Avertir le modérateur

03/04/2009

Impunité de la police française ?

Impunité de la police française ?
C’est l’accusation grave que porte Amnesty internationale qui dénonce dans un rapport au vitriol : les plaintes pour homicide, les passages à tabac, les injures racistes et autres usages abusifs de la force par la police et qui «ne sont pas souvent suivis d'enquêtes effectives»
Amnesty affirme aussi que «les responsables de ces actes sont rarement traduits en justice»

Bref les membres des forces de l’ordre bénéficieraient d’une «impunité»

Le ministère de la Justice « dément formellement » ces accusations.
L'Unsa-police par la voix de Yannick Danio, estime que les accusations d'Amnesty « très exagérées ». Le syndicat d'officier de police Synergie affirme ne pas vouloir répondre « aux grossièretés et à la caricature».

Amnesty demande la mise en place d'un organe d'investigation indépendant chargé d'enquêter sur les plaintes contre les agents de la force publique.

Amnesty demande aussi la publication des statistiques sur les violences policières dans un souci de «transparence»

Le CRAN a montré il y a quelques semaines, la réalité des contrôles au faciès en France.

Si la police comme elle le dit, n’a rien à se reprocher, pourquoi alors ne pas publier par exemple les chiffres des violences policières ?
Ce serait effectivement plus transparent.

14:20 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : police, amnesty, violences | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Publions également les statistiques de la délinquance en y précisant les origines ethniques des délinquants.

Écrit par : cnidaire | 03/04/2009

a en juger par l'attitude peu amène de certains policiers ne serait ce qu'au niveau des contrôles routiers que tout citoyen ne manque pas de subir, on peut en déduire qu'il y a anguille sous roche;Amnesty international n'aurait aucun intérêt à faire état de "bavures" si cela n'était pas avéré.
il faut une contre enquête par un organisme indépendant du Pouvoir en place!
Tout ceci est à suivre attentivement, il en va de nos libertés!

Écrit par : pistache | 03/04/2009

Dur métier ! Quand dans un état de droit on donne trop de droits de l'homme à l'homme, on arrive aux situations que notre pays connait malheureusement de plus en plus. Certains journalistes ou certains poltiques mettent un accent particulier sur le "comportement" de quelques policiers. Je leur suggère de prendre quelques temps la place de ces policiers. On verrait alors s'ils sont capables de "maintenir l'ordre" tout en se faisant insulter, voire attaquer. Dans un état moderne il faut un juste milieu en tout, sans doute, mais il faut aussi que l'ordre public soit maintenu quel qu'en soit le prix.
N'oublions pas que la Constitution fait obligation à l'Etat d'assurer la sécurité des citoyens....
Une "spécialiste" médecin psy, disait un jour sur une radio en parlant de l'école "les punitions corporelles n'ont jamais rien donné" !!!! De mon temps lorsqu'un prenait une baffe à l'école, ou qu'on était puni, on filait droit. Et on n'en parlait surtout pas à la maison !
C' était pareil dans la rue. Si on cassait des vitrines ou des voitures, si on maltraitait des citoyens, si on insultait un représentant de l' ordre, on prenait des coups, et c'était salutaire ! L'ordre existait.
Il n'existe plus: on donne trop de droits de l'homme à l'homme.

Écrit par : Manuiti | 21/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu