Avertir le modérateur

02/10/2009

Le prof est Noir, au secours !

Noir et prof et Quel mélange !

Peut-on être Noir et enseignant en France ? C'est la question que pose le journaliste et auteur Serge Bilé (auteur entre autres de "Noirs dans les camps nazis") dans "Au secours le prof est Noir", son nouveau livre qu’il signe avec Mathieu Méranville.

Au secours le prof est noir.jpgLes deux auteurs racontent le quotidien de ces professeurs confrontés à "des élèves qui moquent leur accent ou leur couleur, des parents qui les déconsidèrent et des collègues qui doutent de leur compétence" et qui "doivent également surmonter bien des obstacles pour obtenir leur titularisation".

Serge Bilé et Mathieu Méranville pointent une Education nationale qui ne fait rien, selon ces professeurs noirs, pour les aider. "Bien au contraire ! Elle les envoie en priorité dans les banlieues chaudes à majorité black et beur.
Profs noirs dévalorisés pour élèves noirs défavorisés. S’achemine-t-on vers des ghettos, comme au Canada ou en Angleterre, où existent déjà des écoles pour Noirs dans lesquelles élèves et professeurs se retrouvent entre eux ?" s'interrogent-ils avec justesse.

En France le savoir est-il blanc? C'est ce que vous découvrirez en lisant cet ouvrage passionnant.

09:05 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : serge bilé, mathieu méranville, prof, noir, education nationale, savoir, ghetto | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Tu n'as fait qu'appuyer mes dires.
Quand je dis grande majoriter cela signifie evidemment qu'il ya une minorite.
MERCI de les enumerer.
au sujet de la peruque ce n'est pas obligatoire.
et la circoncision diminue de 60% les chances d'avoir le sida.
elle commence a etre appliqué depuis peu en afrique.
Tu me parle de civilisation mesopotamienne..parlons des gaulois..
les francais ne descendent ils pas des francs barbares venues de l'est?
tu oublies le roi david,le roi salomon et le royaume d'israel qui a existé plus d'un millénaire.
a t'on deja entendu parler dans l'histoire d'un royaume palestinien ou d'un quelquonque peuple palestinien?
ce mythe vient des arabes des pays alentours comme la syrie ou l'egypte qui sont venues pour profité des camps de refugiés avec nourriture et education gratuite.
au debut ils n'etaient qu'une dizaine de millier sur place et officiés comme bedouin.
tu peux m'expliquer aussi le rapport entre le petit marocain de st denis et un palestinien?

Écrit par : conficius | 02/10/2009

A cause de l anti-sémitisme, au 19 siècle, il y a eu diverses propositions pour créer un pays refuge pour les juifs, en Afrique ou en Argentine. Staline ne raisonnant que pas nationalité avait créé un état juif le « Birobidjan » à la frontière de la chine. Quand un état a été créé en Palestine, il a tout de suite pris le réflexe territorial par le l organisation d immigration (le sionisme) pour renforcer ses troupes. Maintenant, nous sommes dans une phase d expansion territoriale pour loger les multiples arrivants. Nota: le coté confessionnel de cet état pose un problème pour les droits des humains, cependant ce n est pas le seul état dans le monde, loin de là. --- D où la contradiction, que vivent certains juifs, défendant l idée rassurante (et peut-être illusoire) d un refuge, sans avoir, en aucun cas, le souhait d y habiter (car croyant, comme tous, à la liberté de circulation), mais rejetant cette guerre expansionniste des israéliens. --- Ne pas oublier que les guerres territoriales sont sur tous les continents : le Darfour, le Rwanda, le Zaire, l Amazonie, la Bolivie, le Pérou, le Sri Lanka, le Tibet, le Cachemire, etc… Donc, un arbre ne doit pas cacher la forêt.

Écrit par : Whoknows | 02/10/2009

A la lecture de certains commentaires où la vulgarité, l'outrage et le manque de civilités s'allient à l'intolérance conjuguée à l'hystérie collective, la bigoterie et le fanatisme sont bien ailleurs que là où l'on a l'habitude de les imputer.

Les réactions de dépit et de contestation de certains bloggistes seraient sans aucun doute justifiées si elles n'étaient accompagnées de grossièretés, d'obscénités et de commentaires d'une méchanceté inouïe à l'encontre des adeptes d'une religion ou d'une autre.

On ne prétend pas combattre l'intolérance et la bigoterie lorsque l'on est incapables de commenter un sujet ou un thème sans pouvoir se retenir de débiter des insultes et des vulgarités écoeurantes et une manière de traiter autrui digne du fanatisme le plus extrême.

A choisir entre la mentalité des croyants (quels qu'ils soient) et celle de certains internautes prônant la liberté de penser et d'agir, je pencherais volontiers pour celle de Vatican II et ce n'est certainement pas des hommes politiques ripoux et des repris de justice qui m'en dissuaderaient.

Écrit par : Lancelin | 02/10/2009

Les fautes sont les mêmes malgré la différence de pseudo, je pense qu'il ne s'agit que d'une personne.
La faute est intentionnelle, mais encore faut-il comprendre cette langue.

On ne peut pas intervenir ici, sans avoir affaire aux mêmes, à la longue c'est pénible.

Le sujet m'intéresse mais à quoi bon commenté si c'est pour se faire insulter par des pollueurs, qui n'ont rien à dire.
Merci et au revoir

Écrit par : jeannot | 02/10/2009

Les fautes sont les mêmes malgré la différence de pseudo, je pense qu'il ne s'agit que d'une personne.
La faute est intentionnelle, mais encore faut-il comprendre cette langue.

On ne peut pas intervenir ici, sans avoir affaire aux mêmes, à la longue c'est pénible.

Le sujet m'intéresse mais à quoi bon commenté si c'est pour se faire insulter par des pollueurs, qui n'ont rien à dire.
Merci et au revoir

Écrit par : jeannot | 02/10/2009

pourquoi que les messages reviennent encore une fois ,?

Écrit par : toietmoi | 02/10/2009

c'est toujour les meme ici ya persone dautre qui veut discuté du prof noir? moi je di que cest pas vrai ce qui raconte sur le prof noir.

Écrit par : toietmoi | 02/10/2009

Il y a plus de 20 ans mon frere avait un prof de littérature qui était noir et au lycée Jules Ferry à Versailles. Il aimait beaucoup les écrivains du XVII au XIXeme siècle, et c'était la seule chose importante. C'était un bon prof!
Par contre il avait été surpris de voir que tous ses élèves trouvaient que Rousseau était un sale type apres avoir lu sa vie: suffisant, egoïste, ne reconnaissant aucun de ses enfants et jouant aux échec 3 semaines alors que des gens smouraient de faim a sa porte.

Sa littérature cherche a rejeter la responsabilité individuelle sur la société alors que Voltaire (un mec génial) parle de la liberté des choix et du fait de construire sa vie par ses actes. Ce n'est pas pour rien qu'il avait proposé à J.J. Rousseau "si vous aimez tant la nature, venez donc ...(chez moi)... vous pourrez y brouter l'herbe avec mes vaches" Cinglant non!?

Une différence fondamentale pour ce bouquin: Construire sa vie et ne pas se chercher des excuses! Peu importe qui il soit, l'important c'est que le prof soit bon.

Écrit par : larchi | 13/10/2009

Help, Effectivement Voltaire etait particulièrement dur avec Rousseau, mais il le méritait: ses ecrits sont, à mon sens une insulte au bon sens et a l'intelligence des gens. Il y crée une émotion sentimentale afin de faire voir en mal ce qu'il ne veut pas pour lui.

Pour moi son oeuvre littéraire pourrait se résoudre en: "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais" C'est un handicapé du coeur, et du travail sur soi, mais un baratineur de première pour amener des gens amoureux de la bonne tournure des lettres et des bonnes intentions à detruire un socle sur lequel la personne doit se construire: notamment l'effort DANS la reflexion, le respect dû pour soi ET celui que l'on doit aux autres... Certains se sont gargarisé de son passage aupres de Catherine de Russie, mais son séjour s'y est fini assez rapidement et il n'y était plus le bienvenu par la suite.

Je respecte plus les valeurs du monde paysan dont le travail continu se fait sur le long terme: le mensonge n'y a pas sa place (même si certains rusent avec les bornages des champs) plantes et animaux ressentent la réalité des gens. L'effort y est réel, loin des constructions littéraires d'intélectuels qui se nourrissent de mots.
Cependant certains d'entre eux nourrissent la reflexion, la connaissance et la compréhension du monde. (Druon, Anatole France, Fustelle de coulange, Benoist Méchin, Théodor Mommsen, St Augustin ou Homère, ...la liste est tellement longue d'auteurs intéressants!)

C'est toute la beauté du métier de prof que d'amener ses élèves a s'enrichir de connaissances. (mais il faut aussi que les etudiants etudient!!! il y a des bibliothèques partout en France!)

Écrit par : larchi | 13/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu