Avertir le modérateur

07/10/2009

Ce n'est toujours pas gai d'être homosexuel dans les cités

Deux évènements récents viennent nous rappeler que l'homophobie est encore tenace dans les banlieues, dans les cités...comme ailleurs dans le pays.

Un homo dans la cité (Calman-Levy).jpgIl y a d''abord ce livre de Brahim Naït-Balk "Un homo dans la cité" paru chez Calman-Lévy.
Brahim Naït-Balk décrit dans son livre comment dans la cité, « l’homosexualité est maudite »
Brahim Naït-Balk est aussi entraîneur d'un club de football: le Paris Foot Gay.

Dans l’équipe du Paris Foot Gay jouent des musulmans, des juifs et des catholiques. C'est pourtant l'argument religieux qui a été utilisé par un autre club, le Créteil Bébel pour refuser de jouer contre le Paris Foot Gay. C'est le deuxième évènement.
Le refus de jouer envoyé par mail disait: " Désolé, mais par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous ".
Incroyable !
La discrimination est bien sûr insupportable partout, mais il m'est toujours apparu étonnant que des personnes victimes de stéréotypes ou qui se battent contre l'intolérance puissent être si perméables à une autre forme d'intolérance.
Les habitants des cités devraient être intolérants à l'intolérance !

«On me traitait de Noir, de Banania, mais je préférais souffrir de ce racisme-là que d’être traité de sale pédé »  a dit Brahim Naït-Balk dans une interview à Libération.
On peut avoir du mal à le concevoir.
Les Noirs homosexuels ou les homosexuels noirs de mon entourage m'ont souvent dit cela.

08:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : homophobie, homosexualité, paris foot gay, créteil bébel, brahim naït-balk | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

cette histoire est lamentable; il faut les entendre s'expliquer, ils se contredisent, c'est à mourir de rire.


Le monde arabe ayant largement, très très très largement pratiqué (et pratique encore) l'homoséxualité, voire la pédophilie, tout ceci frise le ridicule.

qui leur met des idées comme çà dans la tête ????

ils tendent le bâton pour se faire battre c'est à mourir de rire ...

Écrit par : lanette | 07/10/2009

"Sur RMC Info, des joueurs de Créteil se disent en effet maintenant prêts à disputer le match.

"Une majorité de l’équipe est choquée, certes, que cette équipe puisse s’appeler Foot Gay… Mais on ne cautionne pas le mail de notre dirigeant. D’ailleurs, il ne nous a pas prévenus de l’envoi de ce courrier. Il a été dépassé par les événements" précise Ben, le capitaine de Créteil Bébel.

Le capitaine affirme qu’en accord avec ses coéquipiers, il souhaite jouer ce match sans histoire afin "de montrer que nous ne sommes pas homophobes".

Un capitaine qui ajoute: "Je suis prêt à rassembler l’équipe. On fera un match à onze contre onze et le plus fort gagnera."

Écrit par : menfin | 08/10/2009

Dans notre société si un hétéro agresse un homo il sera automatiquement qualifié d'homophobe mais si un homo agresse un hétéro, se sera simplement un " agresseur " ou un délinquant. Il est temps que certaines communautés, avec l'immense respect que je leur droits, cessent de se présenter et de se définir systématiquement comme étant des victimes perpétuelles, cela permettra enfin au racisme et à l'homophobie de cesser de se propager hélas dans notre société. La notion d'Egalité si chère à notre république vaut pour tout le monde et tant que les minorités continueront à se complaire dans leur statut de minorité et de victimes, la violence raciste continuera. Il n'y a pas d'hétéros et de homos, il y a des êtres humains et TOUS doivent le comprendre.

Écrit par : Aristide71 | 09/10/2009

D'une façon générale, je pense que l'on se trompe de cible. Il y a en France des discriminations raciales et communautaires insupportables : à l'embauche notamment. Mais il est plus facile de s'attaquer à des choses bien médiatiques comme cette histoire qui est un simple fait banal, un forfait d'une équipe de football . Par ailleurs, je suis géné par 2 choses : 1) Ne vous en déplaise, les faits ne sont pas prouvés. C'est parole contre parole, et on connait la fragilité de telles situations : Souvenez vous dans une autre contexte du lynchage de dominique Baudis ou de l'affaire d'Outreau. Les médias doivent respecter la présomption d'innocence et le ministre de l'intérieur encopre davantage ! 2) le politiquement correct est devenu totalement insupportable. Sur le précédent dont ce préfet aurait été coupable, désolé, il avait 100% raison. Il parlait des gens du voyage ( au passage, je ne voit pas en quoi le mot nomade est discriminatoire pour les qualifier ). Il disait qu'ils vivaient pour la plupart de rapines et se demandait d'où provenait leur revenus pour acheter des voitures de luxe. Tout le monde sait que c'est vrai ! En face de chez moi, il y a un terrain où ils s'installent régulièrement. La moindre des voitures qu'ils possèdent vaut 30.000 euros et je ne parle pas des caravanes. Or, ils ne travaillent pas... ils vendent quelques paniers ! Et quand ils sont là, le nombre de plaintes pour vols grimpe de 400% ... ce sont des FAITS : Où est le racisme là dedans ??? Alors à force de tout qualifier de racisme, on oublie l'essentiel : le vrai racisme, celui qui considère qu'une "race" serait supérieure à une autre et qu'à ce titre elle aurait le droit de profiter de cette "supériorité". ça c'est immonde, dangereux, inadmissible, intolérable et jamais on ne le combattra suffisamment.

Écrit par : Gilles77sud | 09/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu