Avertir le modérateur

15/03/2009

Sondage bidon sur "l'inefficacité" supposée des statistiques de la diversité

SOS Racisme a commandé un sondage dont les résultats ont été publiés dans la presse ce 15 mars 2009.
Il ressortirait de ce sondage que 55% des français jugeraient « pas efficace » la mise en place des statistiques « ethniques » (sic) pour lutter contre « le racisme l’antisémitisme et les discriminations.

Je m'élève contre la malhonnête intellectuelle qui consiste à poser une question incompréhensible, confuse et qui mélange les concepts puis à en tirer des conclusions trompeuses.
L’expression « statistiques ethniques » est condamnable, car ce ne sont pas des ethnies qu'il s'agit de dénombrer, mais les principes même de notre République (liberté, égalité fraternité), qu'il s'agit de mettre en pratique. Les ethnies n’existent pas dans notre République, elles n’ont pas à y exister.

Le racisme et l’antisémitisme sont des idéologies d’hostilité alors que les discriminations sont des actes concrets qui peuvent être commis non intentionnellement et même par des personnes dénuées de tout sentiment d’hostilité.

Par ailleurs comment interpréter l’expression « pas efficace » ?
Cette expression peut aussi bien pointer l’absence de conviction prêtée aux responsables politiques que la reconnaissance du fait largement expliqué, que les statistiques de la diversité ne sont qu’un outil de révélation puis de mesure des discriminations et rien de plus. En soi et par définition, les statistiques de la diversité ne peuvent pas être "efficaces" contre les discriminations !

Ce sont les politiques publiques et non les outils de mesure ou de révélation qui seront efficaces contre les discriminations.

Les conclusions trompeuses présentées par SOS Racisme relèvent ou de la légèreté ou de la malhonnêteté.
Après avoir longtemps affirmé, sans la moindre démonstration empirique, que les statistiques ne peuvent mener qu’à des dérives communautaristes, alors même que leur mise en place est demandée par des personnes qui aspirent à la justice et à l'égalité, SOS Racisme s’engage aujourd’hui dans une autre voie.

Rappelons encore et encore que les statistiques de la diversité sont indispensables, car elles sont le seul instrument de mesure possible des discriminations indirectes, les plus nombreuses, les plus criantes et les plus graves: le "plafond de verre".
Il serait temps que les acteurs de ce débat fassent preuve de plus de sérieux sur cette question qui concerne le vécu de millions de personnes. Ces personnes souhaitent que les discriminations quotidiennes qui empoisonnent leurs vies soient révélées afin qu’elles puissent enfin être combattues.

13:50 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : statistiques, diversité, manipulation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Si de telles stat étaient effectuées ça révèlerait (du moins ça confirmerait ce que tout le monde peu voir ) à coup sure l'emprise massive de certaines minorité dites invisibles, trustent des pans entiers de l'espace politico-médiatique au détriment du pluralisme et des règles les plus élémentaires d'équité. Et parmis ces privilégiés, un bon nombres de racistes (et surtout islamophobes) patentés , pour qui l"hystérie communautaire est la règle.

Écrit par : pénéloppe | 15/03/2009

fn 2012 plus qu'un droit un devoir pour la patrie

Écrit par : olivier | 17/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu