et en expliquant que Marine Le Pen est bien, en réalité, la "première communautariste de France". Ce communiqué a été publié sur le site du CRAN, sous le titre « Le CRAN répond à Marine Le Pen, première communautariste de France ».

Marine Le Pen (Crédit photo Reuters).jpgMarine Le Pen tente aujourd'hui de faire taire le  CRAN, en l'assignant en justice, sur le fondement du droit de la presse, pour le faire taire. C’est peine perdue...
L’audience aura lieu le jeudi 24 mars 2011 à 10 h à la Chambre du Conseil de la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Nous continuerons, par tous les moyens à faire barrage au Front National et à son idéologie nauséabonde.
Le FN  a développé, depuis sa création, une vision communautariste, ethnocentrée et hiérarchisée des Français, fondée sur un rejet de la diversité de la société française.

Nous rejetons pour notre part, toute forme de communautarisme. Il n'existe pas de communauté noire mais des Français noirs qui luttent pour l'égalité dans l'accès au logement, à l'emploi, à l'éducation ou encore aux loisirs. Ces Français subissent des discriminations massives et cette situation inacceptable au regard des droits de l’homme fait de la France la lanterne rouge des pays développés.

Celle-là même qui dénonce bruyamment la judiciarisation de la société, saisit la justice ?
Voilà bien ce que sont ce parti et ses dirigeants: de cyniques adeptes du double langage.

08:21 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, procès, cran, fn, justice, tgi, i télévision, france inter, dailymotion, le monde | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/03/2011

L’UMP refuse de faire barrage au FN : Grave et suicidaire

Au soir de ce premier tour des élections cantonales (marquées par une abstention très élévée, qui ne peut réjouir républicains et démocrates), l’UMP a tellement perdu qu’il se retrouve au coude-à coude, voire derrière l’extrême-droite selon certaines estimations L’ex-premier parti de France rétrécit au fur et à mesure qu’il chasse sur le terrain du Front national (FN).

Il est confirmé que la lepénisation ne profite qu’aux Le Pen.
Jean-François Copé UMP.jpgLoin d’en tirer les leçons, l’UMP s’enferre dans une stratégie pour le 2ème que l’on peine à comprendre : « Ni alliance avec le FN, ni front républicain » a déclaré Jean-François Copé le secrétaire général de l’UMP.

Ce qui ressort de cette nouvelle opposition au front républicain qui en 2002 a permis de faire largement battre le candidat de l’extrême-droite, c’est que l’UMP ne fera pas barrage à l’extrême-droite et n’appellera pas à faire battre le FN lorsque ce parti se retrouvera seul au second tour face au parti socialiste.
C’est grave sur le plan des valeurs, car le FN pas fréquentable. Le FN n’est pas dans l’arc républicain.

Un parti qui prône la division des Français selon leur religion ou leur couleur de leur peau n’est pas républicain.
Il ne peut pas y avoir d’égalité entre un parti de l’arc républicain et un parti qui a été tant de fois condamné pour des faits aussi graves l’apologie de crime contre l’humanité, l’antisémitisme ou l’incitation à la haine raciale.

Logo de l'UMP.jpgPar ailleurs, la stratégie de l’abaissement des barrières entre le FN et l’UMP ne bénéficie qu’à l’extrême-droite-FN au nom du principe bien connu que l’électeur préfère toujours l’original à la copie.

L’UMP s’engage dans une voie qui mène à boire le calice jusqu’à la lie.
L’UMP s’engage dans une voie politiquement suicidaire

22:11 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : copé, ump, fn, le pen, parti socialiste, cantonales | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/03/2011

Le Pen en tête au 1er tour, merci Sarkozy, merci l’UMP

Un sondage Harris Interactive pour Le Parisien Dimanche, indique que Marine Le Pen arriverait en tête du premier tour de la présidentielle de 2012 avec 23% d'intentions de vote*. Nicolas Sarkozy et le candidat du PS seraient à égalité à 21%.
 Il y a quelques temps, le président de la République Nicolas Sarkozy et l’UMP, se vantaient d’avoir réduit l’extrême droite à sa plus simple expression.

Marine Le Pen (Crédit photo Reuters).jpgChacun voit bien qu’il n’en est rien. En agitant la peur de l’autre, la peur du français issu de l’immigration, la peur des étrangers et en reprenant à son compte, des thématiques, des formulations naguère réservée à l’extrême droite, l’UMP et le président de la République ont simplement légitimé l’extrême droite.

En 2007, seule l’illusion que Nicolas Sarkozy allait s’atteler à la question compliquée de ce qu’il avait appelé la diversité a permis de porter vers lui un nombre important de citoyens notamment parmi les minorités visibles. En délaissant la question la « diversité » et pire, en la manipulant, en jouant sur la peur, en liant par exemple l’immigration et la délinquance, Nicolas Sarkozy a précipité des électeurs légitimement inquiets vers l’extrême droite.

A vouloir jouer sur le terrain de l’extrême droite, on ne peut que l’alimenter...à ses dépends.
Débat sur l’identité nationale, manipulation du concept de multiculturalisme etc... ne pouvaient que renforcer l’extrême droite.

Le pompon a quand même été de laisser entendre aux français que les révoltes arabes aboutiraient à un déferlement d’immigrés en provenance d’Afrique du Nord.
Après tout cela, il est hélas assez logique que l’extrême droite connaisse une progression fulgurante.

Nicolas Sarkozy et ses engagements en matière de diversité.jpgNous n’avons certainement encore rien vu, car l’UMP a planifié le 5 avril, un nouveau débat sur l’identité nationale sous la forme d’un fumeux débat sur l’islam. La machine à faire monter l’extrême va encore fonctionner.
Au vu de la montée galopante de l’extrême droite, l’UMP doit annuler ce débat aux relents nauséabonds.

Ce débat est d’autant plus dangereux que Nicolas Sarkozy opère dans le même temps, un tête-à-queue idéologique.
Hier Nicolas Sarkozy vantait la laïcité…positive et nous expliquait qu’« Un homme qui croit, c’est un homme qui espère » Et que «  l’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent ».
Il nous assurait que comparativement au religieux, il manquera toujours à l’instituteur dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage « la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance »
Aujourd’hui, il nous explique qu’il n’y a rien de mieux que la laïcité, et laisse insidieusement entendre qu’elle serait en grand danger, menacée par d’obscurs ennemis que l’on désigne tout en se défendant de le faire.

Hier il louait la diversité de la France et donnait une lisibilité très diverse à son gouvernement. Aujourd’hui, il fait la chasse à cette diversité de la société française et lui attribue plus ou moins directement la délinquance, ainsi que les difficultés de l’intégration.

Oui, dans ces conditions, l’extrême droite ne peut que prospérer au point de pouvoir éliminer du 2ème tour le candidat de droite.
L’extrême droite peut dire merci. Merci qui ?

Les minorités visibles ainsi données en pâture à l’extrême droite ne doivent pas accepter d’être la chair à canon de la présidentielle de 2012.
Rien ne serait plus désastreux pour ces minorités que de rester spectatrices de ce qui se déroule.

* Enquête Harris interactive réalisée en ligne suivant la méthode des quotas, du 28 février au 3 mars 2011 auprès de 1618 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

03/03/2011

Marine Le Pen veut repousser les migrants dans les…eaux internationales

Dans les années 80, au moment de la montée du Front national, une blague circulait. On disait que même si Jean-Marie le Pen pouvait jeter les immigrés à la mer, il n’oserait pas le dire car il y aurait une telle levée de boucliers de la part des responsables politiques et du grand public, qu’il serait perdu.

Les temps ne sont plus les mêmes car c’est à une provocation de cette nature que vient de se livrer Marine Le Pen dans le silence presque total.
Visitant le salon de l’agriculture où elle a, paraît-il reçu un excellent accueil, Mme Le Pen a déclaré : "L'Union Européenne est totalement impuissante à nous protéger. Il faut passer un accord bilatéral avec l'Espagne, avec l'Italie pour permettre à nos marines de préserver nos eaux territoriales et repousser dans les eaux internationales, les migrants qui voudraient entrer en Europe."
Terrible aveu qui dit tout de Mme Le Pen et du parti politique qu'elle dirige.

Marine Le Pen (Crédit photo Reuters).jpgInvitée sur RTL, mardi dernier le 1er mars, elle a été courageusement été confrontée à ses dires détestables par Jean-Michel Apathie. Mme Le Pen a confirmé ces propos et en a tenu d’autres plus stupéfiants encore.
A la question « Les êtres humains sur des barques qui sont en danger, il faut les repousser dans les eaux internationales, au risque qu'ils se noient, Marine Le Pen ? »
Mme Le Pen s'est contentée de répondre « Ah voyez ! Ca, c'est la manière de faire de la politique actuellement. Ca, on tombe immédiatement dans le compassionnel...»
Lorsque M. Apathie lui a demandé « On peut secourir les gens qui sont perdus au milieu de la mer ; et puis ensuite, quand on les a secourus, on peut les renvoyer chez eux ; c'est ce que permettent les lois ? »
Mme le Pen n’a rien trouvé de mieux que de répondre « On peut le faire mais ça n'est jamais comme ça que ça se passe ! »

Je n'invente rien, l'interview est disponible ici.
http://www.rtl.fr/emission/l-invite-de-rtl/ecouter/marine-le-pen-presidente-du-front-national-on-peut-repousser-humainement-des-bateaux-dans-les-eaux-internationales-7664513013

Il paraît que Mme le Pen est à 20% dans les sondages. Je n'ose pas croire que c'est pour un tel parti politique que 20% des Français voudraient voter.
Marine Le Pen est  devenue la diva du monde politique alors qu’elle distille un poison haineux.
On oublie que Mme Le Pen dirige un parti dont le président a été condamné...27 fois à ce jour pour :
- antisémitisme
-
apologie, complicité d'apologie de crimes de guerre et contestation de crime contre l'humanité
-
banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible
-
diffamation
-
injure publique
-
incitation à la haine raciale
-
incitation à la discrimination raciale
-
trouble à l’ordre public
etc.

Pourquoi avons-nous la mémoire si courte?
Aujourd'hui, lorsque le Front national tousse, c'est tout le pays qui s'enrhume. Le FN a réussi à instaurer un climat de peur aidé, il est vrai par une majorité présidentielle qui passe avec une facilité déconcertante, du mal au bien et du bien au mal.
Pour cette majorité, les condamnations en justice deviennent des titres de gloire qui ouvrent les portes de débats à l’Assemblée nationale.
Cette majorité a maintenant pour héraut un polémiste délinquant qui reçoit dans l'indifférence générale les satisfécits d’un ministre de la République.
Le même parti veut organiser un inutile et très dangereux "débat sur l'islam"

Nous tombons bien bas.
Cette décrépitude n'augure rien de bon...

11:59 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, rtl, salon de l'agriculture | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/12/2010

Affiche "Non à l’islamisme", Le Pen relaxé (sur la forme) d'incitation à la haine

Commençons par dire que l’affiche du Front national (FN) de la jeunesse intitulée "Non à l'islamisme", et qui représentait une femme intégralement voilée à côté d'une carte de France recouverte du drapeau algérien, sur laquelle se dressaient plusieurs minarets en forme de missiles a été jugée par le tribunal de grande instance (TGI) de Marseille comme étant "de nature à provoquer un sentiment de rejet et d'animosité à l'encontre d'un groupe de personnes dont sont visées les pratiques religieuses, les femmes et la nationalité".

Jean-Marie Le Pen et l'affiche non à l'islamisme.jpgLe TGI de Marseille a en outre jugé que cette affiche diffusée en février 2010, lors de la campagne des élections régionales en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, puis sur plusieurs sites Internet était "provocatrice est constitutive d'un trouble manifestement illicite" et en a ordonné le "retrait de tous les supports sur lesquels elle a été placée, de quelque nature qu'ils soient dans un délai de 24 heures (...) puis sous astreinte de 500 euros par jour de retard".

Ce rappel a son importance car sans lui, on risquerait de mal comprendre la décision sur la forme et non sur le fond du tribunal correctionnel de Paris qui a relaxé hier jeudi 2 décembre le président du FN du délit de provocation à la haine envers une religion.

Les magistrats parisiens ne se sont pas prononcé sur le fond du dossier mais ont débouté les plaignants pour des questions de forme : les juges ont estimé que Jean-Marie Le Pen n'était pas l'auteur, et qu'il n'était pas le responsable des sites Internet sur lesquels l'affiche a été diffusée.
Le tribunal parisien s’est donc déclaré incompétent territorialement concernant l'utilisation de cette affiche.

Voilà le fond de l’affaire. Mais déjà les thuriféraires du FN et bien d’autres qui ne le sont pas répètent à l’envi que l’affiche ne constitue plus une incitation à la haine.
Allons donc!
Il n’en est rien. La relaxe du président du FN encore fois sur la forme, n’invalide en rien la décision du TGI de Marseille sur le caractère "provocateur" et constitutif "d'un trouble manifestement illicite" de cette affiche.

08:09 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pen, "non à l'islamisme", affiche, fn, relaxe, condamnation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

09/11/2010

Florent Pagny recycle les propos racistes de Jean-Marie Le Pen

Ce lundi 8 novembre sur l'antenne de la radio Chérie FM, le chanteur Florent Pagny a déclaré : "…A un moment, ton môme il rentre à la maison et d’un seul coup il se met à parler rebeu [arabe] ! Tu lui fais ce n’est pas possible !...Verlan encore tout va bien, mais là il n’y a pas de raison… il y a  aussi cette histoire de peur et d’ambiance un peu bizarre où finalement les mômes ils raccrochent des codes pour être sûrs de ne pas être emmerdés."

Florent Pagny.jpgCes déclarations racistes de Florent Pagny rappellent celles du leader du Front National, Jean-Marie Le Pen, qui avait déclaré lors d’un documentaire diffusé sur Public Sénat en avril dernier : "J’ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le 15e arrondissement de voir des vaches, au lieu de voir des Arabes".

Le racisme commence toujours par des mots. Des mots qu’il ne faut jamais laisser se banaliser.

Florent Pagny doit retirer immédiat ces propos scandaleux.

Il faut rappeler aux journalistes qui interviewent des personnalités, qu'ils ont un devoir de maîtrise de l'antenne comme le signale souvent le Conseil supérieur de l'audiovisuel.
Il faut rappeler aux personnalités qui interviennent dans les médias, la responsabilité particulière qui est la leur afin qu'ils ne favorisent pas l'incitation à la haine.

16:46 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lorent pagny, le pen, racisme, dérapage, chérie fm | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/09/2010

Le FN conteste la candidature en 2012 d’Eva Joly « française d’origine étrangère» Merci Sarkozy

On pensait que le président de la République Nicolas Sarkozy avait ouvert la boîte de Pandore le 30 juillet dernier en faisant le tri inédit entre les français selon qu’ils étaient français de naissance ou non.

Eva Joly.jpgOn en a eu la confirmation dimanche dernier lors de l’université d’été du Front national.
Jean-Marie Le Pen y a déclaré à l’égard d’Eva Joly qui est bien partie pour être la candidate des Verts à  l’élection présidentielle en 2012 « On ne se présente pas à la présidence de la République d’un pays avec lequel on n’a pas de lien direct, même pas celui de la naissance

Peut-être faut-il rappeler à certains, l’existence d’un recueil de textes, la Constitution, qui indique que les citoyens français sont égaux sans distinction d’origine.

Peut-être faut-il dire aussi que le FN récolte les fruits de ce qui a été semé par le président de la République.

08:00 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, eva joly, front national, le pen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu