Avertir le modérateur

30/11/2011

Je demande à être définitivement lavé de tout soupçon sans délai

Je suis candidat à la présidence de la République et j’ai fait de l’assainissement de la vie publique la priorité absolue de mon programme.

Le Journal du Dimanche a publié le 27 novembre dernier, un article – comportant d’ailleurs plusieurs erreurs reconnues a posteriori par son auteur - dans lequel il ressortait que je serais visé par une enquête préliminaire. Même s’il ne s’agissait en définitive que d’une « simple » vérification en attente de décision, même si rien ni personne ne m’accuse, je suis stupéfait que dans notre République ce soit un journaliste qui m’informe de l’existence d’une demande d’information lancée en septembre ou en octobre.

Dans mes fonctions actuelles et passées, j’ai toujours tenu à faire preuve d’une transparence absolue quant à mes revenus et au financement de mes activités.

Le soupçon, la rumeur, ne sont absolument pas de nature à élever le débat public. Pour preuve, ils donnent surtout du grain à moudre, à ce jour, aux attaques personnelles venant de l’extrême droite et des forums ouvertement racistes, dont je suis depuis toujours une cible favorite.

J’ai donc immédiatement demandé à mon avocat de saisir le procureur de la République afin d’être lavé de tout soupçon sans délai et de manière définitive.

 

Je souhaite au plus vite et dans les meilleures conditions faire la preuve de ma totale transparence sur des questions qui ne peuvent soulever AUCUN doute quant à ma probité.

 

Il n’y a rien que je ne puisse pas assumer en totalité ; il n’y a rien que je ne sois pas en mesure de clarifier.

 

Tous les éléments de preuve de mon honnêteté sont, à la minute même où j’écris ces lignes, à la disposition de quiconque souhaiterait en avoir le cœur net, en particulier les autorités publiques.

 

Quoi qu’il en soit, je n’ai pas pris la décision d’engager ma candidature à une élection majeure à la légère. Je sais l’exemplarité que cela suppose. Mais je ne suis pas non plus naïf. Aussi n’hésiterais-je pas, à partir de ce jour, à faire valoir mes droits par les moyens que je jugerais utiles si mon honnêteté devait être mise en cause.

 

Je souhaite donc que les doutes soient levés au plus vite pour me permette de me consacrer de nouveau entièrement à mon action au service des français.

17:59 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu