Avertir le modérateur

06/04/2009

Oui au report des Etats généraux de l'Outre-mer

Le LKP, ainsi que les trois principaux syndicats de Guadeloupe, représentant plus de 80% des suffrages exprimés aux élections prud’homales de novembre 2008 en Guadeloupe, ont annoncé leur intention de ne pas participer aux Etats généraux de l’Outre-mer.
Comment ne pas comprendre, la décision du LKP de ne pas prendre part à ces Etats généraux ?

Il faut déplorer l’attitude du gouvernement qui tente, en pure perte, de décrédibiliser le LKP en le faisant passer pour un mouvement violent et raciste.
Les propos du porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, qui a comparé les membres du LKP aux « tontons macoutes » de sinistre mémoire, ont profondément choqué la population guadeloupéenne.

Le gouvernement a donné l'impression de vouloir mettre de l'huile sur le feu, plutôt que d'entamer des négociations responsables avec l'ensemble des partenaires concernés.

La probable réduction du périmètre de l'accord signé entre syndicats et patronat, après six semaines de grève générale en Guadeloupe, est un coup supplémentaire porté contre la crédibilité du gouvernement dans l'Outre-mer.

Il est par ailleurs regrettable que le gouvernement continue à ignorer la question du passé colonial et esclavagiste de l'Outre-mer, alors que cette question revient sans cesse dans le débat public, et qu'elle constitue un axe de tension et de préoccupation majeurs, notamment en Guadeloupe. Ce passé explique, en grande partie, les discriminations liées à la couleur de la peau que ne cesse de dénoncer, notamment, le LKP.
Le gouvernement ne doit pas se contenter d'un simulacre d'Etats Généraux, qui pourraient aggraver une situation dangereuse et inédite dans l'histoire de l'Outre-mer française.

Il serait sage que le gouvernement reporte les Etats Généraux de l'Outre-mer, et engage un dialogue serein autant que constructif avec l'ensemble de ses partenaires, dont le LKP

17:20 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : guadeloupe, crise dans l'outre-mer | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

je lis, dans votre intervention:
"Le gouvernement a donné l'impression .."
La "probable" réduction ...
Est-ce que ces "supposées" positions ne doivent pas, au contraire, imposer aux représentants locaux l'ouverture d'un dialogue constructif?
A moins que la réponse ne soit dans la suite de votre discours " il est par ailleurs regrettable que le gouvernement continue à ignorer la question du passé colonial et esclavagiste de l'Outre-mer" ce qui est vraiment une intervention regrettable... quelle conclusion positive en tirer? 40% de plus pour les fonctionnaires ultramarins (noirs ou blancs ou verts, je le précise)?
non, arrêtons de toujours essayer de tirer la couverture à nous et essayons de progresser (parti "progressis"?)

Écrit par : alix | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu