Avertir le modérateur

21/09/2009

Obama minimise le rôle du racisme dans l'opposition à son égard

Dans ma précédente note, je rapportais puis nuançais les propos de l'ancien président américain Jimmy Carter sur la part du racisme dans les oppositions à la politique de Barack Obama.
Jimmy Carter disait que la contestation exprimée par de nombreux Américains contre Barack Obama et les critiques virulentes dont il fait l'objet sont liés au racisme.

Le président américain est confronté à une forte vague de protestations, due pour une large part à son projet de réforme du système de santé. Ces prédécesseurs blancs ont eu à subir des oppositions souvent plus violentes. Nul n'a évoqué leur couleur de peau.

Qu'il y ait une part de racisme dans les opposants d'obama, qui pourrait le contster? mais c'est une injure de considérer que tous ceux qui sont inquiets de la réforme du système de santé expriment des préjugés racistes.
Interrogé sur cette question, Barack Obama a, avec raison, estimé que le racisme n'est pas un "élément majeur" dans la contestation à l'encontre de sa politique.
"Y a-t-il des gens qui ne m'aiment pas à cause de la race? Je suis sûr qu'il y en a. Ce n'est pas l'élément majeur ici", a affirmé Barack Obama dans l'émission du dimanche de CNN State of the Union.

"Les choses qui ont été dites à propos de FDR (l'ancien président américain Franklin Delano Roosevelt)sont assez semblables à celles qui sont dites à mon propos -- qu'il était communiste, qu'il était socialiste. On a dit des choses semblables à propos de Ronald Reagan quand il tentait de modifier le programme du New Deal", a indiqué Barack Obama.

Pour ce qui me concerne, je pense que lorsque l'on est élu, les interrogations constantes sur votre apparence, lorsqu'il s'agit de votre action politique, constituent une régression.

06:45 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : obama, carter, racisme, opposition, cnn | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Obama s'attaque aux structures de son pays, il est normal qu'il rencontre des oppositions de toutes natures, néanmoins, c'est le même peuple qui l'a porté au pouvoir.
Le racisme n'a pas disparu des USA depuis son élection, il est un élément parmi d'autres.
Seule la France a la particularité de "formater" les esprits des ces concitoyens dans l'indifférence et le silence des "élites".
Si, une corporation manifeste un mécontentement général, et qu'elle représente un poids électoral conséquent, on lui attribuera des aides financières ou un privilège qui la calmera jusqu'à la prochaine gronde.
Notre société étant devenue plus hypocrite et moins libre dans sa parole il n'est pas étonnant que ce genre de débats n'aient pas lieux chez nous, pourtant une politique raciste est à l'oeuvre.
L'accusation de racisme a plus de répercussion ici, que l'acte lui-même.

Écrit par : alex | 21/09/2009

Premièrement, c'est " pouvez-vous".

Deuxièmement, votre premier commentaire m'enclin à croire que vous ne disposez pas des moyens intellectuels pour comprendre.

Troisièmement, on apostrophe pas son interlocuteur de la façon dont vous le faîtes, on émet son opinion et si cette dernière est valable le débat s'instaurera naturellement.

Quatrièmement, en consultant les commentaires récents, je constate que vous êtes enferrés dans un imbroglio sémantique avec d'autres contributeurs, aussi, je m'abstiendrai de toutes polémiques vaines.

Écrit par : alex | 21/09/2009

Obama a raison. Le racisme est bel et bien historiquement foutu.

http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/01/la-fin-historique-du-racisme/

Tout combat d’arrière garde sur cette question est une ineptie navrante. Cela s'applique aussi aux... dénonciations non-avenues...

Écrit par : Paul Laurendeau | 24/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu