Avertir le modérateur

27/07/2009

Sarkozy, l'emprunt et la diversité

Je publie une tribune dans le quotidien économique "Les Echos" de ce matin

Les Echos.jpgBarack Obama et Nicolas Sarkozy, les Etats-Unis et la France. On a souvent écrit sur ce qui les sépare, sans réfléchir assez à ce qui les unit : une opportunité historique, offerte par la crise et par la large majorité qui les a élus, de changer le cours des événements, de donner un nouveau visage à leur pays. Ce visage, c'est celui de l'homme de la rue. C'est celui du balayeur, que nous croisons tous les matins. C'est celui de son fils, devenu employé de banque, qui enverra ses enfants à l'université ou dans une grande école, et ils pourront devenir chefs d'entreprise, hauts fonctionnaires, puis pourquoi pas, un jour, président de la République.

Ce rêve est, plus que jamais, à portée de main, avec l'annonce d'un emprunt national, destiné à financer le développement de notre pays. Il n'y a qu'une condition au succès de cet emprunt. C'est qu'il n'oublie pas ceux qui attendent depuis des dizaines d'années, depuis des siècles, qu'on leur fasse une place dans l'économie française, pour qu'ils puissent en être l'âme, le moteur, et en incarner l'esprit d'entreprise : les Français des minorités visibles. Ces Français-là, quand ils sont balayeurs, le restent de père en fils, parce que toutes les portes leur sont fermées. Ces Français-là, quand ils veulent obtenir un emploi à la hauteur de leurs compétences, ou créer leur entreprise, sont contraints de s'exiler et enrichissent les économies des Etats-Unis, de Grande-Bretagne ou d'Afrique du Sud. Pour ces Français, c'est la valise ou le chômage.

Le président de la République a confié à Michel Rocard et Alain Juppé la mission de définir les priorités de l'emprunt national. Nous avons rédigé à leur intention un programme de 50 mesures, couvrant tous les domaines de l'action publique, afin que la lutte pour la diversité soit prise en compte, comme une priorité. Il est temps que la France change sa façon de lutter contre les discriminations. Il est temps qu'elle emploie des méthodes modernes et efficaces. On ne combat pas les discriminations en vendant des pin's. Des approches nouvelles existent. Nous avons le devoir de les explorer....
La suite de l'article dans Les Echos de ce jour (lundi 27 juillet 2009)

07:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, emprunt, diversité, exclusion, lutte contre l'exclusion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu