Avertir le modérateur

20/03/2009

Yazid Sabeg face aux peurs françaises

Yazid Sabeg, le Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances brise le conservatisme qui sévit autour de la mesure de la diversité et permet de révéler au grand jour jusqu’où certains sont prêts à aller pour enfermer nos concitoyens dans leurs peurs : Sondage bidon pour SOS Racisme, dérapages verbaux et référence à l’étoile jaune pour d’autres.

Dans le débat sur la mesure de la diversité, quand on ne cède pas à l’injonction au silence, alors la pauvreté des argumentations le dispute aux fausses évidences.
La « tradition » est souvent invoquée, mais la pire évidemment, celle qui s’apparente à l‘immobilisme. Celle qui aurait fait reculer devant l’abolition de la peine de mort.

Alors vient rapidement le recours à l'irrationnel. Oui, le ciel va nous tomber sur la tête si la mesure de la diversité devenait licite.
« Vous ne prendrez tout de même pas ce risque », susurre-t-on. Le "risque" le grand mot est lâché.
S’en suivent bien entendu les fausses évidences que nul ne songe à contester: la mesure de la diversité mènerait au risque communautarisme, à la concurrence entre les minorités ou aux dérives identitaires. Pourquoi ? Comment le sait-on ? Et bien parce que, parce que...Vous le savez bien ! Les formules lapidaires permettent de s’échapper sans répondre sur le fond.

Belle manière aussi de renforcer stéréotypes et préjugés : Les minorités sont forcément enclines au repli identitaire, pas la majorité…Ainsi, une fois informées des chiffres issus de la mesure diversité, les dites minorités entreraient dans un repli identitaire qui pourtant leur a été largement étranger à ce jour ! Allez comprendre.

Et nul ne songe que la mobilisation contre les discriminations renforcera la cohésion républicaine. Ah non! Le pire est certain. Le meilleur, n'y pensons pas.
Et on cite les Etats-Unis, et ’Angleterre, L’Angleterre avec ses 5 groupes et 86 catégories connaîtrait-elle une surenchère acharnée de lutte entre les minorités ? Rien de tel n’est venu à mes oreilles.
Et on parle moins des Etats-Unis, bien sûr, l'élection de Barack Obama oblige.

Yazid Sabeg a été courageux. Car c’est du courage politique que d’accepter de prendre des coups par conviction.

Tous les acteurs du débat reconnaissent aujourd’hui que nos concitoyens ont mieux compris les enjeux.
Acteur du débat sur les statistiques de la diversité depuis de longues années, je remarque que jamais le débat n'a autant porté sur le fond. Tant pis pour ceux qui n'ont que la peur pour argument.

Il faut déciller la République mais dans le respect strict de nos valeurs communes.

Yazid Sabeg contribue à clarifier un débat complexe et l’amène sur un terrain plus propice au dialogue qu’aux batailles idéologiques.

09:10 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : statistiques de la diversité, yazid sabeg, peurs françaises | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bonjour,
L'idée du label "diversité" me parait intéressante. Il n'en demeure pas moins que même, à mon sens, très insuffisante, il lui sera difficile de voir le jour pour une raison simple: les politiques qui vont ou ne vont pas l'adopter, sont parmi les plus discriminants - il n' y a qu'à voir ce qu'ils sont, comment ils sont reproduits et qui les entoure! - En plus, ils ont besoin de ces marchés publics pour monnayer leurs politiques locales... Et comme on connait très bien leur « volonté » politique qui n'est pas pour rien dans la situation actuelle, des cités dites sensibles, de ghettoïsation, on peut légitimement se poser des questions sur l'avenir de cette idée, à laquelle je souhaite bonne chance quand-même. Moi, j'ai proposé depuis 2 ans dans mes blogs, pour Sarkozy notamment, et dans mes descriptions de mes vidéos d'abord de promouvoir un site dans lequel les entreprises, et elles sont connues, qui veulent encore avoir le beur et l'argent du beur, pour les isoler et réveiller et informer leurs clients potentiels, comme pour Airbus, dont l’effectif est éblouissant de clarté, si je puis dire, surtout au niveau d’encadrement, c’est un euphémisme, que je connais très bien et qui a les riches Arabes, cousins Germains de ceux qu'elle discrimine en France, pour les plus gros de ses clients.. Il faut donc viser le monde qui est à 99% étranger, pour la France, pour inciter, ou dissuader plus exactement, les entreprises qui discriminent… le Français, ou pas, d’origine. .. l’étranger ! et internet est un outil efficace à la longue comme très vite… C’est, à mon sens, beaucoup plus efficace et infiniment plus gros comme marché ! Je vous invite à voir d'ailleurs un sketch en deux parties qui vaut un très bon rapport, à mon sens, de cette calamiteuse situation... bon courage Yazid Sabeg... le label diversité risque de ne rester qu'un label rouge .... - blanc- bleu!... Ci- après ces vidéos:

http://www.youtube.com/watch?v=r2fOeSs3aAI
et
http://www.youtube.com/watch?v=CSUPRc0isCo

merci pour votre intérêt et à très bientôt
bob dit l'art

Écrit par : Bobdilart | 20/03/2009

salut mon cher patrick grand adepte du metissage des francais.

depuis 20/30 ans on fait venir que des immigrés africains males. t'es daccord?

donc, c'est ca le metissage que tu proposes? ou bien tu milites aussi pour faire venir des millions d'immigrées africaines afin qu'on puisse vous metisser un peu nous aussi?

ha oui, en plus de metisser massivement les blanches, pour les blancs de sexe male, tu proposes introduire la discrimination positive, en remerciement du metissage de leur femme certainement ? as tu deja reflechi a cet aspect des choses?

maintenant entre ethnocide et genocide par subtitution, il te faudra faire un choix dans les termes. peut etre aussi est ce le dernier de tes soucis, ce qui ne m'etonnerait point.

perso j'aurais tendance a dire faisons venir des millions d'africaines (pas des vieilles hein), la couleur je m'en fout... et si on pouvait aussi debarquer quelques millions de chomeurs blancs en afrique, ca serait l'idéal au niveau metissage et echange inter professionnel.

en fait, apres etude de la situation, voila qui devrait en ravir certains, j'ai plutot tendance a croire que l'homme blanc n'en a plus pour tres longtemps.

pour finir, j'aimerais bien que tu donnes ton avis sur une immigration massive quasi uniquement masculine dans un pays. opinion, projection, etc...

perso, au dela de ce partage de point de vue, j'ai envie de dire, que ce soit la crise, ou le metissage asymetrique, ou les difficultés de relation entre les peuples... ce sont toujours les memes qui sont a l'origine des problemes.

a+

Écrit par : tient | 23/03/2009

En rangeant les affaires de mon père je suis tombé sur des photos de classe et de promotion:des blancs rien que des blancs
j'ai regardé les miennes en primaire des blancs rien que des blancs,sur les promos quelques têtes colorées
Sur celles de mes enfants,un peu de tout blancs ,jaunes ,noirs,gris,sur les photos de promos même chose une proportion d'environ 3%,selon mes calculs
Sur celles de mes petits enfants la proportion est d'environ de 5%
Dans la vie courante ,je rencontre une proportion de médecin,de cadres et de diverses profession qui semble suivre,cette progression de l'immigration,sommes toute très récente

Écrit par : La realité | 23/03/2009

Bonjour
Je ne trouve toujours pas d'argument dans ce blog pour légitimer la mesure de la diversité.
Je trouve naturellement aussi peu de propositions concrètes pour définir comment faire cette mesure.
Dans une terre d'immigration comme la France, qui peut, (doit ?) être considéré comme divers ? ceux qui craignent la remise en selle de critères de "pureté" ethnique n'ont donc pas forcément tord si l'on réfléchi une seconde au concept. Il y a des "arabes" qui vivent en Aquitaine depuis Charlemagne on va-t-on les ranger ? Pire encore, on va focaliser sur la diversité ethnique en oubliant toutes les autres formes (nombreuses) de discrimination.
Enfin, je me répète, c'est la pénurie de logement (et de logements à prix abordable) qui pose problème, et pas les caractères des candidats au logement. Quand il y a 1000 logements pour 350.000 demandes, on ne peut que faire des sélections injustes, quel que soit le critère utilisé.
Le plafond de verre des promotions professionnelles existe bel et bien, mais là encore il sera plus facile d'énumérer la liste de ceux qui le franchissent que celle des recalés.
Ne changeons pas les critères de sélection, donnons une vraie chance à chacun.

Écrit par : otok tone | 23/03/2009

je suis daccord avec lui. il faut regarder la réalité en face. par exemple, aux usa, la mesure de la diversité et sa croissance ont permis de determiner que la population blanche des usa sera très bientôt en nombre inférieur a la population immigrée.

cela a permis l'etablissement de mesures justes de discrimination envers les blancs (affirmative action). En effet, les blancs étant bientôt minoritaires face aux flux migratoires et aux indices de reproduction des immigrés, ils continuent neanmoins de tout posseder. ce qui est une injustice statistique flagrante, vous en conviendrez.

en france aussi il faut faire pareil et prendre la mesure des droits de la future majorité colorée de ce pays. en priorité, il faut donc comme aux usa établir des mesures discriminatoires envers les blancs (discrimination positive) et dans un temps parallele placer un président noir a l'élysée, ou éventuellement magrebin, mais noir serait un message plus fort, comme avec obama.

Écrit par : vegeta | 23/03/2009

l'avis de sarkozy a propos du métissage des français...

http://br.truveo.com/Sarkozy-M%C3%A9tissage-pour-la-France-identit%C3%A9-pour/id/288230388600695088

Écrit par : fred | 23/03/2009

ce sont eux les immigrés qui vont qui vont prendre en premier la xenophobie plein la tronche... pourquoi ? quelques chiffre

montant du smig dans les pays de l'union europeenne (frontieres ouvertes)

Bulgarie ------------------------> 72 euros / mois (le plus bas)
Estonie -------------------------> 230 euros / mois
Hongrie --------------------------> 258 euros / mois
Lettonie --------------------------> 172 euros / mois
Lituanie --------------------------> 174 euros / mois
Malte -----------------------------> 585 euros / mois
Pologne ---------------------------> 246 euros / mois
Portugal ---------------------------> 470 euros / mois
République Tchèque ---------> 288 euros / mois
Roumanie -------------------------> 114 euros / mois
Slovaquie -------------------------> 217 euros / mois
Slovénie -------------------------> 522 euros / mois
Espagne --------------------------> 666 euros / mois


Je vais pas tous les citer... en fait, les seuls pays qui touchent des ronds c'est la belgique, la france, le luxembourg, les pays bas, l'irlande, l'allemagne, l'angleterre

faut pas s'etonner si les entreprises délocalisent avec de telles facilités - quand renault relocalise, c'est juste pour faire croire "que"...

ils l'ont dit, ca va faire mal, ca va faire tres mal...

alors preparez vous et n'acceptez pas d'etre les seuls a en prendre plein la poire. tous les francais blancs/noirs/jaunes/cafés doivent manifester le 1er mai (TOUS) et exiger des garanties solides pour la conservation de leurs entreprises sur le territoire francais.

Écrit par : tomtom | 23/03/2009

il nous faut au moins 5 millions de personnes dans les rue le 1er mai pour montrer notre desaccord avec la politique de delocalisation et de moins disance sociale actuelle et la xénophobie qui en découle

Écrit par : moxmox | 23/03/2009

Supposons que dans disons 50 ans, 70 % des richesses de notre pays soient possédées non plus par 5% de "blancs", mais par 5 % de "non blancs" (si ces termes avaient un sens, mais admettons la classification sommaire issue du 18 éme siècle que l'on veut utiliser ici).
Ou serait le progrés ? il y aurait toujours autant de miséreux et aussi peu de privilégiés.
Le progrès c'est de partager entre tous, de cesser d'accaparer toujours plus au détriment du plus grand nombre.
Donc en résumé, les statistiques de la diversité sont un faux débat (et j'attends avec impatience de voir quelles diversités seront prises en comptes, la pigmentation du derme étant un bien pauvre critère, au regard de toutes les discriminations existantes).
L'affirmative action n'a de sens que dans une société de pénurie, qui a décidé de restreindre les moyens à certains et pas à d'autres (exemple des ZEP).
J'espère que la commission aura d'autres propositions.

Écrit par : otok tone | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu