Avertir le modérateur

14/04/2010

Une contradiction entre la Halde et sa présidente Jeannette Bougrab ?

Jeannette Bougrab, récemment nommée présidente de la HALDE, par le Président de la République, a déclaré au Figaro du 12 avril 2010 : « Avec le pays de naissance des personnes ou de leurs parents, nous disposons déjà de données pertinentes. Je refuse de créer des catégories ethniques, qui alimenteront le communautarisme. Quelle serait ma catégorie, à moi, fille de harki, définitivement française et pourtant régulièrement victime de contrôles de papiers au faciès ? Harki dans l'humiliation, française dans la réussite ? »

Jeannette Bougrab.jpgIl faut rappeler à Jeannette Bougrab que la HALDE s’est déclarée à de nombreuses reprises favorable aux statistiques de la diversité, pourvu que ces dernières soient « anonymes, volontaires, autodéclaratives et sans constitution de fichier », comme le demandent le CRAN et la quasi-totalité des chercheurs en sciences sociales qui travaillent sur ces questions.
Une contradiction de position entre Mme Bougrab et la HALDE poserait problème et mettrait en jeu la crédibilité de la HALDE.


Pour ce qui est du pays de naissance des personnes OU de celui de leurs parents, ce n'est pas très sérieux car un nombre considérable de Français, nés en France de parents français, nos compatriotes antillais par exemple, sont frappés par les discriminations...

Comment ne pas rappeler aussi, l'urgence d'encadrer par la loi les statistiques de la diversité, qui sont  actuellement mises en place, d'une façon anarchique, par des organismes publics et par des entreprises, qui ont besoin d'une clarification ?

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) utilise, par exemple, depuis 2009, un baromètre qui comptabilise la présence de personnes « non blanches » à la télévision.

A la suite du CSA, de nombreux organismes, comme le Comité permanent de la diversité de France Télévisions, proposent désormais la mise en place de « d’indicateurs de suivi de la diversité » au sein des entreprises.

Jeannette Bougrab, doit clarifier au plus vite sa position, et celle de la HALDE, sur les statistiques de la diversité.

19:45 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : halde, bougrab, statistiques, diversité, statistiques de la diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/04/2010

De Carolis moins audacieux que Bourges sur la diversité?

Hervé Bourges qui préside le comité permanent de la diversité de France Télévisions, a remis ce matin son rapport sur la diversité « sociale et ethno-culturelle » au sein du groupe audiovisuel public, au PDG de France Télévisions.

Les premières lignes de ce rapport indiquent que, France Télévisions "n'est pas encore la télévision de tous les Français"
Hervé Bourges a déploré que "en dix ans, depuis la première étude quantitative mise en place par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) en 2000, la diversité n'a pas progressé de manière suffisante sur les antennes du service public"

Pour remédier à la pâleur des écrans du groupe public et au " déficit quantitatif indiscutable" que souligne le rapport, le comité propose 12 mesures dont :
- La « mise à l'antenne d'une tête d'affiche issue de la diversité pour au moins l'un des grands rendez-vous d'information du groupe : Le 20h, le 13h, le 12/13, le 19/20, le Soir 3 et/ou l'un de ses grands magazines d’information de politique ou de société.
-
La « mise en place d'un indicateur de suivi de la présence de la diversité à l'antenne dans les émissions produites par France Télévisions »
- La mise en place « d'indicateurs de suivi de la diversité » au sein de l’entreprise

Il faut saluer ces mesures audacieuses.

Je me félicite que les mesures que nous proposons inlassablement depuis 4 ans (statistiques de la diversité, action positive etc.), et qui suscitaient la controverse ou la polémique, trouvent aujourd'hui leur juste place dans la société française et dans de nombreux rapports.

Patrick de Carolis, PDG de France Télévisions.jpgPatrick de Carolis a annoncé que le Conseil d’administration de France Télévisions qui se réunira demain mardi 13 avril, indiquera les mesures retenues par le groupe public.

La tentation de rejeter les mesures les plus audacieuses du rapport Bourges serait désastreuse
Après les dérapages récents, et les propos scandaleux, tenus impunément sur plusieurs chaînes du service public, une telle attitude serait désastreuse pour la crédibilité de France Télévisions, pour son président et pour l'objectif de « promouvoir la diversité» qui avait été assigné par Patrick de Carolis lors de la création de ce comité permanent de la diversité, en juin 2009 .

Les mesures retenues ou rejetées par le Conseil d'administration de France Télévisions, en diront long sur la sincérité de la politique de diversité du groupe France Télévisions.

Patrick de Carolis sera-t-il moins audacieux qu’Hervé Bourges en matière de diversité ?

16:34 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : de carolis, bourges, diversité france télévisions, rapport, télévision | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/04/2010

Eric Besson respecte-t-il sa parole sur Haïti ? Manifestation ce 10/4

Le 14 janvier dernier, au lendemain du violent séisme qui a frappé l’île de Haïti, Eric Besson faisait savoir qu’il avait donné "instruction à ses services de suspendre immédiatement toutes procédures de reconduite dans leur pays d'origine des ressortissants haïtiens en situation irrégulière sur le territoire national"

Or Valery M., étudiant haïtien de 25 ans, est aujourd’hui menacé d'expulsion de France.
C’est le 16 janvier soit quatre jours après le séisme en Haïti, et...2 jours après la "promesse" du ministre que Valery reçoit par lettre recommandée une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) qui le somme de partir du territoire français dans un délai d'un mois.

Eric Besson.jpgLa raison? Non-progression dans ses études. «Certes, j'ai eu des difficultés avec mes études, reconnaît Valéry, j'ai triplé ma première année d'anglais, mais je n'ai jamais renoncé. J'ai aussi un travail comme assistant d'éducation dans un collège de Pessac, et je réussis bien mon BTS. »

Valéry M. n'est pas seul dans son cas. On rapporte que plusieurs Haïtiens, auraient séjourné en Centre de rétention, depuis la "promesse" ministérielle.

Un acien ministre avait déclaré avec cynisme que « les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les reçoivent ».
Heureusement, en France, les responsables politiques continuent à être jugés sur le respect de leurs engagements, c'est-à-dire sur leurs actes et non pas sur leurs discours.

Le risque d'un non-respect de la parole du ministre Besson semble inquiéter de nombreuses associations dont le CRAN.
Une manifestation pour le respect des engagements de la France envers Haïti est prévue aujourd’hui samedi 10 avril à 15h, Place de Hôtel de Ville à Paris. Venez nombreux!

01:14 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : besson, haïti, explusion, promesse non tenue | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/04/2010

Kouchner favorable aux statistiques de la diversité et 1,73 % de diversité au sein des ambassadeurs

Bernard Kouchner, le Ministre des Affaires étrangères et européennes était l’invité d’honneur du 5ème dîner annuel du CRAN qui a eu lieu hier mercredi 7 avril  2010.

5ème dîner du Cran.jpgParmi les 250 invités, on notait: Benoît Hamon, Porte-parole du PS; Anthony Kavanagh; Richard Prasquier, Président du CRIF; Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy; Anzoumane Cisssoko, Porte-parole de la coordination des sans-papiers 75; Marek Halter; Missoum Sbih, Ambassadeur d’Algérie en France; Gaspard Fritzner, représentant d'Haïti en France; Dominique Hénault, Directeur General d'Egide; Michel Wieviorka, administrateur de la MSH et Président du Conseil Scientifique du CRAN;  Mackendie Toupuissant, président de la PAFHA ; Christophe Caresche et Sandrine Mazetier, députés PS;  Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris, Isabelle Lorand, membre du comité exécutif du PCF, des représentants des Verts, Mouloud Aounit, co-président du MRAP etc...

Cette année, la soirée était exceptionnellement consacré à Haïti.

Bernard Kouchner a annoncé au cours de ce dîner, qu'il était favorable aux statistiques de la diversité qui permettent de "connaître la réalité" de la situation de la diversité.
Le ministre a annoncé qu'il y avait aujourd'hui 3 ambassadeurs de la diversité parmi les 173 ambassadeurs français.
Il y a donc 1,73% de diversité parmi les ambassadeurs français.

Bernard Kouchner a indiqué qu'il menait une politique "résolue" dans le domaine de la diversité au Quai d'Orsay.

Le ministre s'est aussi dit "très favorable" à la création de l'observatoire national du racisme qui lui a été proposé ainsi qu'au ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux à la suite de la mission que j'ai menée avec Michel Wieviorka et la commission que nous avons réunie a cet effet.

Brice Hortefeux s'était également dit "très intéressé" par un observatoire national du racisme et s'était donné 2 mois pour prendre une décision quant à la création de l'observatoire.

Benoît Hamon, Porte-parole du PS a annoncé que le Parti socialiste consacrerait en juin une convention aux questions touchant à la lutte contre les discriminations et pour la diversité. Il a annoncé que le PS investirait de nombreux candidats de la diversité aux élections législative de 2012.

Que le « French doctor » soit favorable aux statistiques de la diversité pour lesquelles je me bats depuis des années, est une excellente nouvelle car "une statistique c’est un chiffre, pas une identité", et petit à petit, le monde politique français s’en rend compte.

12:40 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koucher, ambassadeurs, diversité, haïti | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/04/2010

Le Chaos après le meurtre de Terre’Blanche l’extrémiste ?

Eugène Terre‘Blanche, suprématiste blanc et ultra partisan de l'apartheid a été tué samedi 3 avril, dans sa ferme, par deux de ses ouvriers agricoles.
Cet individu qui prônait le racisme et l'apartheid était certes peu recommandable mais la mort d’un homme est toujours à déplorer.

La grande question qui se pose est de savoir si ce meurtre crapuleux ravivera la violence raciste en Afrique du Sud?

Ce n’est pas sûr.
L'AWB le mouvement de résistance Afrikaner, que M. Terre’Blanche a fondé en 1973, tentera une lecture politique de ce meurtre.
Eugène Terre'Blanche et sa croix-presque-gammée (Crédits photo AFP).jpgL’AWB, mouvement connu pour ses milices paramilitaires et son emblème proche de la croix gammée nazie, y verra même un lien avec l’affreuse remise au goût du jour par Julius Malema, le président très controversé de la Ligue de la Jeunesse de l’ANC (le Congrès national Africain de Neslson Mandela), d’une chanson datant de l'apartheid et appelant à « tuer le Boer ».
La perte d’influence de l’AWB et la réaction très rapide du président sud-africain Jacob Zuma, qui a appelé  au calme dès les premières heures après l'annonce du crime, devraient contribuer à maintenir le calme.

Si la violence menaçait, il ne fait pas de doute que Nelson Mandela s’emploierait à ne pas laisser le pays sombrer dans le chaos.

L’Afrique du Sud semble encore avoir besoin de Nelson Mandela.

13:38 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terre‘blanche, mandela, afrique du sud, malema, zuma | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/04/2010

Eric Zemmour: Oui à la liberté d’expression, non à la l’incitation à la haine

A l’initiative du CRAN et du MRAP, des centaines de personnes se sont rassemblées, hier vendredi 2 avril 2010 devant les studios d’enregistrement de l’émission de France 2 « on n’est pas couché » à laquelle participe Eric Zemmour.

Le Cran et le Mrap organisent un rassemblement contre Zemmour(3).jpgLes 2 organisations ont souhaité engager un dialogue avec les citoyens pour expliquer que le contentieux qui les opposaient à Eric Zemmour n’avait rien à voir avec la liberté d’expression mais tout à voir avec la justification des contrôles au faciès et l’appel à la discrimination envers les « Noirs » et les « Arabes » auxquels Eric Zemmour se livre en permanence.

Depuis ses déclarations scandaleuses le 6 mars sur Canal+ (« Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes ») et sur France 0 (« Les employeurs ont le droit de dire "je ne veux pas de Noirs ou d’Arabes" », M. Zemmour tente en effet de se faire passer pour une victime et tente de déplacer le débat sur la liberté d’expression.

Le Cran et le Mrap organisent un rassemblement contre Zemmour.jpgLe CRAN et le MRAP ont souhaité d’une part montrer que M. Zemmour était bien l’agresseur et d’autre part, redire haut et fort : « Non, M. Zemmour, on n’a pas le droit de discriminer les Noirs et les Arabes, ni aucun autre groupe ».
Ce premier rassemblement citoyen organisé par les 2 organisations est le premier d’une longue série d’actions qui seront menées jusqu’au terme des procès engagés contre Eric Zemmour

12:11 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zemmour, dérapage, racisme, discrimination, loi, liberté d'expression | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/04/2010

Après les incidents de Tremblay, SOS Seine-Saint-Denis

Tremblay-en-France en Seine-Saint-Denis? Je connais bien. J’ai passé mon adolescence entre Villepinte et Tremblay-en-France. Une partie de ma famille habite encore aujourd’hui dans cette commune.

Seine-Saint-Denis.jpgJe suis choqué mais pas vraiment surpris par les images montrées (trop spectaculairement) par Emmanuel Chain sur TF1 le 29 mars dernier.
A la suite du tournage d’un reportage défavorable à la police et juste avant sa diffusion, un raid policier a eu lieu, puis un bus a été caillassé, incendié et la ville est depuis sous tension.

Certes il y a à Tremblay-en-France, et dans les autres villes de la Seine-Saint-Denis, des rues, des caves, des cages d'escalier qui ont été abandonnées au voyous. Mais il y a aussi dans ces villes et dans le département (de plus de1,5 millions d’habitants et qui est l’un des plus jeunes de France avev près de 30% de la population qui a moins de 30 ans), des hommes et des femmes qui se sentent à l’écart de l’égalité républicaine.

Pour quelques trafiquants (quelques uns, c’est déjà beaucoup trop), il y a des milliers de citoyens et de résidants honnêtes, y compris dans ces cités dont les habitants sont en quasi-totalité des "Noirs" ou des "Arabes".

Ces habitants appellent au secours depuis des années, avec pour toute réponse, le silence des responsables politiques et la ghettoïsation qui progresse.
Cet abandon est confirmé par un signe qui ne trompe pas : au 1er tour des dernières élections régionales, le taux d’abstention était de 68% à Villepinte et de 64% à Tremblay-en-France…
Cette colère sourde risque d’exploser, si nous n’y prenons garde. La fermeté face aux "voyous" est souhaitable, mais cette seule fermeté ne suffira pas là où le Plan espoir banlieue semble ne pas être passé.
Il faut désormais s’occuper de la grande masse des habitants confrontés au chômage d’ampleur, aux difficultés de transport.

Nous ne pourrons pas dire demain « je ne savais pas »
Attention, les incidents de Tremblay-en-France nous disent « SOS Seine-Saint-Denis »

 

14:35 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tremblay, tremblay-en-france, villepinte, tf1, chain | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/04/2010

Rassemblement citoyen pour dire « Non » aux propos d’Eric Zemmour

Plusieurs associations parmi lesquelles le Cran et le Mrap, appellent à un rassemblement citoyen le vendredi 2 avril à 18h30, devant le lieu d’enregistrement de l’émission de France 2, On n’est pas couché, pour dire : « Non, M. Zemmour, on n’a pas « le droit de discriminer » les Noirs et les Arabes ! »…ni aucun groupe de population d’ailleurs !

Eric Zemmour (Crédits photos AFP).jpgSur France O, le 6 mars dernier, Eric Zemmour avait affirmé qu’on a « le droit » de discriminer les Noirs et les Arabes. Il avait également déclaré une autre fois, sur la même chaîne : « la discrimination, c’est la vie, c’est le choix, et c’est la sélection ». Depuis lors, il a multiplié les déclarations de cette nature, sur plusieurs chaînes.

De tels propos violent la loi française, qui interdit la discrimination.

Celles et ceux que les propos d’Eric Zemmour scandalisent sont invités à une manifestation pacifique devant le lieu d’enregistrement de l’émission « On n’est pas couché » pour dire haut et fort : « Non, M. Zemmour, on n’a pas le droit de discriminer les Noirs et les Arabes »…ni aucun groupe de population.

Rendez-vous le vendredi 2 avril 2010 à 18h30 devant le Moulin Rouge, 82 boulevard de Clichy, 75018 Paris (métro « Blanche).

09:36 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zemmour, discrimination, loi, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu