Avertir le modérateur

29/09/2009

Une attestation après chaque contrôle sera utile pour le policier et pour le contrôlé

Plusieurs associations entament ce matin avec l'institution policière, un dialogue que nous espérons pérenne et constructif.
Ce dialogue portera sur les relations entre la police et les minorités visibles.

L'affaire des six gendarmes mobiles de Satory, ciblés par des propos racistes et discriminatoires de la part de collègues, a montré combien la question des relations entre police et minorités visibles est un sujet sensible qui mérite notre attention.

Je salue le sens du dialogue de la police nationale dont la direction générale  a tout de suite répondu à notre demande de dialogue.
Nous respectons cette si utile institution et tentons avec elle, de combattre la suspicion réciproque qui teinte ses relations avec les minorités visibles.
Mais le sens du dialogue ne saurait aller sans une écoute réciproque.
Les policiers sont quelques fois injustement mis en cause et comme me l'a dit un jour un jeune policier, rien ne ressemble plus à un policier qu'un autre policier. On confond trop souvent le comportement d'un policier avec "le comportement de la police".
Eh oui, les policiers...minorités visibles par moment, peuvent aussi être victimes des stéréotypes que connaissent toutes les minorités visibles.
Nous allons donc aussi les entendre, longuement.

Contrôle d'identité (Sipa).jpgNous ferons ensuite connaître des propositions constructives.
Nous proposons qu'une attestation soit délivrée après chaque contrôle.

Le contrôle d'identité n'est pas un acte anodin et cette attestation serait délivrée en deux exemplaires: un pour l'agent et un autre pour la personne contrôlée. Les données (date, heure, lieu, identification de l'agent, nom de la personne) ne seraient ainsi pas susceptibles d'être contestées. Nous demandons également que tous les policiers aient une identification par un numéro visible. Cette mesure permettra aussi de défendre les droits des fonctionnaires contre les accusations injustes.

Plusieurs autres propositions seront dévoilées au cours de cette réunion.

08:23 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : police, contrôle, contrôle au faciès, attestation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

Je suis journaliste radio et votre projet d'attestation m'intéresse.

J'aimerai si possible vous rencontrer pour faire une interview.

J'ai essayé de vous joindre par téléphone au CRAN mais le numéro indiqué sur votre site n'est pas attribué !

Vous pouvez me contacter par mail à : cfoot@hotmail.fr

Merci d'avance !

Julien

Écrit par : Julien C | 29/09/2009

@Opposom Comme de nombreux présidents d'associations françaises, le président du CRAN est bénévole. Patrick Lozès est donc bénévole. Il exerce par ailleurs, le noble métier de pharmacien. Pour le reste de votre message, la police est le bras armé de la justice, pas celui de la vengeance.

@ Julien C : essayez contact at lecran.org

Écrit par : Maxime | 30/09/2009

Le contrôle au faciès très en vogue dans les médias et les associations anti racistes, est, si je me trompe, le contrôle d'un membre issu de la "diversité" contrôlé par un flic blanc ? c'est bien ça qui est dénoncé ?
Voyons le problème autrement. La France est en train d'intégrer dans les rangs de la police et de la gendarmerie, des gens issus ce cette "diversité". Vrai ou faux ? Bientôt nous aurons des patrouilles "mixtes". Quand un flic de couleur contrôlera un quidam de couleur va-t-on encore parler de contrôle au faciès ou trouver encore autre chose. De plus, quand un flic noir contrôlera un blanc, ne sera-ce pas aussi un contrôle au faciès puisque les blancs sont aussi dans ce pays une majorité remarquable il me semble ? Que faire alors ? des patrouilles mixtes oui bien sur où chaque "ethnie" contrôlera le quidam appartenant la sienne. Le blanc les blancs, les noirs les noirs et ainsi de suite. De cette façon il ne sera plus question de faciès. Simple non ? Pourtant je suis quasiment certain que nos biens pensants ( j'adore et j'exècre en même temps ce mot ) trouveront la parade pour semer la zizanie. Ils voudront un président de couleur d'abord, puis le gouvernement et ensuite tous les élus ou le maximum. La police prendra une couleur de plus en plus foncée et ces pauvres gars connaîtrons la joie de se voir traiter de racistes anti blancs... Ils entendrons à nouveau parler de contrôles au faciès...etc... science fiction ? peut être pas.

Écrit par : Angélo | 09/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu