Avertir le modérateur

01/10/2010

Tony Curtis, militant (méconnu) des droits civiques

Tony Curtis de son vrai nom Bernard Schwartz est mort hier.
Le très drôle interprète de Dany Wilde dans la série « Amicalement vôtre » ou encore le brillant interprète de Joe, Joséphine et Junior dans le film « Certains l’aiment chaud » (Some like it hot) de Billy Wilder avec entre autres Jack Lemmon et Marilyn Monroe, s’en est allé.

Affiche du fil the Deviant Ones.jpgCe n’est pas tant à l’immense acteur que je souhaite rendre hommage ici mais au militant des droits civiques qu’il était.

En 1958, Tony Curtis tourne La Chaîne (The Defiant Ones) de Stanley Kramer.
Le film raconte l’histoire
de deux prisonniers : un Noir, Noah Cullen (joué par Sidney Poitier) et un Blanc, John Jackson (joué par Tony Curtis) qui s’échappent d’un fourgon cellulaire pendant un transfert entre deux prisons.

Les 2 hommes éprouvent une haine raciste l'un envers l'autre, mais ils n'ont pas d'autre choix que d’unir leurs efforts pour échapper à leurs poursuivants car ils sont incapables de briser la chaîne qui les relie.

Le film a été tourné aux Etats-unis alors que la ségrégation raciale légale qui a persisté jusqu'aux années 1960, n’avait pas encore été abolie.

Tony Curtis (qui avait été lui-même victime de l’intolérance) avait été nominé pour l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans ce film. Il avait usé de toute son influence pour que Sydney Poitier soit co-nominé avec lui pour cet Oscar du meilleur acteur...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu