Avertir le modérateur

15/03/2009

Sondage bidon sur "l'inefficacité" supposée des statistiques de la diversité

SOS Racisme a commandé un sondage dont les résultats ont été publiés dans la presse ce 15 mars 2009.
Il ressortirait de ce sondage que 55% des français jugeraient « pas efficace » la mise en place des statistiques « ethniques » (sic) pour lutter contre « le racisme l’antisémitisme et les discriminations.

Je m'élève contre la malhonnête intellectuelle qui consiste à poser une question incompréhensible, confuse et qui mélange les concepts puis à en tirer des conclusions trompeuses.
L’expression « statistiques ethniques » est condamnable, car ce ne sont pas des ethnies qu'il s'agit de dénombrer, mais les principes même de notre République (liberté, égalité fraternité), qu'il s'agit de mettre en pratique. Les ethnies n’existent pas dans notre République, elles n’ont pas à y exister.

Le racisme et l’antisémitisme sont des idéologies d’hostilité alors que les discriminations sont des actes concrets qui peuvent être commis non intentionnellement et même par des personnes dénuées de tout sentiment d’hostilité.

Par ailleurs comment interpréter l’expression « pas efficace » ?
Cette expression peut aussi bien pointer l’absence de conviction prêtée aux responsables politiques que la reconnaissance du fait largement expliqué, que les statistiques de la diversité ne sont qu’un outil de révélation puis de mesure des discriminations et rien de plus. En soi et par définition, les statistiques de la diversité ne peuvent pas être "efficaces" contre les discriminations !

Ce sont les politiques publiques et non les outils de mesure ou de révélation qui seront efficaces contre les discriminations.

Les conclusions trompeuses présentées par SOS Racisme relèvent ou de la légèreté ou de la malhonnêteté.
Après avoir longtemps affirmé, sans la moindre démonstration empirique, que les statistiques ne peuvent mener qu’à des dérives communautaristes, alors même que leur mise en place est demandée par des personnes qui aspirent à la justice et à l'égalité, SOS Racisme s’engage aujourd’hui dans une autre voie.

Rappelons encore et encore que les statistiques de la diversité sont indispensables, car elles sont le seul instrument de mesure possible des discriminations indirectes, les plus nombreuses, les plus criantes et les plus graves: le "plafond de verre".
Il serait temps que les acteurs de ce débat fassent preuve de plus de sérieux sur cette question qui concerne le vécu de millions de personnes. Ces personnes souhaitent que les discriminations quotidiennes qui empoisonnent leurs vies soient révélées afin qu’elles puissent enfin être combattues.

13:50 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : statistiques, diversité, manipulation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/03/2009

Les coupables aveuglements des opposants aux statistiques de la diversité

Depuis trois ans, le CRAN ne ménage ses efforts pour faire connaître la raison pour laquelle les statistiques de la diversité sont indispensables en France : ces statistiques servent à révéler les discriminations indirectes dont nul n’a réellement idée : les écarts salariaux dans les entreprises, les inégalités dans les évolutions de carrière etc.

Résultat ? Tous les partis politiques démocratiques sont aujourd’hui favorables aux statistiques anonymes, auto-déclaratives, facultatives et sans constitution de fichier.
Les institutions de lutte contre les discriminations sont à l’unisson. Le dernier sondage européen sur la question* indique que 78% de nos concitoyens sont favorables à des statistiques anonymes pour lutter contre les discriminations.

Tout le monde semble donc convaincu ? Non quelques individus bien isolés mènent un combat d’arrière-garde contre les statistiques de la diversité.
Ces individus sont prêts à tout pour effrayer nos concitoyens, ils s’entêtent à voir des ethnies là où nous voyons de la diversité. Pour eux, ce sont des statistiques « ethniques » et rien d’autre. Effrayons, effrayons, il en restera toujours quelque chose.
Engoncés dans leur confort, ils sont prêts à laisser souffrir encore des années les personnes qui sont quotidiennement confrontées aux discriminations et qui n’en peuvent plus.

Ils s’autoproclament seuls défenseurs d’une République que nous défendons autant si ce n’est mieux.
Ils nous vendent une République imaginaire, insensible aux malheurs, une République de père fouettard. Ils enfantent ainsi des citoyens distants envers la République et seront demain, les premiers à s’en étonner.
Ils veulent combattre des discriminations dont ils ne connaissent pas l’ampleur, médecins dangereux, ils veulent traiter sans diagnostiquer. Quelle folie !
Piètres thérapeutes, ils préfèrent se réfugier dans la certitude de leur extrémisme idéologique.

Avec eux, on arrêterait la circulation simplement à cause des risques d’accident…on interdirait la fabrication de médicaments par peur des effets secondaires possibles. Ne leur dites pas que l'on peut s'attacher à éliminer les effets indésirables pour ne conserver que les effets positifs des statistiques de la diversité.
Obscurantistes des temps modernes, ils sont ultra-minoritaires, mais pétitionnent encore et encore.
Ne leur dites pas que le groupe socialiste à l’Assemblée nationale a déposé il y a 3 semaines une proposition de loi tendant elle aussi à rendre licite les études basées sur le…
“ ressenti d’appartenance ”

Ne leur dites pas que le Conseil constitutionnel a jugé que les traitements nécessaires à la conduite d'études sur la mesure de la diversité des origines des personnes, de la discrimination et de l'intégration peuvent porter sur des données objectives et AUSSI sur...les données subjectives, par exemple celles fondées sur le "ressenti d'appartenance".  (Extrait des commentaires aux cahiers de la décision n° 2007-557 DC - 15 novembre 2007 du Conseil Constitutionnel)

*Enquête Eurobaromètre spécial 263/vague 65.4 publiée en janvier 2007

08:23 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : statistiques, diversité, modernité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/03/2009

Statistiques de la diversité: le retour

Yazid Sabeg, le Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, annonce dans Le Monde qu’il proposera au président de la République, le 20 mars prochain, de soumettre au Parlement un projet de loi "visant à rendre licite la mesure de la diversité".

C’est une avancée significative sur une demande pour laquelle je me bats depuis des années car elle est indispensable non pas pour mesurer les discriminations indirectes (les plus nombreuses) mais pour les...révéler.

Rappelons que les statistiques de la diversité étaient, tout comme l'action positive, au programme du président de la République, Nicolas Sarkozy.

Je m’étais publiquement félicité que Nicolas Sarkozy inscrive cette demande dans son programme de campagne.
Il y a aujourd’hui un consensus sur les statistiques de la diversité, puisque le groupe socialiste à l’Assemble nationale avait déposé, le 19 février dernier, une proposition de loi allant dans le même sens que le projet de loi défendu par Yazid Sabeg.

Il faut souhaiter que le projet de loi d’inspiration gouvernementale soit effectivement soumis au parlement avant l'été, pour que l’on puisse rapidement passer à la deuxième étape : la mise en place d'une action positive à la française.

Les statistiques de la diversité si indispensables qu’elles soient, ne sont qu’un outil. Comme chacun le sait, ce n’est pas le thermomètre qui guérit la fièvre. Une fois les discriminations comptabilisées, il  faudra que notre République y remédie, d'urgence.

19:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : statistiques, diversité, sabeg, sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

La demi-diversité fait son entrée à l'UMP

L’UMP a officiellement présenté le 3 mars dernier, son nouvel organigramme.

Notons la nomination par l’UMP d’un "Monsieur diversité" en la personne de l’ancien ministre Christian Estrosi qui occupe la nouvelle fonction de Conseiller politique en charge de la diversité et de l’intégration.
Patrick Devedjian le secrétaire général de l’UMP de l’époque avait pris devant moi le 23 avril 2008, l’engagement de créer "rapidement" une Commission nationale chargée du suivi de la diversité.

Il aura fallu 11 mois pour que cette promesse devienne "rapidement" réalité.

S’il faut saluer la nomination  du nouveau "Monsieur diversité" de l’UMP, je déplore la « demi-diversité » qui fait ainsi son entrée à l’UMP.

La volonté de diversité manifestée par l’UMP ne se traduit guère par une progression de cette diversité dans son organigramme. En effet sur les 75 personnes de la nouvelle équipe dirigeante, seule une petite demi-douzaine de personnes relève de la diversité.

Tous les partis politiques devraient nommer un "Monsieur ou Madame diversité" et mettre en place des commissions de la diversité afin de lever les obstacles qui au sein des partis politiques, empêchent l’éclosion des « Barack Obama français ».

Le parti socialiste avait annoncé le 26 mars 2008, la création d’une commission « renouvellement et diversité » confiée à M. Faouzi Lamdaoui.

Cependant, à son arrivée à la tête du parti socialiste Martine Aubry a supprimé cette fonction.

S’il y a aujourd’hui une secrétaire nationale en charge de...l’immigration au sein du PS, il n’y a officiellement pas de responsable de la diversité au sein du parti socialiste...

10:00 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : diversité, ps, ump | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/02/2009

La diversité fera-t-elle consensus à l’Assemblée nationale le 19 février ?

Depuis quelques années, les initiatives marquantes autour de la diversité venaient de l’UMP et singulièrement de Nicolas Sarkozy : lancement du débat sur l’action positive, nomination de ministres de la diversité, proposition d’inscrire l’exigence de diversité dans le préambule de la Constitution, nomination de préfets de la diversité, nomination d’un Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, plan gouvernemental annoncé pour mars 2009 etc.

Les socialistes longtemps "spectateurs de la diversité", semblent avoir décidé de devenir acteurs de ce débat.
Le 19 février prochain, une proposition de loi sera débattue en séance publique à l’Assemblée nationale.
Cette proposition de loi de la députée George Pau-Langevin est soutenue par ses collègues membres du groupe socialiste, radical citoyen, divers gauche et apparentés.
La proposition de loi très novatrice prévoit :
- d’intégrer la politique menée par l’entreprise en matière de lutte contre les discriminations dans les...critères d’attribution de marchés publics
- la possibilité d’une peine d’exclusion des marchés publics à titre complémentaire pour les personnes morales condamnées pour discrimination
- que sous certaines garanties, des « données subjectives », comme celles fondées sur le « ressenti d’appartenance », devraient pouvoir faire l’objet de questions au sein d’enquêtes relatives à la discrimination
etc...
Plusieurs propositions soutenues par le CRAN se retrouvent dans ce texte de loi historique.

Or le parti socialiste n’est pas majoritaire à l’Assemblée nationale.

J’en appelle aux députés UMP pour qu’ils dépassent les clivages partisans sur cette question d’intérêt national et pour qu'ils ne s’opposent pas à cette proposition de loi.

08:42 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : diversité, proposition de loi, ump, socialistes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/02/2009

Que valent des principes lorsqu'ils ne sont pas appliqués ?

Je suis toujours étonné qu’à l’aube de 2009 certains considèrent encore comme polémique, la demande de justice portée par eux qui - appartenant ou non aux minorités visibles - se battent pour l’égalité réelle.
Que valent des principes quand ils ne sont pas appliqués ?
Nous aspirons en 2009 à l'égalité promise en...1789.

Combien je rêverais d'entendre un homme politique français dire comme Harry Truman à l'issue de la seconde guerre mondiale : "Je veux que notre Déclaration des Droits soit appliquée dans les faits."

Qu'on ne s'y trompe pas, les noirs que je rencontre dans mes déplacements à Paris, à Lyon, à Marseille, à Nantes ou à Saint-Denis ne demandent pas la charité. Ils ne veulent pas qu'on les assiste. Ils ne demandent aucun avantage.
Mais ils exigent qu'à travail égal et à talent égal, ils puissent avoir la même carrière et le même salaire que leurs concitoyens blancs.
Ils exigent qu'à garanties égales, ils puissent avoir les mêmes appartements que leurs concitoyens blancs.
C'est tout ce qui est demandé.
Et nous ne cesserons pas de nous battre, tant que nous ne l'aurons pas obtenu !

10:13 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : diversité, égalité réelle, principes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/02/2009

Dîner du CRAN

Le dîner annuel du CRAN s’est déroulé hier 5 février 2009 en présence des ministres Roger Karoutchi, et Eric Besson, des députés Sandrine Mazetier, Jean-Marie Le Guen, Christophe Caresche, du Président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale Axel Poniatowski, du Conseiller de l’UMP et du Président de la République Dominique Paillé, des représentants officiels du PC, des Verts, du PS, de L'UMP etc...
De nombreux ambassadeurs, l'écrivain Marek Halter, le rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d'intolérance ainsi que Miss France 2009 Chloé Mortaud étaient également présents.

J’ai rappelé que ce qui manquait, en France, ce n'est ni la tolérance ni la générosité.
Ce qui manque en France c'est le courage politique!
C'est un gouvernement qui n'ait pas peur ! Et qui agisse !
C'est une opposition qui sorte la tête du trou et s'intéresse, enfin, aux problèmes de son pays !

L’invité d’honneur Yazid Sabeg, Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, a rappelé que parmi les défis importants auxquels notre nation doit face nation, figure "la façon dont on va réaliser l'égalité réelle".
On ne saurait mieux dire, pour rappeler que la diversité ce n'est pas une politique de charité.

La diversité ce n'est pas davantage un outil de communication. Ce ne sont pas quelques nominations dans un gouvernement.

La diversité, c'est une politique ambitieuse, un remède, une solution à la crise que nous traversons. Une crise sans précédent, qui secoue les fondements mêmes de notre économie !

09:01 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : diversité, dîner du cran, courage politique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/01/2009

Inquiétudes sur la diversité au sein du PS

Je me souviens de ma longue discussion avec l’ancien premier secrétaire du PS François Hollande le 26 février 2008 dans son bureau de la rue de Solférino.
François Hollande avait fait la promesse de nommer un "Monsieur diversité" au sein du parti socialiste.
Un mois plus tard, le 26 mars 2008, le parti socialiste annonçait effectivement la création d’une commission « renouvellement et diversité » confiée à M. Faouzi Lamdaoui.

Entretemps, les résultats des élections municipales de mars 2008 étaient tombés. Tout le monde s'était aperçu que les promesses des partis politiques de faire place à la diversité (ou plus exactement de mettre en place des mesures propres à ne pas entraver l’accession aux responsabilités de tous les citoyens sans exception) avaient fait pschitt!

Entretemps, le CRAN avait publié des chiffres inquiétants* (confirmés depuis par une étude réalisée par l’Etat, si si je vous assure) selon lesquels, il y a moins de 0,5% de citoyens de la diversité, en France métropolitaine, parmi les 520 000 conseillers municipaux.

Hier, 29 janvier 2009, plusieurs responsables du PS parmi lesquels Fayçal Douhane (membre du Conseil National du PS), Françoise Mesnard (conseillère régionale Poitou-Charentes) et Bariza Khiari (sénatrice, Bureau National), ont voulu attirer l’attention de Martine Aubry la nouvelle première Secrétaire du PS dans une lettre ouverte.

Martine Aubry.jpg
Dans ce courrier, ces cadres du PS rappellent que dans l'ancienne direction de François Hollande, un Secrétaire national de plein exercice avait été nommé afin de traiter ces domaines prioritaires au sein du PS.

Ce secrétariat national ayant été supprimé, les signataires de la lettre ouverte soulignent avec raison que l'absence d'un tel poste dans la direction actuelle "pose problème", et tend à "témoigner d'un possible désintérêt du Parti socialiste pour ces questions".
Qu'en termes élégants ces choses là sont dites!

On ne peut qu’encourager ces responsables lucides, à amener la direction du PS à renouveler son discours et ses propositions sur la diversité tant le PS manque de lisibilité sur cette question autour de laquelle le débat ne cesse pourtant de gagner en intensité.

* Dès le lendemain du 2ème tour des municipales, le CRAN révélait qu'il y avait eu environ 2000 élus de la diversité en France lors des municipales de mars 2008.
Selon une étude commandée par le Haut Conseil à l'intégration (HCI), publiée…en janvier 2009 (soit plus de 10 mois après les élections) et portant sur les villes de plus de 9.000 habitants - "
là où l'immigration est la plus forte" - les élus de la diversité seraient 2.343.
Or il y a environ 520 000 conseillers municipaux en France.

08:21 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : ps, diversité, aubry | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/01/2009

Rencontre avec le Ministre Eric Besson

Je rencontrerai ce jeudi 29 janvier, Eric Besson, le ministre de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire.

Je demanderai à Eric Besson de s'impliquer activement dans lutte contre les discriminations et pour la diversité.
J'aborderai plusieurs sujets dont:

-  la politique des quotas d’expulsion d’immigrés, et ses nombreux effets collatéraux au rang desquels figurent les contrôles au faciès

- Toutes les questions liées à la diversité.

Eric Besson ayant déclaré « La France a besoin d'outils pour évaluer la diversité », les statistiques de la diversité bien sûr abordées, ainsi que les mesures d'action positive pouvant être adoptées en France.


Je demanderai également à M. Besson de s'impliquer dans la campagne du CRAN contre les contrôles au faciès.

Pour lancer sa campagne, le CRAN a diffusé sur Internet un spot dans lequel le sosie de Barack Obama subit un contrôle « au faciès ».


Le spot a été vu par près d'un demi-million de personnes, dont environ 180 000 téléchargements sur le seul site Internet de Dailymotion :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/obama/video/x...

08:38 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : diversité, contrôle au faciès, eric besson | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/01/2009

Diversité au CSA et partout sauf dans l’équipe dirigeante de l’UMP ?

Depuis le discours sur la diversité du Président de la République, le 17 décembre dernier à Palaiseau, et la nomination du Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, Yazid Sabeg, beaucoup (dont je suis), regardent avec grande attention les nominations initiées ou approuvées par le Gouvernement, pour évaluer la sincérité de l’Exécutif sur la question de la diversité.

Saluons donc les nominations intervenues au sein du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avec l'entrée au sein de l'autorité de régulation de l'audiovisuel de Françoise Laborde, Christine Kelly et Emmanuel Gabla.

Ces nominations semblent confirmer la volonté du Pouvoir en place, d'inscrire la diversité dans les plus hautes sphères de l'État.

Cependant, les nominations au CSA contrastent singulièrement avec l'absence totale de diversité parmi les 9 plus hauts dirigeants de l'UMP dont les noms ont été rendus publics au cours du Conseil national de l'UMP du 24 janvier 2009.

Rappelons ce que disait Nicolas Sarkozy le 17 décembre dernier: « après tout ce que l'on demande à une entreprise, ce que l'on demande et que l'on exige d'une administration, est-ce qu'un parti politique ne doit pas se l'appliquer et peut-il s'exonérer lui-même de ce qu'il demande pour les autres ? »

L'UMP peut-elle s'exonérer à ce point de ses responsabilités en matière de diversité?
L’UMP devrait lutter contre les discriminations prioritairement...dans ses propres instances !

07:32 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : diversité, ump, csa, nominations, sincérité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu