Avertir le modérateur

06/03/2011

Le Pen en tête au 1er tour, merci Sarkozy, merci l’UMP

Un sondage Harris Interactive pour Le Parisien Dimanche, indique que Marine Le Pen arriverait en tête du premier tour de la présidentielle de 2012 avec 23% d'intentions de vote*. Nicolas Sarkozy et le candidat du PS seraient à égalité à 21%.
 Il y a quelques temps, le président de la République Nicolas Sarkozy et l’UMP, se vantaient d’avoir réduit l’extrême droite à sa plus simple expression.

Marine Le Pen (Crédit photo Reuters).jpgChacun voit bien qu’il n’en est rien. En agitant la peur de l’autre, la peur du français issu de l’immigration, la peur des étrangers et en reprenant à son compte, des thématiques, des formulations naguère réservée à l’extrême droite, l’UMP et le président de la République ont simplement légitimé l’extrême droite.

En 2007, seule l’illusion que Nicolas Sarkozy allait s’atteler à la question compliquée de ce qu’il avait appelé la diversité a permis de porter vers lui un nombre important de citoyens notamment parmi les minorités visibles. En délaissant la question la « diversité » et pire, en la manipulant, en jouant sur la peur, en liant par exemple l’immigration et la délinquance, Nicolas Sarkozy a précipité des électeurs légitimement inquiets vers l’extrême droite.

A vouloir jouer sur le terrain de l’extrême droite, on ne peut que l’alimenter...à ses dépends.
Débat sur l’identité nationale, manipulation du concept de multiculturalisme etc... ne pouvaient que renforcer l’extrême droite.

Le pompon a quand même été de laisser entendre aux français que les révoltes arabes aboutiraient à un déferlement d’immigrés en provenance d’Afrique du Nord.
Après tout cela, il est hélas assez logique que l’extrême droite connaisse une progression fulgurante.

Nicolas Sarkozy et ses engagements en matière de diversité.jpgNous n’avons certainement encore rien vu, car l’UMP a planifié le 5 avril, un nouveau débat sur l’identité nationale sous la forme d’un fumeux débat sur l’islam. La machine à faire monter l’extrême va encore fonctionner.
Au vu de la montée galopante de l’extrême droite, l’UMP doit annuler ce débat aux relents nauséabonds.

Ce débat est d’autant plus dangereux que Nicolas Sarkozy opère dans le même temps, un tête-à-queue idéologique.
Hier Nicolas Sarkozy vantait la laïcité…positive et nous expliquait qu’« Un homme qui croit, c’est un homme qui espère » Et que «  l’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent ».
Il nous assurait que comparativement au religieux, il manquera toujours à l’instituteur dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage « la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance »
Aujourd’hui, il nous explique qu’il n’y a rien de mieux que la laïcité, et laisse insidieusement entendre qu’elle serait en grand danger, menacée par d’obscurs ennemis que l’on désigne tout en se défendant de le faire.

Hier il louait la diversité de la France et donnait une lisibilité très diverse à son gouvernement. Aujourd’hui, il fait la chasse à cette diversité de la société française et lui attribue plus ou moins directement la délinquance, ainsi que les difficultés de l’intégration.

Oui, dans ces conditions, l’extrême droite ne peut que prospérer au point de pouvoir éliminer du 2ème tour le candidat de droite.
L’extrême droite peut dire merci. Merci qui ?

Les minorités visibles ainsi données en pâture à l’extrême droite ne doivent pas accepter d’être la chair à canon de la présidentielle de 2012.
Rien ne serait plus désastreux pour ces minorités que de rester spectatrices de ce qui se déroule.

* Enquête Harris interactive réalisée en ligne suivant la méthode des quotas, du 28 février au 3 mars 2011 auprès de 1618 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

12/02/2011

Le PS toujours silencieux sur "l’échec du multiculturalisme"

Lors de l'émission "Paroles Français" diffusée sur TF1 il y a 2 jours, le président de la République Nicolas Sarkozy a affirmé en le présentant comme une évidence, que : « le multiculturalisme est un échec ».
Or la diversité de la société de la société française, et notamment sa diversité religieuse, ne peut pas être un échec, puisque cette diversité, c’est la France elle-même.

Martine Aubry.jpgNous sommes nombreux à souhaiter  que le Président de la République clarifie ses propos et s'explique au plus vite sur sa politique en matière de diversité.

Europe-Ecologie-Les verts a dénoncé dans un communiqué publié à la fin de l’émission, un président qui  « confond multiculturalisme et communautarisme ».

Cependant le parti socialiste se mure dans un silence particulièrement gênant.
Le PS doit maintenant dire clairement s’il considère ou non qu’en France « le multiculturalisme est un échec »

11/02/2011

Le multiculturalisme, est-il un échec en France ?

Hier jeudi 10 février 2011, le président de la République Nicolas Sarkozy a répondu aux questions des Français dans l’émission « Paroles de Français » sur TF1.
Interrogé sur le multiculturalisme en France, il asséné avec la force de l’évidence que « Oui, le multiculturalisme est un échec »

Le multiculturalisme serait un échec en France ? Rien n'est moins sûr. Il s’agit en tout cas, d’une fausse évidence qui n’est basée sur aucune démonstration convaincante.

De quoi  parlait exactement le président de la République lorsqu'il évoquait le multiculturalisme?


Nicolas Sarkozy sur TF1 le 10 02 2011.jpgPour certains, le multiculturalisme, c’est la diversité. Pour être encore plus précis, pour celles et ceux-là, le multiculturalisme c’est la présence en France de millions de personnes originaires des anciennes colonies ou de l’outremer français.

Or la diversité de la société française ne peut pas être un échec, puisque cette diversité…c’est la France elle-même.
Il serait très inquiétant, que le président de la République, garant de la cohésion nationale, et après le renvoi des ministres emblématiques de la « diversité », dénonce cette diversité de la société française et la présente comme un échec.

Pour d’autres, le multuculturalisme, ce sont les « accommodements raisonnables » comme il peut en exister au Canada, c’est l’acceptation de demandes émanant des minorités religieuses, c’est la prise en compte de demandes culturelles comme il peut en exister en Allemagne, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis.

Une telle politique d’Etat non seulement n’existe pas en France, mais dans notre pays, les demandes des Français « noirs et des arabes », qu’ils soient musulmans ou non, ne sont pas, un je-ne-sais-quoi « multuculturaliste ».

Dans leur très grande majorité, les Français « noirs et des arabes », qu’ils soient musulmans ou non, ne demandent pas la juxtaposition de « cultures ». Ces citoyens sont des Français comme les autres et demandent la justice sociale.
Ces Français demandent aux pouvoir publics de s’engager concrètement contre les discriminations et le racisme afin que les valeurs de la République s’appliquent aussi à eux.
Il serait tout aussi inquétant que le président de la République assimile cette exigence d’égalité sociale, et économique, à une demande multiculturaliste.

Dans le débat compliqué sur l’égalité, la diversité, l’intégration, les minorités visibles ou non, l’islam, les Noirs les "Arabes" etc...mal nommer les choses c’est ajouter à la confusion et à l’incompréhension qui existe déjà entre les Français sur ces questions.

Nicolas Sarkozy doit s’expliquer sur ce qu’il a voulu dire par l'« échec du multiculturalisme » en France.

22/01/2011

Le premier maire noir de l’hexagone à l'honneur au Mans

Le Mans va dédier aujourd’hui une place de la ville à Raphaël Elizé, le premier maire noir de la France hexagonale élu en 1929 à Sablé-sur-Sarthe, la ville dont le premier ministre François Fillon deviendra plus tard le maire.

Raphaël Elizé était martiniquais, noir et résistant. Premier maire socialiste de Sablé-sur-Sarthe, il est destitué par l’occupant nazi en 1940. Il s'engage dans la Résistance comme agent de liaison. Dénoncé, il est arrêté en 1943. Torturé par la Gestapo, il est ensuite déporté à Buchenwald en 1943.
Il meurt le 9 février 1945
après avoir été blessé par un avion allié qui a bombardé par erreur le baraquement dans lequel il se trouvait.

L’hommage qui lui est rendu aujourd'hui est une victoire pour l’histoire !  Car l’histoire doit servir à expliquer.

Raphael Elize.jpgOn sait combien je me démène pour qu’il y ait plus d’hommages de cette nature, de célébrations, d’inaugurations, d’actions symboliques en faveur de la participation des Noirs et de la diversité en général, à l’histoire de France.
On me demande assez souvent pourquoi je souhaite que les rues, les places et les édifices de France portent les noms de ces héros. Parce qu’il me semble important de montrer que la présence de ces populations en France est ancienne et légitime.

Il est important de garder trace du nom de ces héros, il est essentiel de rappeler leurs actions et le sacrifice suprême consenti par certains d’entre eux.
L’accord de Bertrand Delanoë pour une rue Aimé-Césaire à Paris revêt pour moi, une très grande importance.

Il me semble important de démontrer que les populations noires, arabo-maghrébines et issues d’Asie ont participé à la défense des valeurs de ce pays et à sa défense tout court.

Car si les français de la diversité ne doutent pas de leur appartenance à l’identité française, il n’est pas sûr que certains de leurs concitoyens ne continuent pas à les voir comme des étrangers.
La couleur de peau ne doit plus faire de vous un étranger dans votre propre pays.

14:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elizé, maire, mans, sablé-sur-sarthe, maire noir, diversité, résistance, nazi, buchenwald, résistant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/01/2011

Nouvelle polémique autour de la diversité à France 2

Le 16 septembre dernier, le journal de 20 Heures de David Pujadas sur France 2 diffusait un reportage sur les liens supposés entre la délinquance et la diversité. Le reportage, au demeurant équilibré, prenait appui sur les travaux d’un sociologue du CNRS qui prétendait que certaines populations de la diversité seraient plus disposées à la délinquance que d’autres...

Logo de France 2.jpgDans le reportage apparaissaient des portraits de 6 salariés de la chaîne tous...appartenant aux minorités visibles. On apprend aujourd’hui que les images de ces personnes ont été diffusées sans leur consentement et que la direction aurait proposé à l’un des plaignants, une somme d’argent dont on ne sait pas encore si elle avait pour but d’éviter d’ébruiter l’affaire.

L’utilisation sans leur consentement d’images de salariés de France 2 pour illustrer le lien supposé entre délinquance et diversité est symbolique de la difficulté de France 2 et plus généralement de France télévisons à traiter avec sérénité la question de la diversité.

Le 16 décembre dernier, à l’occasion, de la publication des résultats de la 2ème vague de son Baromètre de la diversité à la télévision, le Conseil supérieur de l’audiovisuel  (CSA) saluait (et moi aussi) France 2 pour ses résultats…quantitatifs en très nette amélioration.

Si la présence de la diversité est en augmentation, encore faut-il que ce ne soit pas dans des postures négatives et des rôles stéréotypés!

C’est toujours la même chose sur les questions touchant à la diversité. On se contente de parer à l’immédiat, on reste à la surface mais les vraies en profondeur sont ignorées.

Il serait temps que la présidence de France télévisions regarde s’il n’y a pas un large problème du traitement qualitatif de la diversité à France 2.

L’attention a été très fortement portée sur la présence quantitative de la diversité à la télévision et dans les médias (il était nécessaire de le faire). Il faut désormais s’assurer que ce n’est pas au détriment du qualitatif.
Les responsables des chaînes de télévisions et notamment de la télévision publique doivent se pencher sans délai sur la question du traitement qualitatif de la diversité au sein de leurs chaînes respectives.

Jusqu’ici le CSA a pris le taureau par les cornes pour ce qui concerne l’aspect quantitatif de la diversité tout en insistant sur les représentations.

Il faut désormais que le CSA porte une attention plus soutenue encore à la question qualitative de la présence de la diversité à la télévision.

15:50 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france 2, france télévisions, diversité, délinquance | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/12/2010

Diversité des "origines" à la télévision : France 2 et Canal+ devant

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a publié vendredi dernier le 16 décembre, les résultats de la 2ème vague de son Baromètre de la diversité à la télévision réalisé par l'IFOP.

Ce baromètre retrace la perception de la diversité à l'antenne par le public.
Il étudie une semaine  de programmes qui fait l'objet d'un visionnage spécifique au regard de quatre critères : la diversité des origines, la parité, le handicap et les catégories socioprofessionnelles.

Pour ce qui concerne la diversité des origines, le baromètre CSA/IFOP classe les personnes en : « vus comme "Blancs" » et « vus comme "Noirs" », « vus comme "Arabes" »,  « vus comme "Asiatiques" » et « vus comme "autres" » les dernières catégories pouvant être regroupées sous la catégorie « vus comme "Non Blancs" ».
Il faut se féliciter de cette avancée de la société française sur sa diversité et de la publication de ce baromètre, qui met enfin au jour des inégalités criantes dans la représentation des minorités à l'écran.

CSA (Crédits photo CSA).jpgIl faut féliciter le CSA pour son initiative et son pragmatisme sur cette question.

Il serait d’ailleurs temps que soient instaurées en France des statistiques de la diversité qui seraient anonymes, volontaires, auto-déclaratives, sans constitution de fichier et utiliseraient, comme le font le CSA et l'IFOP, les catégories en usage dans la vie courante, pour dénoncer
les discriminations à l'œuvre dans la société française.

Cette 2ème vague du baromètre du CSA montre  que la moyenne globale de toutes les chaînes confondues reste stable et comprise entre 12 et 13%, soit 87% de personnages « vus comme "Blancs" » pour 13% de personnages « vus comme "Non Blancs" » lors de la première vague et 88% de personnages « vus comme "Blancs" » pour 12% de personnages « vus comme "Non Blancs" » pour la 2ème vague.

Face à cette déplorable stagnation, le CSA doit prendre les mesures nécessaires pour que la télévision française soit un meilleur reflet de la diversité de la société française.

Si les résultats globaux de la diversité des origines à la télévision française sont en stagnation, France 2 et Canal+ présentent, quant à eux, des résultats en très nette amélioration.
Il faut saluer France 2 et Canal+ pour ces résultats.

Par ailleurs, il est souhaitable que des améliorations puissent être apportées au baromètre de la diversité du CSA :
Ce baromètre porte sur des données recueillies en février 2010, c'est-à-dire il y a plus de 10 mois. Il est souhaitable que le CSA envisage une publication plus rapide  des résultats après leur collecte.
Il est également souhaitable que l'étude puisse être réalisée sur une période plus longue, de manière à donner un meilleur reflet de la diversité du contenu des chaînes.

Sur le front de la parité, ce n’est pas mieux : la sous-représentation des femmes perdure : d’une vague du baromètre à l’autre Il y a entre 34 et 35% de femmes contre 65 à 66% d’hommes.
Quant au handicap il est encore très faiblement représenté dans les programmes télévisés.
Pour ce qui concerne les catégories socioprofessionnelles (CSP), les CSP+ sont toujours surreprésentées à la télévision française (de 75 à 78% entre la vague 1 et la vague 2)

10:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diversité, csa, baromètre, csp, parité, handicap, beromètre de la diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/12/2010

La France plus fermée à la diversité que la Pologne ou la Slovénie?

Cette semaine John Abraham Godson, le premier député noir de Pologne a fait son entrée au parlement polonais.
Le 24 octobre dernier Peter Bossman avait été élu maire de la commune de Piran en Slovénie, devenant probablement le premier maire noir d'Europe de l'Est.
John Godson vit en Pologne il y a…17 ans et Peter Bossman est arrivé en Slovénie il y a 33 ans.
Les élections de MM. Godson et Bossman sont d'autant moins banales que l’un des arguments les plus utilisés en France pour expliquer l’absence de diversité* de nos assemblées nationales ou locales est la prétendue nouveauté de la diversité en France.
A cet égard, il n’est pas inutile de rappeler que la Guadeloupe et la Martinique son françaises depuis...1635, ce n'est donc pas d’hier qu’il y a des Noirs en France !

John Godson premier député noir de Pologne.jpgL’élection du premier député noir de Pologne vient une nouvelle fois démontrer que le temps ne fait rien à l’affaire et que les blocages ainsi que les conservatismes notamment du personnel politique français actuel  expliquent l’indigence française en matière de diversité dans les instances politiques.

La diversité progresse ailleurs mais pas en France. La France semble même plus fermée à la diversité que les pays de l’Est !
Triste constat...

Il faut en tirer les conséquences et se dire que sans initiatives fortes en provenance de la société civile ou des électeurs, le monde politique français continuera à être globalement fermé à la diversité et ne permettra que la timide avancée dont elle se servira pour donner l’illusion du progrès.

* La Pologne compte environ 4000 personnes noires pour 39 millions d'habitants. La France compte environ 5 millions de personnes noires sur une population totale de 65 millions d'habitants.

Malgré l'absence de données officielles sur les populations noires en France, il est tout de même possible avec une faible marge d'erreur de dresser le tableau suivant:

- Nombre de ministres noirs : entre 0 et 1 depuis des années (il y a quelques fois 1 secrétaire d'Etat, et/ou 1 ministre délégué, mais jamais de ministre de plein exercice, et jamais de titulaire d'un ministère régalien)
- Nombre de Noirs dans la très haute fonction publique : probablement proche de 0
- Nombre d’ambassadeurs noirs : 0/173
- Nombre de Noirs parmi les 100 plus hauts gradés de l'armée française: 0
- Nombre de députés noirs de France métropolitaine : 1/555
- Nombre de sénateurs de France métropolitaine : 0/320
- Nombre de PDG noirs d’entreprises du CAC 40 : 0
- Nombre de Noirs dans les conseils d’administration des grands groupes : proche de 0

13:33 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : godson, bossman, pologne, slovénie, diversité, france, guadeloupe, martinique, noir | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/11/2010

Nicolas Sarkozy abandonne la diversité. Nous soutiendrons un candidat pour la diversité en 2012

Le président de la République Nicolas Sarkozy vient de faire connaitre la composition du 3ème gouvernement Fillon.
Ce gouvernement est le plus pauvre en représentants de la diversité des gouvernements nommés par Nicolas Sarkozy.

Le 14 novembre 2010 est un jour triste jour pour la diversité.
Le président de la République, Nicolas Sarkozy, annonçait le 17 décembre 2008 que : "La diversité, à la base du pays, doit se trouver illustrée par la diversité à la tête du pays. Ce n'est pas un choix. C'est une obligation". Je constate, à peine deux ans plus tard, que cet engagement n'a pas été tenu.

Nous soutiendrons un candidat pour la diversité lors de l'élection présidentielle de 2012.

Rama Yade.jpgJe regrette, en particulier, le départ de Rama Yade du gouvernement. Ce départ constitue un symbole lourd de sens pour l'ensemble des Français des minorités visibles.

Le départ de Fadela Amara solde, pour sa part, l'échec du Plan Banlieues. Je mets en garde le nouveau gouvernement contre la tentation d'une politique à 100% sécuritaire dans les banlieues, au détriment du développement social, qui est pourtant le seul moyen de redonner de l'espoir à notre pays, en particulier dans les quartiers difficiles.

Je ne me réjouis pas de la nomination de la présidente de la HALDE, Jeannette Bougrab, au poste de Secrétaire d'Etat - et non de ministre de plein exercice - à la Jeunesse.
Cette nomination constitue un coup supplémentaire porté à la HALDE.

Je rappelle au nouveau gouvernement notre attachement à la HALDE, dont les budgets ont déjà été réduits cette année. Je rappelle que la HALDE est l'une des rares transcriptions dans le droit français de la Directive Européenne du 29 juin 2000 contre les discriminations.

Nous nous opposerons avec la plus grande vigueur à la suppression de la HALDE.

23:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rama yade, amara, sarkozy, fillon, diversité, bougrab, halde, plan banlieues, directive, gouvernement | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/08/2010

Critiques envers la politique sécuritaire de Sakozy: Et maintenant le pape!

Le président de la République Nicolas Sarkozy semble faire un carton plein dans les critiques qu’il suscite depuis son offensive sécuritaire. Un carton plein mondial même.
Benoît XVI.jpgDernier en date, le pape Benoît XVI a très clairement désapprouvé les expulsions de Roms.
Hier dimanche devant des pèlerins français, alors que le président Sarkozy et son gouvernement ont déjà chassé plus de 200 Roms vers la Roumanie et la Bulgarie, le pape a demandé aux pèlerins d’accueillir des hommes de toutes les diversités humaines.

Le souverain pontife a déclaré «Les textes liturgiques de ce jour nous redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C'est aussi une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toute nation et de toute langue»

Qui sera le prochain sur la liste ?

07:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, benoît xvi, roms, diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/07/2010

Et un rapport sur la diversité de plus, un ?

Les rapports sur la diversité se succèdent.
Certes ils ne se ressemblent pas forcément mais ils ont en commun de n'être que très rarement mis en application.
Je le sais d’autant plus que j’ai (certes récemment) remis un rapport aux ministres Brice Hortefeux et Bernard Kouchner sur les meilleurs moyens de lutter contre le racisme et le communautarisme.
Parmi les 50 recommandations de ce rapport je sais de source officieuse que seules certaines devraient être mises en œuvre. Lesquelles exactement et quand? Mystère.

Eric Besson.jpgL’encre de ce rapport n'est pas encore sèche qu’un autre rapport est rendu, non pas aux mêmes ministres, mais la substance n’en est pas très différente, puisse qu’encore on y revient sur la définition de la diversité, de la discrimination indirecte, de la discrimination directe etc.
Le cabinet Deloitte vient en effet de remettre au ministre Eric Besson, le rapport qui lui avait été confié par le Centre d’analyse stratégique en 2009, au moment où le même Eric était ministre de la prospective.

Le rapport Deloitte/ Centre d’analyse stratégique souligne que les phénomènes discriminatoires persistent sur le marché de l’emploi et retient le triptyque « sensibiliser, informer, mesurer » que l’on retrouve dans d’autres rapports officiels.
On (re)dit dans ce rapport que des villes sont stigmatisées par les entreprises car les personnes issues de ces villes sont associées à des publics en difficulté.

Le rapport propose d’introduire le lieu de résidence dans les critères de discrimination définis par la loi…
Le problème de ces rapports successifs, n’est ni la qualité intrinsèque des rapports, ni celle des rapporteurs. Le problème principal réside dans la volonté du gouvernement d’agir et non pas seulement de discourir.
A ma connaissance, aucune initiative originale quelconque n'a été prise en matière de diversité par le Gouvernement depuis bien longtemps.
On continue à parler de diversité, mais sans (jamais ?) agir.
Il y a maintenant assez de rapports et le temps de la mise en application des préconisations est venu.
Les pouvoirs publics doivent maintenant agir sur le terrain de la diversité et reprendre la main.

07:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diversité, rapport, besson, centre d'analyse strétégique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu