Avertir le modérateur

24/07/2009

Obama dénonce les comportements policiers "stupides" envers les minorités

Un Noir qui force la serrure de sa propre maison et finit par y entrer en prouvant qu’il est bien le propriétaire reste un...dangereux malfaiteur, quand bien même il s’agit d’un des Noirs les plus réputés au monde.
C’est ce qu’a du se dire le brillant essayiste, critique littéraire et, excusez du peu, professeur de Harvard, Henry Louis dit « skip » Gates.
Barack Obama, un des amis de Henry Louis Gates a été interrogé sur ce détestable incident.
Le président américain a bien pris soin d’expliquer que le problèmé résidait dans le fait que l’incident n'ait pas pris fin une fois qu’il était prouvé que "l’intrus" était en fait le propriétaire des lieux.

La police s'est comportée "stupidement" a déclaré Obama avant d'expliquer longuement « Ce que nous savons, au-delà de cet incident, c'est que la police depuis très longtemps, dans ce pays, arrête des Africains-américains et des hispaniques de façon disproportionnée. C'est un fait. Et quand j’étais Sénateur de l’Illinois, nous avons voté une loi  pour lutter contre le contrôle au faciès qui avait préalablement été démontré de manière indiscutable. Cela montre que la « race » joue encore un rôle dans notre société.
Cela n’enlève rien aux progrès incroyables qui ont été réalisés, et j'en suis la preuve vivante, mais les arrestations injustifiés jettent la suspicion sur les arrestations mêmes justifiées et nous devons collectivement améliorer les techniques policières afin d’éliminer les biais potentiels, ce qui sera bénéfique pour nous tous.
»
Alors, Obama président alors que rien n’a changé aux Etats-Unis en 2009 ? Pas si vite !
Des histoires comme celles de Skip Gates auraient-elles retenu l’attention du président des Etats-Unis en 2005 par exemple?

Et en France ?
Des chercheurs du CNRS ont montré, il y a peu et de manière indiscutable, la réalité du contrôle au faciès à la Gare du nord ou aux Halles à Paris, et à ma connaissance Nicolas Sarkozy n’a jamais daigné commenter les arrestations injustifiées de "Noirs et d'Arabes".

Décidément Barack Obama entend bien lutter contre les stéréotypes et les préjugés...Et on aimerait bien que le président français soit aussi énergique contre les stéréotypes et les préjugés en France !

08:13 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : obama, gates, comportements policiers, minorités, noirs, blancs, arabes latinos | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

17/07/2009

Obama dit ce qu'il doit au mouvement des droits civiques

Beaucoup disent que Barack Obama ne doit rien ni à l’"affirmative action" ni au mouvement des droits civiques. A tous ceux-là, Barack Obama, dont on ne dira jamais assez qu’il est le premier président noir des Etats-Unis, vient d’apporter un démenti.

Obama à la NAACP.jpgHier, devant les adhérents de la NAACP, réunis pour le 100ème anniversaire de l’association, il  a dit tout ce qu’il devait au mouvement des droits civiques et à la NAACP, la doyenne de ces organisations.
"Grâce à eux, je suis devant vous cette nuit, sur les épaules de géants. Et je suis ici pour dire merci à ces pionniers et merci à la NAACP"

Barack Obama a ensuite appelé à la stimulation des enfants  " Je veux qu'ils aient envie de devenir scientifiques ou ingénieurs, médecins ou enseignants, pas seulement basketteurs ou rappeurs. Je veux qu'ils aient envie de siéger à la Cour suprême. Je veux qu'ils aient envie de devenir président des Etats-Unis."

Barack Obama a enfin appelé les Noirs eux-mêmes à une évolution des mentalités:
" Nous avons besoin d'une nouvelle mentalité, de nouvelles attitudes parce que l'un des héritages les plus destructeurs et les plus durables de la discrimination est la manière dont nous avons intériorisé le sens des limites, la manière dont tant d'entre nous en sont venus à attendre si peu d'eux-mêmes"

09:19 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : obama, naacp, droits civiques, noirs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/07/2009

Obama au Ghana: Même discours que Sarkozy mais un accueil très différent

Barack Obama le premier président noir des Etats-Unis à prononcé lors de sa  première visite en Afrique noire, un discours dans lequel il dit::

Il est "facile de montrer les autres du doigt, de rejeter la faute sur les autres"

" L'Occident n'est pas responsable de la destruction de l'économie zimbabwéenne au cours de la dernière décennie, ou encore des guerres où on enrôle les enfants dans les rangs des combattants".

" Vous avez le pouvoir de demander des comptes à vos dirigeants, de construire des institutions pour servir le peuple. Vous pouvez vaincre la maladie, mettre fin aux conflits, changer fondamentalement les choses. Vous pouvez faire ça. Oui, vous le pouvez" ("yes, you can)" "Mais cela n'est possible que si, vous tous, vous assumez la responsabilité de votre avenir"

"Le développement dépend de la bonne gouvernance. C'est un ingrédient qui a fait défaut pendant beaucoup trop longtemps, dans beaucoup trop d'endroits".

La phrase sur l’homme africain et son entrée dans l'histoire mise à part, ce
 discours rappelle par son ton et par ses mots, celui prononcé par Nicolas Sarkozy à Dakar.

Obama au Ghana.jpgEt pourtant, quelle différence entre l’accueil réservé au discours de Nicolas Sarkozy Dakar et l’accueil triomphal réservé au discours de barack Obama à Accra !
Ayons le courage de dire que cette grande différence d'accueil entre les deux discours n’est pas justifiée.

En d’autres termes, le discours de Sarkozy à Dakar prononcé par Barack Obama n’aurait certainement pas reçu le même accueil

Interrogeons-nous alors sur les raisons d’une telle différence de traitement.


La présence de l’Afrique et des personnes qui ont une histoire avec l’Afrique est tout aussi forte aux Etats-Unis qu’en France.

Les relations de la France avec l’Afrique ont des racines historiques tout aussi complexes que celles qui existent entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Et pourtant, les Etats-unis réussissent à avoir avec l’Afrique des relations saines et apaisées alors que la France entretient encore, des rapports empreints de schizophrénie avec le continent africain.

Depuis son accession à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy n’a pas encore, il faut aussi le reconnaître, trouvé le bon tempo pour s’adresser à l’Afrique, aux afro-français ou aux Noirs de France.

Depuis le discours de Dakar, beaucoup attendent un geste du Président Sarkozy. Puisse-t-il le faire en 2010 à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de l'indépendance de quatorze ex-colonies françaises.
Ce serait une bonne occasion pour faire évoluer les relations entre la France et l'Afrique subsaharienne pour parvenir à une relation sereine.

Les Noirs de France et les français qui connaissent bien ce continent me paraissent prêts à s’investir fortement pour bâtir ces relations nouvelles.

19:59 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : obama, afrique, sarkozy, accra, dakar, france etats-unis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/07/2009

Obama, les Etats-Unis et la Chine : Des rapports différents avec l’Afrique

Barack Obama qui s’envole ce week-end pour sa première visite de chef d'Etat en Afrique noire, a serré la main du président lybien Mouammar Kadhafi qu’il rencontrait pour la première fois.

Obama et Khadafi.jpgLes relations entre Les Etats-Unis et la Lybie s’étaient dégelées ces dernières années, après une longue période de tension due au soutien de la Libye à des organisations considérées comme terroristes.
L’an dernier, Khadafi avait déjà parlé au téléphone avec W. Bush.

Kadhafi participait au G8 en tant que président de l'Union africaine.
Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis, a choisi de commencer son déplacement en Afrique par le Ghana, un pays exemplaire par ses réformes économiques et sa bonne gouvernance. Le Ghana a connu deux alternances politiques à la suite d’élections d'élections démocratiques et pacifiques.

Barack Obama qui devrait recevoir un accueil triomphal au Ghana, aura certainement à l’esprit la présence croissante sur le continent africain de la Chine et d'autres puissances économiques émergentes en quête de nouveaux marchés et de matières premières.

Il y a toutefois une différence entre la chine et les Etats-Unis dans leurs relations commerciales avec l’Afrique.
Avant sa visite en Afrique Obama a prévenu. « On n'obtient pas d'investissements sans bonne gouvernance »

La Chine est...moins exigeante.

D'accord en 2008 les échanges commerciaux de la Chine avec l'Afrique ont atteint 107 milliards de dollars contre 140 milliards pour les Etats-Unis alors qu’il y a dix ans le rapport était d’environ un à dix en faveur des Etats-Unis.
D'accord la Chine amène à l’Afrique des liquidités dont les américains ou les pays occidentaux ne disposent plus de nos jours.

Mais la Chine aide-t-elle vraiment l’Afrique en ne posant pas de conditions sur la gouvernance ou sur les commissions réclamées par certains "officiels" ?

10:00 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lybie, usa, etats-unis, obama, khadafi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/06/2009

Près d'Obama, un ballet instructif

Après avoir salué Barack Obama hier à la fin du discours qu’il a prononcé à Colleville-sur-Mer, lors de la cérémonie de commémoration du 65ème anniversaire du débarquement de Normandie, j’ai pu observer en demeurant quelques instants à côté de lui, l’attitude des français qui l’approchaient et lui glissaient quelques mots.

Ce que lui disaient ces quelques personnes (qui souvent s’exprimaient en français) n’était pas de l’ordre de ce que l’on entend habituellement dire aux responsables politiques.

Ce n’est pas à l’Américain que la plupart de ces personnes semblaient s’adresser, elles s’adressaient à un homme politique.
Barack Obama semblait leur inspirer confiance.

L’hommage ainsi rendu à Barack Obama par ces personnes est un hommage à la politique et à l’action publique.

Il m’a semblé en regardant ce ballet autour d’Obama, que la défiance de nos concitoyens en la politique, n’était pas définitif, pour peu que la manière de faire de la politique change en France.
photo commémoration 2009 du D-Day.jpg

09:44 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obama, politique, confiance, d-day | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/06/2009

Un anniversaire 2009 du D-Day, si particulier

Demain, 6 juin 2009, je ferai partie des invités qui assisteront, en présence de Barack Obama et de Nicolas Sarkozy aux cérémonies du 65ème anniversaire Du débarquement, qui se dérouleront à Omaha Beach, en Normandie.

En commémorant le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie, je n’oublierai pas le débarquement de Provence qui avait ouvert un deuxième front en France contre les Nazis.
Je pense et je penserai bien sûr à tous ces soldats américains venus combattre sur le sol français, la barbarie, au nom des idéaux de liberté et de fraternité.
Je pense et je penserai également à tous ces soldats de l’"armée d’Afrique" au rang desquels figurait...mon père.

On ne dit pas assez qu’en 1939, ces troupes dites aussi  "troupes coloniales" formaient plus d’un quart du total des forces françaises !

Le 8 mai dernier, sur la plage de la Nartelle, en rendant hommage aux soldats de l’"armée d’Afrique" Nicolas Sarkozy rappelait que parmi les soldats français engagés aux côtés des Américains, "les troupes coloniales montrent un courage admirable"

Le président de la République a dit que la France "n'oubliera pas les soldats américains tombés à leurs côtés sur ces plages. Elle n'oubliera pas les soldats alliés couchés sur la terre de Normandie"

Demain au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, nous serons nombreux à ne pas oublier les soldats tombés sur les plages de Provence.

En ce 6 juin 2009 si particulier pour moi car il mêle action publique et des souvenirs personnels, nous serons nombreux, je le crois, à asocier en pensée tous les soldats (y compris ceux venus d’Afrique), enrôlés parfois très jeunes et qui ont défendu tous ensemble, ici, sur le sol national, la liberté en ayant en tête l’égalité et la fraternité.

10:32 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : d-day, débarquement, provence, normandie, obama, sarkozy, alliés | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/05/2009

De la diversité...au Conseil constitutionnel

Barack Obama qui arrivera en France la semaine prochaine, a nommé hier le 26 mai 2009, Mme Sonia Sotomayor (diplômée de 2 prestigieuses universités américaines: Princeton et Yale) à la Cour suprême des Etats-Unis.

Dans son discours de présentation de la nouvelle juge, le président américain Barack Obama a rappelé que Mme Sotomayor était née de parents immigrés portoricains, arrivés aux Etats-Unis pendant la 2ème guerre mondiale et que son père...ne parlait pas anglais.

Il faut saluer la présence de la première juge hispanique dans la plus haute instance judiciaire de ce pays.
Les visages nouveaux accélèrent l’acceptation de la diversité des 2 côtés de l’Atlantique.
Il est important que les plus grandes institutions nationales comptent la diversité en leur sein, avec des minorités visibles, appelées non pas en raison de leurs appartenances mais bien en raison de leurs compétences.

La nomination de Mme Sotomayor renvoie à la société américaine et au monde, un message positif sur la diversité américaine.
C’est la même logique qui m’avait conduit en 2007 alors qu’il n’y avait pas de Noirs dans le gouvernement Fillon I, à publier une tribune dans le Figaro du 4 juin 2007 pour souhaiter la présence de noirs dans l’équipe gouvernementale.
Quand les inégalités ne seront plus significatives, de telles demandes représenteront des avantages indus. Pour l’instant, nous n’en sommes pas là, ni aux Etats-Unis ni en France.

Et en France ? Le Conseil constitutionnel français qui a autorité sur l'ensemble des institutions françaises (et de ce fait peut être comparé* à la Cour suprême des Etats-Unis) est aujourd’hui entièrement monocolore.
Gaston Monnerville y a siégé il y a plus de 25 ans.

A ce jour, aucun français ressenti comme arabo-maghrebin, ou asiatique n’a jamais siégé au Conseil Constitutionnel.
En 2010, les mandats de 3 membres du Conseil Constitutionnel expireront. Le président de la République, le président du Sénat et le président de l’Assemblée nationale nommeront chacun un membre. Ils ont là, une belle occasion de donner des gages de leur bonne volonté en matière de diversité...

* Notre pays n’a pas de Cour suprême car la Cour de cassation et le Conseil d'Etat se situent respectivement à la tête des ordres administratif et judiciaire. Pour autant, les décisions du Conseil constitutionnel s'imposent selon l’article 62 de notre constitution "aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles."



09:23 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obama, diversité, minorités, sotomayor | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/05/2009

Diversité en politique: Le PS fait mieux que l'UMP

Présence de la diversité sur les listes des élections européennes 2009? il n’y a pas eu d’ « effet Obama », et le PS fait mieux que l’UMP
L'effet Obama n'a pas duré longtemps...Les partis politiques ont déjà oublié les promesses faites au lendemain de l'élection de Barack Obama. Le monde politique français ne s’ouvre toujours pas à la diversité.
Les partis politiques français ont-ils mis en pratique leurs très nombreux discours sur la diversité ?  Le CRAN a voulu vérifier et a mené une étude inédite, en évaluant la présence des minorités visibles sur les listes déposées par les partis politiques français en vue des élections européennes du 7 juin prochain*.

Surprise : alors que l’UMP multiplie les grands discours sur la diversité, c’est le PS, plutôt discret sur cette question, qui arrive en tête des bonnes pratiques en matière de diversité…pour ces élections européennes.

 

UMP

MoDem

PS

Europe Ecologie

Front de gauche

NPA

Total diversité

3

8

10

10

6

8

Diversité en position éligible

2

0

3 à 4

0

0

0

Diversité au sein de la liste (%)

4%

11,5%

14,5%

14,5%

8,7%

11,5%

Diversité en position éligible (%)

3%

0

4,5% à 6%

0

0

0


Les résultats de cette étude font également apparaître que :
- Seuls le PS et le NPA présentent des têtes de liste de la diversité**.

- Avec un taux de diversité de 14,5% au sein de ses listes, le PS fait bien mieux que l’UMP qui ne présente que 4% de diversité sur ces listes.

- Le PS pourrait avoir jusqu'à 4 eurodéputés de la diversité quand l'UMP ne peut en espérer que 2 à ce jour.


Au soir du 7 juin, le PS devrait être le premier parti français en termes de représentation de la diversité au parlement européen.

Ces résultats y compris ceux du PS restent cependant très modestes et placent toujours la France dans une position de lanterne rouge des pays développés pour la représentation des minorités visibles en politique.
Il est  grand temps que les partis politiques français mettent leurs actes en accord avec leurs principes, et militent activement pour la diversité.

Seules des mesures fortes sont de nature à lever les conservatismes en matière de diversité dans le champ politique.
Demandons:

- Le conditionnement des remboursements des dépenses électorales aux partis politiques à des exigences minimales en matière de diversité.
- Une limitation plus stricte du cumul des mandats (en rotation et en durée)
- La signature par l’ensemble des partis politiques français d’une Charte de la diversité en politique

Au vu de ces résultats, il est souhaitable que la diversité soit déclarée grande cause nationale pour l’année 2010 car pour l'instant, l'ouverture de la politique à la diversité c'est plutôt: paroles, paroles, paroles...

*Etude basée sur le « ressenti d’appartenance », c’est-à-dire sur les Français ressentis comme noirs, arabo-maghrébins ou  asiatiques.

** En Ile-de-France, la liste UMP est conduite par Michel Barnier.

07:41 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diversité en politique, obama, promesses, paroles paroles paroles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/03/2009

Obama reste ferme sur les droits de l’Homme en Chine

Le président américain Barack Obama a annoncé au ministre chinois des affaires étrangères Yang Jiechi que la défense des droits de l'Homme constituait pour les Etats-Unis un "aspect essentiel" de leur politique étrangère.

Barack Obama a dit espérer des progrès sur la question du Tibet.
Cela nous change des hésitations peu glorieuses que l’on voit de ce côté-ci de l’Atlantique...

07:00 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droits de l'homme, chine, obama, france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

09/03/2009

Pourquoi et comment faire des Noirs de France des citoyens à part entière ?

Les discriminations ne sont tolérées en France que jusqu’à ce qu’elles soient révélées.
On peut même dire que lorsque la France s’attaque plus tardivement que ses voisins à une question, elle trouve le moyen de parvenir à des solutions originales qui étonnent le monde...des solutions françaises en somme !

Du débat sur les statistiques de la diversité, à la recherche du Barack Obama français en passant par la crise sociétale aux Antilles, l'actualité ne cesse d'éclairer la situation des populations noires de France.
La question qui se pose aujourd’hui est « comment » faire des populations françaises discriminées, des citoyens à part entière.

C’est à cette question que je tente d’apporter des réponses très concrètes dans le prochain livre que je publie avec le professeur Bernard Lecherbonnier* le 18 mars prochain hez Larousse dans la collection A dire vrai dirigée par l’économiste Jacques Marseille.

La France paraît très en retard vis-à-vis de ses minorités. Indifférence ? Égoïsme ? Aveuglement ? Parmi les exclus de la République, les Noirs sont à la fois les plus visibles et les plus exposés. Pourtant, les Noirs français prennent conscience de la force citoyenne et économique qu’ils représentent.

* Bernard Lecherbonnier est professeur de littérature francophone à Paris-XIII.
Couv Noirs Citoyens à part entière.jpg
LES NOIRS SONT-ILS DES FRANÇAIS À PART ENTIÈRE ?
Par Patrick Lozès et Bernard Lecherbonnier
Collection À dire vrai
12,5 x 17,5 cm, 160 pages, broché, 9,90 €
Relations presse : Maryline Crocq
Éditions Larousse – 21, rue du Montparnasse, 75283 Paris cedex 06 –  www.editions-larousse.fr

 

08:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : noirs de france, obama, larousse, citoyens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu