Avertir le modérateur

11/07/2009

Obama au Ghana: Même discours que Sarkozy mais un accueil très différent

Barack Obama le premier président noir des Etats-Unis à prononcé lors de sa  première visite en Afrique noire, un discours dans lequel il dit::

Il est "facile de montrer les autres du doigt, de rejeter la faute sur les autres"

" L'Occident n'est pas responsable de la destruction de l'économie zimbabwéenne au cours de la dernière décennie, ou encore des guerres où on enrôle les enfants dans les rangs des combattants".

" Vous avez le pouvoir de demander des comptes à vos dirigeants, de construire des institutions pour servir le peuple. Vous pouvez vaincre la maladie, mettre fin aux conflits, changer fondamentalement les choses. Vous pouvez faire ça. Oui, vous le pouvez" ("yes, you can)" "Mais cela n'est possible que si, vous tous, vous assumez la responsabilité de votre avenir"

"Le développement dépend de la bonne gouvernance. C'est un ingrédient qui a fait défaut pendant beaucoup trop longtemps, dans beaucoup trop d'endroits".

La phrase sur l’homme africain et son entrée dans l'histoire mise à part, ce
 discours rappelle par son ton et par ses mots, celui prononcé par Nicolas Sarkozy à Dakar.

Obama au Ghana.jpgEt pourtant, quelle différence entre l’accueil réservé au discours de Nicolas Sarkozy Dakar et l’accueil triomphal réservé au discours de barack Obama à Accra !
Ayons le courage de dire que cette grande différence d'accueil entre les deux discours n’est pas justifiée.

En d’autres termes, le discours de Sarkozy à Dakar prononcé par Barack Obama n’aurait certainement pas reçu le même accueil

Interrogeons-nous alors sur les raisons d’une telle différence de traitement.


La présence de l’Afrique et des personnes qui ont une histoire avec l’Afrique est tout aussi forte aux Etats-Unis qu’en France.

Les relations de la France avec l’Afrique ont des racines historiques tout aussi complexes que celles qui existent entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Et pourtant, les Etats-unis réussissent à avoir avec l’Afrique des relations saines et apaisées alors que la France entretient encore, des rapports empreints de schizophrénie avec le continent africain.

Depuis son accession à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy n’a pas encore, il faut aussi le reconnaître, trouvé le bon tempo pour s’adresser à l’Afrique, aux afro-français ou aux Noirs de France.

Depuis le discours de Dakar, beaucoup attendent un geste du Président Sarkozy. Puisse-t-il le faire en 2010 à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de l'indépendance de quatorze ex-colonies françaises.
Ce serait une bonne occasion pour faire évoluer les relations entre la France et l'Afrique subsaharienne pour parvenir à une relation sereine.

Les Noirs de France et les français qui connaissent bien ce continent me paraissent prêts à s’investir fortement pour bâtir ces relations nouvelles.

19:59 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : obama, afrique, sarkozy, accra, dakar, france etats-unis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

votre comparaison me semble eronee, les 2 discours sont totalement differents, surtout o nivo de linspiration, car l'un est donne de maniere decomplxee, tandis que lotre (sarko) est donne de manire condescendante. Il faut appeller un chat un chat, cette France qui pouvait vraiment serieusement apporter a lafrique, netablit ds ses relations qe du neocolonialisme ou elle veut tout prendre en donnat peu, en refoulant nos etudiants, etc., et en reduisant ses aides et otres budgets dappuis. a vs de voir, mais jesepre qelle va se reveiller cette france

Écrit par : kadjo | 12/07/2009

Quel est votre commentaire du discours de B. OBAMA ?
Est-il nécessaire de passer par une comparaison avec le discours de Sarkozy ?
Devons-nous "sentir" comme un relent d'accointances avec la droite décomplexée qui parle de rupture avec la Françafrique mais qui ne fait que la conforter dans ses fondements économiques (CAC 40 : Bouygues, Areva, Vinci, Veolia, Bolloré, etc.). Ne soyons pas dupes !
L'Afrique ne doit compter que sur Elle-même. C'est vrai ! Mais les responsabilités du commerce triangulaire et de la colonisation ainsi que des manipulations post coloniales constituent des plaies qu'il ne faut pas vouloir ni sous estimer ni encore banaliser.
Toutefois, la Médiocrité non seulement des politiques africains mais aussi de la grande majorité des élites africaines ne fait que retarder la "sortie" de cette domination souhaitée, organisée donc entretenue par l'Occident de manière générale (désolé pour le raccourci !).
La renaissance (puisqu'il s'agit de cela) de l'Afrique se fera et doit se faire avec l'arrivée au pouvoir dans plusieurs pays d'Afrique d'un Leadership Moral. La bonne gouvernance n'étant qu'une conséquence, un moyen et non le but.
L'Afrique n'a pas grand chose à attendre de l'Occident car il n'y aura ni plan Marshall ni implication massive sur le plan économique. L'Afrique constitue au regard de beaucoup de leaders (politique, économique, universitaire, etc) de l'Occident, une zone de dépendance, un "supermarché des ressources" bref une concession. Aide au développement faible mais avec des promesses jamais tenues mais toujours affirmées et annoncées, contrôle de la zone CFA, des bases militaires, des entreprises qui exploitent sans véritablement participer au développement, etc.
Pourquoi s'étonner des discours des "Maîtres" ?
Raison d'Etat, intérêts d'Etat autrement dit Real Politic. Est-ce un péché ? Non ! Il faudrait un Leadership moral avec des femmes et des hommes qui sachent par la Rigueur, par l'Imagination créative et créatrice, par l'Altruisme et la compassion SERVIR et DEFENDRE les INTERETS des populations africaines. C'est de cela qu'il s'agit et rien d'autre !

Kimia, Mwinda mpe Bolingo (Paix, Lumière et Amour en lingala)
Andochanga

Écrit par : andochanga | 12/07/2009

Curieuse comparaison entre un discours condscendant de Sarkozy et une analyse profonde et sincère d'OBAMA. Ces 2 discours sont aussi différents sur le ton que sur le fonds.
Une' question: à quoi jouez-vous ? voulez-vous plaire à Sarkozy ou alors vous souhaitez marquer votre différence? pensez-vous réellement que la dénonciation de la corruption et de bien d'autres maux en Afrique, de la part d'Obama est déplacée ? Qu'auriez-vous souhaité entendre d'OBAMA? que tout allait bien et qu'il fallait continuer à supporter les dictateurs Africains, les guerres ou l'enrichissement personnel? personnellement, je suis surpris par votre comparaison et de votre commentaire sur ce discours, je suis déçu.

Écrit par : Pierre Guillaume | 12/07/2009

Votre appel du pied à Sarkozy pour assurer votre destin personnel dans les arcannes du pouvoir français est criant. Votre analyse est une génuflexion, une courbette ...OBAMA demande aux africains d'assumer leurs responsabilités par la bonne gouvernance te les compétences .....
Vous êtes décévant, Monsieur

Écrit par : VENAVINO | 12/07/2009

Oui, le discours de Dakar de M. Sarkozy est exactement le même que celui d'Obama au Ghana. La seule différence c'est que Sarkozy est Président de la France - la France des
laâches qui refusent de voir les vérités. Obama est Présidents des USA, ils ne font jamais
l'autruche, ils ne sont pas des peureux. Sarkozy est le président français le plus sincère et ceci explique pourquoi je le respecte. L'Afrique est un grand bébé. C'est un continent de gens égoïstes et lâches. Ce sont des vautours sans cerveau. Je suis africaine et je resterai
une femme triste et déçue.

Écrit par : black4Tracy | 12/07/2009

La similarité des discours Sarkozy et Obama est dans le FOND; c'est le CONTENU et pas
la FORME.

Écrit par : black4Tracy | 12/07/2009

Vouloir rapprocher ces deux discours comme vous le faites est bien curieux et constitue même une insulte au discours de Obama et à la réaction des africains. Certes Obama a bien indiqué que les africains doivent se prendre en charge, que la saine gouvernance est indispensable au développement, qu'il faut combattre la corruption, etc., mais UNE différence béante (pour ne parler que d'une seule) entre son discours et celui de Sarkozy est qu'il n'a pas dit et fait de développement autour d'une phrase comme l'homme Africain n'est pas entré dans l'histoire. C'est une différence tellement béante, brutale, si l'on considère tout le développement autour (induit ou formulé), tout son fondement conscient et inconscient, que vous banalisez de façon très coupable cette phrase en écrivant "La phrase sur l’homme africain et son entrée dans l'histoire mise à part". Je suis assez déçu par votre comparaison vu que j'avais tendance à avoir plutôt une bonne image de vous. Faut pas vouloir tout le temps plaire aux autres.

Écrit par : toto | 12/07/2009

dans 4 ans sarah palin sera president et la .....!

Écrit par : realite | 12/07/2009

@toto
Je refuse vos critiques. Je refuse de me faire lyncher par des gens qui se croient détenir
la vérité sur l'afrique c-à-d toujours pleurer et défendre l'afrique et les "noirs" coûte que coûte!
Qu' y-a-t-il de "blessant" à être Noir ou Africain? Pourquoi persister à voir du négatif dans
"l'homme africain n'est pas entré dans l'histoire..." de Sarkozy? Relisez tout son discours,
mettez tout dans un contexte sans oublier que M. Sarkozy n'est pas un littéraire! Son discours,lu ou interprété par Obama, devant des africains "neutres et sains d'esprit" aurait
un autre écho; un autre ressentie! Je ne fais que comparer le fond des deux discours, la
profondeur de leur vérités . Bref, ce sont deux discours "chocs", deux discours qui blessent
l'orgueil de l'africain, mais deux discours sincères qui ne peuvent venir que des gens qui
aiment et respectent l'Afrique et l'Homme Noir. Ne pas saisir mon point de vue relève de
Cécité !

Écrit par : black4Tracy | 12/07/2009

kadjo "la France....en refoulant nos étudiants"

qu'est-ce qu'il ne faut pas lire....


extraite revue parlementaire : "On compte aujourd'hui en France 250 000 étudiants étrangers, soit une augmentation de 60% depuis 1998....plus de la moitié seraient originaires d'Afrique"

Écrit par : robindesbobos | 12/07/2009

kadjo : " la France...en reduisant ses aides et otres budgets dappuis."

qu'est-ce qu'il ne faut pas lire :


extrait site gouv.fr 2009
"La France reste ainsi au dessus de la moyenne du Comité de l’aide au développement de l’OCDE (CAD) et du G8. Avec 0,39% de son revenu national brut consacré à l’aide publique au développement en 2008, la France se situe devant l’Allemagne (0,38%), le Canada (0,32%), le Japon (0,18%), l’Italie (0,19%), et les Etats-Unis (0,18%)."

"En outre, le rapport se concentre sur l’aide bilatérale alors que la France contribue de plus en plus aux organisations multilatérales, qui sont très présentes en Afrique :
- avec 900 millions d’euros sur trois ans, elle est le deuxième contributeur mondial bilatéral et premier européen au Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose,
- avec 852 millions d’euros en 2009 contre 800 en 2008, elle est le premier contributeur du Fonds européen de développement (dont 84% des déboursements pays vont à l’Afrique,
- elle s’est engagée à verser 1,3milliard d’euros sur 20 ans pour la Facilité financière pour la vaccination (IFIIM), initiative qu’elle a lancée conjointement avec le Royaume-Uni et dont la France et qui devrait permettre à terme la vaccination de 500 millions d’enfants."


"En somme, l’aide publique française connaîtra une augmentation sensible en 2009, tout particulièrement au profit de l’Afrique"

Écrit par : robindesbobos | 12/07/2009

@huggy :
> This made the difference :
>But what America will do is increase assistance for responsible individuals and responsible
>institutions, with a focus on supporting good governance -- on parliaments,"


Sarkozy : "La France ne décidera pas à votre place. Mais si vous choisissez la démocratie, la liberté, la justice et le Droit, alors la France s'associera à vous pour les construire."

France will not decide for you. But if you chose democracy, freedom, justice and rights, France will be your partner to achieve these goals.


So where's THE difference?

Écrit par : robindesbobos | 12/07/2009

je trouve bien domage que certaines personnes trouvent le discours d'Obama similaire à celui de sarkozy tenu à Dakar. sortez un peu de votre l'ethargie lisez entre les lignes; epargnez nous votre myopie intellectuelle. aussi, me parait-il important de vous rappeller qu'il existe une difference fondammentale entre Barack Obama et sarkozy tant sur le point de vu de la moral que de l'integrité: de cette difference, sarkozy à moins de renaitre ne saurait tenir un mme discours que l'actuel President americain sur le sol africain qui me semble etre une partie de lui ...

Écrit par : victor | 12/07/2009

Bonsoir,
Je decouvre ce blog & dois avouer que le titre est accrocheur : objectif recherche par l'auteur... ?
La comparaison me parait s'arreter au fait que la cible initiale etait la meme. Qu'en est-il de l'echo ?
NS fait trop partie des combines qui maintiennent l'Afrique et la majorite des africains dans la nasse pour qu'il vienne donner des lecons.
BO a pour lui la fraicheur, la legitimite et la volonte de faire avancer les choses.
Quoiqu'il sera juge aux actes
Il faut que les africains (l'elite) se prennent en charge & mettent en avant les interets de la majorite ! On ne peut pas le demander en ayant autant d'interets imbriques. L'histoire recente de quelques pays africains (notamment ex colonies francaises) est la pour l'attester.

Cordialement, sk

Écrit par : Sadam | 12/07/2009

Obama appelle l'Afrique à prendre ses responsabilités

Mais ce sera très long !!!!!!

Pourquoi ? Et bien simplement par ce que ce continent peuplé de 1 Milliard d’habitants n’est livré à lui-même que depuis l’indépendance de ses états depuis à peut près 40 ans pour la majorité de ceux-ci.
Avant la colonisation Européenne il y avait une Afrique féodale partagée en Arabes et rois nègres.
Une petite précision, l’esclavage n’est pas une création Européenne ! L'Afrique Noire eut ses premiers contacts avec le monde arabe au VIIe siècle, puis avec les européens au XVe siècle.
Au 19eme et jusqu’au 20eme siècle la colonisation prend la suite : Les puissances coloniales se partagent l'Afrique lors de la conférence de Berlin en 1884-1885

Les Français avec L’Afrique du nord, l’AOF Afrique Occidentale Française et l’AEF Afrique Equatoriale Française.

Les Anglais avec l’Afrique de l’est et l’Afrique du sud (dite australe) ceci étant, l’empire Anglais colonial à cette époque couvre le monde entier appelé aussi ‘le Commonwealth’

Et quelques états restants pour Les Belges et les portugais et peu pour les allemands.
Dans les années 1960 la majorité des Etats africains obtienne leurs indépendances, et beaucoup basculent dans des systèmes totalitaires ou dictatoriaux, voire monarchiques (quelque fois soutenus par les anciennes puissances coloniales qui profitent par ce biais des ressources naturelles importantes de ce continent)

Mais la politique mondiale du 21eme siècle évolue, les anciens pays colonisateurs se désengagent maintenant pour laisser l’Afrique prendre son destin en main (mais l’Asie par l’intermédiaire de la Chine nouvelle puissance mondiale, cherche de plus en plus à s’implanter dans ce continent)

Pour en revenir à B.OBAMA qui reprend un discours déjà entendu (notamment fait par N.SARKOZY)
Il a raison sur le fond, mais il n’est pas le meilleur spécialiste en tant qu’Américain pour connaitre le problème Africain, car les américains ne ce sont jamais impliqués dans l’histoire, ni le destin de l’Afrique et bien qu’il soit noir et bien sur indirectement descendant d’esclave, dont Le peuplement des Etats Unis c’est fait essentiellement par des migrants britanniques et par la traite négrière en1763 dans les états du sud et dont la constitution des USA date de 1776 a été créée après indépendance de l’Angleterre en 1783 suite à la guerre du même nom.

Ceci pour dire qu’il à raison de citer cet exemple de la Rhodésie ex colonie Anglaise devenue Zimbabwe :
L'Occident n'est pas responsable de la destruction de l'économie zimbabwéenne au cours de la dernière décennie :
Suite à une guerre civile entre deux ethnies 1980/1988 en 1987 Robert Mugabe devient le président du Zimbabwe
2000 : premières expropriations de ferme appartenant à des blancs
2003 : grave crise agraire et politique suite à l’expropriation par Mugabe des fermiers blancs
2004 : conséquence de la réforme agraire, l’ancien grenier à blé de l’Afrique ne peut plus subvenir à ses besoins et 70 % de la population se retrouve sans emploi
L’inflation dépassait les 1 000 % en 2006, et les 100 000 % en 2007. L’exode de la population vers les pays voisins s’accélère.

Exemple : lors d’un de mes voyages, j’ai eut l’occasion de faire une incursion au ZIMBABWE en 2007 (pour régler une petite note de bar, cela m’a couté 12 Millions de $ dollars zimbabwéens !)

En juillet 2008, le taux de l’inflation annuel atteint 231 000 000 %
Depuis le mois d'août 2008 une épidémie de choléra sévit dans le pays ?

ON N’A PLUS DE NOUVELLE DEPUIS ET CE DICTATEUR EST TOUJOURS AU POUVOIR ?

DONC POUR RESUMER L’AFRIQUE N’EST PAS ENCORE ADULTE ET A BESOIN ENCORE DES OCCIDENTAUX (plus que de leurs grands discours….)

(Car je n’ai pas parlé des maladies endémiques qui ravagent ce continent SIDA EBOLA PALUDISME etc etc…)

J'oubliais une petite précision :

le Libéria fait exception à la règle en ce qui concerne les USA, quant à l'AFRIQUE DU SUD que je connais bien dont le Président vient de changer, l'ethnie ZOULOU devient majoritaire et il ne reste plus que 10 % de blanc cantonné principalement au Cap dans des quartiers résidentiels très protégés.

Ce pays le plus moderne de l'AFRIQUE ou l'on parle 11 langues du fait de ses ethnies multiples dont 3 nationales AFRIKANERS ZOULOU ET ANGLAIS est un cas d'espèces !

QUI souffre d'un afflux important d'émigrants des pays voisins depuis la disparition de l'apartheid, ce qui augmente très sensiblement une délinquance violente mal contrôlée par la police non efficace et par une augmentation du chômage importante.

De plus ce grand pays cherche encore "sa vitesse de croisière" du fait de son changement de régime depuis l'aire MANDELA et des disparités sont flagrantes entre le nord et le sud de la pointe de ce continent.

Il faut surtout espérer qu'il ne régresse pas dans son modernisme qui peut être un exemple pour le reste de l'Afrique

(ce qui est le défaut principal de ce continent ses multiples ethnies qui ont souvent du mal à s'entendre...

Écrit par : jacques declef | 13/07/2009

je suis tres amusé par cet article hautement visiblement cousu d'intentions inavouees.

Vous etes en train d'etablir une similitude entre le discours du president francais et celui du president des etats unis.

Je ne vais pas revenir sur ce qui a deja ete dit, a savoir que le nanisme intellectuel des uns ne leur permet pas de voir les differences qui existent entre les 2 discours, a moins qu'ils ne soient la que pour nous divertir.

Faut il faire un dessin pour que certains voient qu'il existe une "afrique francaise" qui utilise encore le franc comme monnaie alors que la france elle meme ne l'utilise plus?

Doit on dire encore a certains que la quasi totalite des richesses de certains pays africains sont volees par la france avec la benediction de quelques dictateurs inconscients que la france justement aide a s'acroher au pouvoir jusqu'a la mort?

Faut-il encore dire a certains que toutes les campagnes electorales francaises de gauche ou de droite sont fortement financees par l'argent du contribuable africain malgre lui? existe - il une usafrique?

De tout ce que je viens de dire, peut on "remplacer "france" par "usa"? vous voulez endormir qui?

Écrit par : jean lemasson | 13/07/2009

"La phrase sur l’homme africain et son entrée dans l'histoire mise à part"!!!!

C'est une plaisanterie, une provocation que dis-je une provocation ? C'est un troll!!
M. LOZES, parlez-vous des discours comme d'autres de l'histoire de la guerre mondiale? Vous savez les détails...

Sérieusement avez-vous lu intégralement ces deux discours?
Ou êtes vous victimes comme l'une des rares élites citées lors du discours de NS, Léopold S. Senghor, atteint d'une haine de soi, d'un masochisme évident.
Le discours de N.S. dont l'auteur est conseiller spécial, est premièrement anachronique et flétri. Il est contemporain et révélateur de la pensée "Y'a bon Banania". Secondement, ce discours est pauvre, indigent. Pas de souffle épique, ni de lyrisme, aucune figure de style. Vous allez en pays fétichiste et virtuose de la langue (y compris française) et vous ne répondez pas à cette soif de raffinement de la langue!! C'est une offense!
N.S. devrait être capable de trouver un lettré en France, lui qui est préoccupé par la gestion de l'immigration doit pouvoir trouver, à l'occasion de nombreuses procédures de reconduites à la frontières de ces derniers temps, un africain qui lui écrirait un discours digne. Enfin je lis, une parfaite cohérence et pour tout dire la colonne vertébrale du propos de N.S, en ces différents extraits du dscours:"Il a pris mais je veux dire avec respect qu'il a aussi donné. Il a construit des ponts, des routes, des hôpitaux, des dispensaires, des écoles. Il a rendu fécondes des terres vierges, il a donné sa peine, son travail, son savoir." (en parlant du colonisateur, quel échos avec les débats sur les "bienfaits de la colonisation"), "Mais la colonisation fut une grande faute qui fut payée par l'amertume et la souffrance de ceux qui avaient cru tout donner et qui ne comprenaient pas pourquoi on leur en voulait autant." ( retenez moi ou je pleure ce pauvre colon), "Je suis venu vous dire que l'homme moderne qui éprouve le besoin de se réconcilier avec la nature a beaucoup à apprendre de l'homme africain qui vit en symbiose avec la nature depuis des millénaires" (le revoilà le bon sauvage), "Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.

Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès." (la fameuse phrase, dans son contexte), "Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin." (il s'agit de l'homme africain...évidemment), "Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance." (le côté enfantin du bon sauvage), "Le défi de l'Afrique, c'est d'apprendre à se sentir l'héritière de tout ce qu'il y a d'universel dans toutes les civilisations humaines." (parle-t-on d'un attardé mental? ), "La civilisation musulmane, la chrétienté, la colonisation, au-delà des crimes et des fautes qui furent commises en leur nom et qui ne sont pas excusables, ont ouvert les cœurs et les mentalités africaines à l'universel et à l'histoire." (mais c'est de la bienfaisance!), "« le français nous a fait don de ses mots abstraits -si rares dans nos langues maternelles. Chez nous les mots sont naturellement nimbés d'un halo de sève et de sang ; les mots du français eux rayonnent de mille feux, comme des diamants. Des fusées qui éclairent notre nuit »" (citation de la citation de L.S.S, pas de chance, il s'agit d'un des propos les plus malheureux de ce dernier), "Et il se sentira enfin un homme comme tous les autres hommes de l'humanité." (EDIFIANT!!). C'est pour tout cela que "La phrase sur l’homme africain et son entrée dans l'histoire" est l'ESSENCE de cette allocution.


Hormis une sophistication que l'expression anglo-saxonne n'attend pas, le discours de M. OBAMA est l'EXACT contraire de ce discours lamentable de N.S.

OBAMA parle de nous, des forces et des réussites de l'Afrique (sur un plan moderne et rationnel), des décisions des E-U d'Amérique (comme le choix d'aider ceux qui agissent dans le sens des voeux américains qui en ce moment sont plus humanistes que jamais), de choses et des personnalités actuelles.Son discours est actuel, vécu, vivant ... Pour finir, contrairement à NS il n'a pas besoin de dire qu'il aime l'Afrique, l'homme africain comme il aime tous les hommes, son discours, son parcours, sa vie le disent. Et cela les gens le sentent, les gens le savent.

Écrit par : morpheus | 13/07/2009

Merci M. LEMASSON, résistons à ces colporteurs et autres bonimenteurs!!
Phraseurs, dans la chaleur d'Accra c'est bien aussi, non?

Écrit par : morpheus | 13/07/2009

@ morpheus
Merci pour votre commentaire de texte? Exposé ? Ou "manipulation poétique"! Il est évident
que les Noirs Francophones gardent , en eux, une "souffrance" du MOI que nous les Noirs
Anglophones n'avons pas. La faute à la politique d'Assimilation de la France !
Je persiste que le discours de Sarkozy est exactement le même que celui d'Obama. Votre
exposé expose votre complèxe ou REFUS d'accepter votre Négritude! Vous voyez du négatif
dans tout ce qui vous le rappelle. Vous manquez du SELF ESTEEM . Je m'excuse mais, en tant que Noire Anglophone, je n'ai pas ce reflèxe , j'ai du mal à le conceptualiser . En fait, apart le style et le choix des mots dans le discours de Sarkozy, merci de me dire clairement
où est votre problème. Je ne vis pas le discours de Sarkozy comme vous pour la simple raison que je ne suis pas complexée par ma civilisation ,ni par mon histoire sur cette terre, ni par l'habillage de ma peau ! Habillage logique de mon épiderme en raison de mon origine
géographique sur cette planète Terre! Bref, je suis fière, décomplexée et en harmonie avec moi-même. Je refuse de voir du mépris dans le discours de Sarkozy. Il y a certes des maladresses diplomatiques, insuffisances stylistiques, légèretés historiques et NO VIBES-pas
de communion des Âmes comme ce fut le cas pour Obama! Ne pas oublier non plus que le public Ghanéen n'est pas le public Sénégalais!!! Ce n'est pas pareil, croyez-moi!
Mais, retenons leurs Sincérité-Vérités et Amour pour les Africains!

Écrit par : black4Tracy | 14/07/2009

Le discours de Sarkazy a ete plus amere envers les africains. Ce que Sarkozy a dit c’est vrai qu’il ya une part de verite mais son discours est carrement different de celui de Obama. Comment Sarkozy peut signifier que l’Homme africain n’est pas assez entre dans l’histoire. Mais c’est absurde de la part de ce petit guignol francais qui se prend plus intelligent et instruit que les autres. Obama a tenu un discours pertinent un discours longtemps discute en classe par les etudiants ou meme des lyciens. Ce que Obama a dit devant de nombreux chefs d’Etat Africain le linge sale que Obama voulait laver en famille a toujours ete l’objet de discussion entre les jeunes africains. L’Afrique est fiere de son histoire et grace a nous les africains la France peut se sentir libre des menaces allemandes a l’epoque. Ceci est juste une petite partie de l’histoire pour illustrer que l’homme africain est pleinement rentre dans l’histoire pour ne pas dire assez. Bien que nous avons nos defauts dont nous sommes tous conscients mais il faudrait au moins respecter l’Afrique monsieur le dit president Sarkozy. Quant a ceux qui critiquent n’essayer pas de trouver le chat la ou il n’est pas il faut comparer le comparable. A bon entendeur salut !

Écrit par : l'Africain | 15/07/2009

Commençons par ce qui fait consensus, à savoir, les insuffisances de forme. Elles seraient difficilement supportables si elles émanaient d'un quelconque tribun, mais lorsqu'elles proviennent d'un chef de l'Etat français, elles sont inexcusables! N'oublions pas que "la forme c'est le fond qui remonte à la surface" (V.HUGO).

Mon propos est d'inviter à une lecture précise du discours de N.S. Quel que soit son point de vue sur l'homme, on ne peut que constater la cohérence de ce discours. La phrase sur l'entrée de l'histoire de l'homme africain n'est pas une phrase isolée, c'est le barycentre de l'idéologie véhiculée.
Dans un deuxième temps, certains peuvent d'adhérer à ce discours, mais l'honnêteté intellectuelle impose en premier lieu d'acter de l'expression pleine et claire d'une supputée infériorité de l'homme africain. Cela que cet homme soit francophone ou anglophone.
Or justement je m'inscris en faux contre toute espèce de hiérarchie entre les hommes, les cultures, les civilisations. Cette affirmation d'une hiérarchie entre ces valeurs, VOILA mon principal problème avec ce discours (et ce genre d'idéologies). Car pour moi, "Tout homme est tout l'homme".
Ceci nous amène, naturellement vers le commentaire sur la négritude. En effet, lecteur documenté de l'oeuvre d' A. Césaire (père du concept de négritude), j'ai reçu en héritage de cet homme d'imposer en tous temps, en tous lieux et à tout être, mon irréductible et intégrale humanité. De la bouche de Césaire, cela précède et poursuit le concept de négritude*.
Cela fait lien avec OBAMA, dont la cohérence consiste à essayer de rechercher le dénominateur commun avec et entre ses interlocuteurs.C'est cela son talent. Car quelles que soient les circonstances, ce point de rencontre toujours existe, c'est l'humanité.

Voila la cohérence de mon discours, et je ne le renierai pas plus que je m'y soustrairai que ce soit sous couvert d'un propos mal maîtrisé, ou de pragmatisme ou encore de changement d'époque.

*En conséquence je remercie par avance de m'épargner toute espèce de commentaire plus ou moins inspiré sur "la négritude".

Écrit par : morpheus | 15/07/2009

@morpheus!

Vous ^etes surement Noir Francophone. Il me semble que j`ai parle de LEGERETES HISTORIQUES ( historical approximations) dans le discours de Sarkozy.Sincerement je ne crois
pas qu`il insinuait que l`homme africain est INFERIOR to the WHITE man! Non! Non! and NO!

En fait, en raison de votre LOW SELF ESTEEM, vos `blessures psychologiques` dues au passage
de vos colons francais;votre lecture/ votre ressentie ains que votre appropriation du discours de Sarkozy est et restera COMPLETELY DIFFERENT du mienne.

A mon avis, afin de vous soigner de votre `souffrance collective`, il faut provoquer une
situation de CATHARSIS. Arretez de quemander des excuses et autres blames et passez
maintenant au stade de COLLECTIVE CATHARSIS.

Pour ce qui concerne la NEGRITUDE de Cesaire, je l`ia toujours compris comme SELF ESTEEM! Oui, Cesaire exhortait les Noirs ( surtout ex-esclaves francophones) A ETRE FIERES
de leur histoires-habillage de leur epiderme ainsi que du contenu de leur cerveau! L!homme noir doit rester CALM and COLLECTED!

D`autres peuples ont aussi subit des souffrances, des injustices sur cette Terre ! Pensons aux Juifs, aux Armeniens, aux Bretons de France, aux Coptes en Egyptes, aux Palestinniens etc. Tous ces peuples ont souffert et souffrent dans leur qualite d`etres humains!

Restons dignes et arretons de nous plaindre et de pratiquer le WITCH-HUNTING!

*merci de m`excuser le manues d`accents car j`ai ecrit avec le clavier QWERTY.

Écrit par : black@Tracy | 16/07/2009

Edit: "(ce qui est le défaut principal de ce continent ses multiples ethnies qui ont souvent du mal à s'entendre..."
Je ris .... quand on regarde simplement l'accueil résérvé aux touristes blancs en bretagne par des bretons blancs..... Pas besoin de rejeter les fautes sur des ethnies noires d'afrique, les différences sont un fait, les intégrer est l'évolution, les refuser est la stagnation et le déclin.
Ces ethnies qui ont du mal à "s'entendre" ne sont-elles pas principalment fincancés par des capitaux occidentaux ?
Les coups d'états et autres prises de pouvoirs violentes, par qui sont ils financés ? Et à qui profite-t-il réellement ?
Aux Dirigeants et puissants d'occidents qui soutiennent ouvertement ces régimes dictatoriaux violents. A des fins et intérêts financiers et économiques.

Edit: "Les Noirs de France et les français qui connaissent bien ce continent."
C'est ce genre de propos tenu par des journalistes ou hommes politiques qui n'appaisent pas les relations franco-africaines.... et pour parler plus clairement, les relations blancs/noirs

Les noirs de france ? Et les français ? les noirs de france ayant une CNI ne sont'ils pas français au même titre qu' un blanc de france ayant une CNI ?
Légalement oui, mais dans la vie quotidienne.... il n'y a qu' à regarder autour de soi dans les métropoles, écouter le discours xénophobe des campagnards n'ayant jamais croisé ou converser avec un "étranger" mais s'appuyant sur la vision fausse et restreinte rendu par les médias et une poignée d'idiots de quartiers dits "sensibles".
Si seulement ces jeunes impétueux consacrait ne serait-ce que le tiers de l'énergie qu'ils emploient pour refléter une image négative, à faire connaître, partager et aimer leurs cultures, parfois plus riche et ancienne que celle de la France, il y'aurait peut-etre un rendu médiatique différent.

Pour moi les français n'ont pas de couleurs...... tout au plus des orignes divers et variées, qui composent par leur pluralité la richesse de la culture d'une france multiraciales.
Il serait un bon début de cesser de différencier les habitants de notre pays par leur différence ethnique, religieuse, ou pigmentaire.

En ce qui concerne les relations franco-africaine historiquements tendue ou l'accueil reservé à Mr Sarkozy ou à Mr Obama, ce dernier n'a jamais voulu "nettoyer" les quartiers principalement habité par des étrangers "à coup de karcher"
Je n'ai pas en mémoire la visite de président US à des régimes d'Afrique du type bocassa & CO.
Mr Giscard d'estaing lui entre autre, déjeunait à sa table et remplissait ses poches de diamants.

Je suis blanc, tu es noir, nous sommes humains, je ne vois pas de différence et toi ?
On habite tous la même planète, mais on ne vit pas dans le même monde.

Écrit par : amnesique75 | 07/08/2009

J'éprouve une grande sympathie pour Barack Obama, mais cela ne m'empêche pas de penser que son discours d'Accra est le plus décevant de tous ses discours. Il ne connait pas son dossier. Il est superficiel, mal documenté et affreusement "donneur de leçons". Il fait des comparaisons absurdes et infondées (la Corée du Sud// l'Afrique !) Il oublie le rôle odieux des USA dans les pays du Tiers monde (Kissinger, CIA, Monsanto etc), le rôle des ajustements structurels de l'OMC et de la Banque mondiale. Il prône l'agriculture moderne qui ruine la paysannerie et les exploitations familiales, il fait de l'angélisme, ignore les trafiquants d'armes et de diamants...bref, Obama s'adresse à un prisonnier meurtri et menotté et lui dit: "Vous avez bien mauvaise mine, mon ami, vous devriez faire du sport !"
Son ignorance m'attriste, car je ne vois pas qui, à la Maison Blanche, pourrait l'aider à changer de point de vue. Du coup je m'inquiète aussi pour l'Amérique latine.
Cela dit, je ne lui fait pas l'injure de le comparer à notre minable tribun. Quant à Mr LOPEZ, je vois qu'il est mûr pour flirter (ou plus si affinités) avec la FRANCAFRIQUE . Celle-ci ne nous faisons aucune illusion, ayant encore de beaux jours devant elle !

Écrit par : Françoise GERARD | 12/09/2009

@ Françoise GERARD

SOS ! Vous êtes le prototype du "blanc/blanche" que je déteste! Vous nous prenez pour
des "sans cerveaux", les "pauvres blacks" que les occidentaux "intellos/bobos" ont le "devoir" de secourir!
Quand-est-ce que vous allez comprendre que votre comportement nous infantilise et ne
fait qu'à excuser nos dirigeants africains. Je vous le redis, nos dirigéants sont gourmands et égoistes . L'Afrique c'est le biblique Sodom et Gommore. Nous sommes un continent de diables. Nos dirigeants ne peuvent pas résister à l'argent et au blingbling. Alors arretez de
gonfler avec vos histoires de puissances occidentales, CIA etc etc;

Écrit par : black4Tracy | 12/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu