Avertir le modérateur

21/12/2010

Diversité des "origines" à la télévision : France 2 et Canal+ devant

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a publié vendredi dernier le 16 décembre, les résultats de la 2ème vague de son Baromètre de la diversité à la télévision réalisé par l'IFOP.

Ce baromètre retrace la perception de la diversité à l'antenne par le public.
Il étudie une semaine  de programmes qui fait l'objet d'un visionnage spécifique au regard de quatre critères : la diversité des origines, la parité, le handicap et les catégories socioprofessionnelles.

Pour ce qui concerne la diversité des origines, le baromètre CSA/IFOP classe les personnes en : « vus comme "Blancs" » et « vus comme "Noirs" », « vus comme "Arabes" »,  « vus comme "Asiatiques" » et « vus comme "autres" » les dernières catégories pouvant être regroupées sous la catégorie « vus comme "Non Blancs" ».
Il faut se féliciter de cette avancée de la société française sur sa diversité et de la publication de ce baromètre, qui met enfin au jour des inégalités criantes dans la représentation des minorités à l'écran.

CSA (Crédits photo CSA).jpgIl faut féliciter le CSA pour son initiative et son pragmatisme sur cette question.

Il serait d’ailleurs temps que soient instaurées en France des statistiques de la diversité qui seraient anonymes, volontaires, auto-déclaratives, sans constitution de fichier et utiliseraient, comme le font le CSA et l'IFOP, les catégories en usage dans la vie courante, pour dénoncer
les discriminations à l'œuvre dans la société française.

Cette 2ème vague du baromètre du CSA montre  que la moyenne globale de toutes les chaînes confondues reste stable et comprise entre 12 et 13%, soit 87% de personnages « vus comme "Blancs" » pour 13% de personnages « vus comme "Non Blancs" » lors de la première vague et 88% de personnages « vus comme "Blancs" » pour 12% de personnages « vus comme "Non Blancs" » pour la 2ème vague.

Face à cette déplorable stagnation, le CSA doit prendre les mesures nécessaires pour que la télévision française soit un meilleur reflet de la diversité de la société française.

Si les résultats globaux de la diversité des origines à la télévision française sont en stagnation, France 2 et Canal+ présentent, quant à eux, des résultats en très nette amélioration.
Il faut saluer France 2 et Canal+ pour ces résultats.

Par ailleurs, il est souhaitable que des améliorations puissent être apportées au baromètre de la diversité du CSA :
Ce baromètre porte sur des données recueillies en février 2010, c'est-à-dire il y a plus de 10 mois. Il est souhaitable que le CSA envisage une publication plus rapide  des résultats après leur collecte.
Il est également souhaitable que l'étude puisse être réalisée sur une période plus longue, de manière à donner un meilleur reflet de la diversité du contenu des chaînes.

Sur le front de la parité, ce n’est pas mieux : la sous-représentation des femmes perdure : d’une vague du baromètre à l’autre Il y a entre 34 et 35% de femmes contre 65 à 66% d’hommes.
Quant au handicap il est encore très faiblement représenté dans les programmes télévisés.
Pour ce qui concerne les catégories socioprofessionnelles (CSP), les CSP+ sont toujours surreprésentées à la télévision française (de 75 à 78% entre la vague 1 et la vague 2)

10:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diversité, csa, baromètre, csp, parité, handicap, beromètre de la diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu