Avertir le modérateur

09/03/2009

Pourquoi et comment faire des Noirs de France des citoyens à part entière ?

Les discriminations ne sont tolérées en France que jusqu’à ce qu’elles soient révélées.
On peut même dire que lorsque la France s’attaque plus tardivement que ses voisins à une question, elle trouve le moyen de parvenir à des solutions originales qui étonnent le monde...des solutions françaises en somme !

Du débat sur les statistiques de la diversité, à la recherche du Barack Obama français en passant par la crise sociétale aux Antilles, l'actualité ne cesse d'éclairer la situation des populations noires de France.
La question qui se pose aujourd’hui est « comment » faire des populations françaises discriminées, des citoyens à part entière.

C’est à cette question que je tente d’apporter des réponses très concrètes dans le prochain livre que je publie avec le professeur Bernard Lecherbonnier* le 18 mars prochain hez Larousse dans la collection A dire vrai dirigée par l’économiste Jacques Marseille.

La France paraît très en retard vis-à-vis de ses minorités. Indifférence ? Égoïsme ? Aveuglement ? Parmi les exclus de la République, les Noirs sont à la fois les plus visibles et les plus exposés. Pourtant, les Noirs français prennent conscience de la force citoyenne et économique qu’ils représentent.

* Bernard Lecherbonnier est professeur de littérature francophone à Paris-XIII.
Couv Noirs Citoyens à part entière.jpg
LES NOIRS SONT-ILS DES FRANÇAIS À PART ENTIÈRE ?
Par Patrick Lozès et Bernard Lecherbonnier
Collection À dire vrai
12,5 x 17,5 cm, 160 pages, broché, 9,90 €
Relations presse : Maryline Crocq
Éditions Larousse – 21, rue du Montparnasse, 75283 Paris cedex 06 –  www.editions-larousse.fr

 

08:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : noirs de france, obama, larousse, citoyens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

les minorités seront respectées quand les femmes prendront la place qui leur est du . dans un monde ou la minorité (les hommes) a tous les pouvoirs et ou la majorité (les femmes) a pas grand chose surtout au niveau decisionnel , on risque pas de trouver d harmonie. le seul vrai racisme c est celui que subissent les femmes sur toute la terre. quand les femmes prendront leur part dans la gestion du monde les hommes deviendront plus intelligents et donc le "racisme" reculera. le "racisme" n etant qu une denomination scientifique et linguistique pour decrire de facon baroque la Connerie Humaine.
Si vous vous battez contre la connerie humaine vous pouvez pas gagner ( cf don quichotte et ses moulins a vent) mais si vous vous battez pour que ce soit non pas vous mais les femmes qui retablissent l harmonie , alors vous avez un espoir. Elles sont l ennemi naturel de la connerie des hommes ( religion par ex) et surtout la majorité des humains et traitées sur toute la terre comme aucune minorité n est traitée. C est votre combat en fait....

Écrit par : georges cassan | 09/03/2009

"Pourtant, les Noirs français prennent conscience de la force citoyenne et économique qu’ils représentent."

__

les noirs, avec un "N" (?), qui prennent conscience de ceci, se sont ceux qui ont déjà tout ce qui fait un blanc = un travail, une éducation, de l'argent, de la culture, des centres d'intérêts, de l'espace, une activité sociale, etc... et je peux vous assurer que la plupart de noirs qui ont tout ceci ne sont pas plus noirs qu'un blanc rmiste analphabète et "sous-culturé"

pensez vous que la majorité des noirs soient dans cette situation ?

__

La question qui se pose aujourd’hui est « comment » faire des populations françaises discriminées, des citoyens à part entière.

--

premièrement, ces populations ne sont pas forcément "discriminées", et personne n'en fera quoi que se soit si ces personnes elles même ne veulent pas s'y mettre, ces gens ne sont pas des moutons qu'ils faut parquer ou des machines qu'il faut reformater...

Ce qui fait un citoyen à part entière c'est avant tout sa volonté propre d'atteindre cet état, l'éducation est accessible, les livres aussi, les médias, des intervenants sociaux sont accessibles, il y a dans ce pays des structures qui permettent à quiconque d'atteindre cet état, mais il faut LE VOULOIR et se lever le matin pour aller le chercher.

On ne devient pas citoyen en attendant chez soi que la République nous intronise "citoyen".

et pour que les gens le veulent, il faut leur en donner l'envie, sans envie pas de motivations, pas de volonté, pas de désirs.

Mais, si nous devons donner cette envie aux gens, c'est qu'ils ne l'ont pas déjà en eux, alors ces gens vivent en France pour être en France, et non pour devenir/être des citoyens ?

C'est à eux de répondre.

Pour moi la couleur de peau n'a strictement aucune importance, l'important réside dans l'attitude quotidienne de la personne, son attitude dans la société fera beaucoup du comment cette personne est considéré, il en est ainsi en France et partout ailleurs je suppose, se sont les actes qui bâtissent un homme et non sa pigmentation.

Écrit par : jean luc | 09/03/2009

J'ai la même vision de "la population noire " que "la population blanche " ou toutes les autres ......j'ai été élevé chez les frères et l'on m'a appris que nous sommes tous frères sur terre ! effectivement j'ai épousé une créole il y a 35 ans et tout s'est bien passé ...chrétiens tous les deux , même culture ..... Ma fille idem ! Vraiment tout ça c'est une question d'éducation ....et de religion , mais là c'est une autre histoire car d'expérience ... c'est presque toujours une catastrophe lorsque les religions/culture sont différentes et dans ce cas précis la couleur n'y est pour rien ! Mais là je me contenterai de faire appel au vécu ou expérience de chacun dans la société !

Écrit par : jean pierre | 09/03/2009

Je partage l'avis de Georges Cassan ... ne voir que le spectre de la couleur de la peau ne va pas faire grandir l'humanité, si l'on ne règle pas la question de la discrimination sexuée envers les "femmes" en même temps.

Paradoxalement la France régresse par rapport au droit des femmes du siècle dernier ... ce n'est pas bon signe !

Je me pose aussi la question du "sentiment d'appartenance" à une communauté ... est-ce que les réseaux sociaux qui se développent dans le monde par Internet sur des sujets qui rapprochent les individus , vont permettre de faire "voler en éclat" les apparences physiques ?

Écrit par : Patricia Ravet | 11/03/2009

Dans le film " un monde meilleur" , l'idée était d'identifier justement 3 personnes de son entourage qui faisaient "une bonne action" et ainsi de suite ...

Relayé par Internet, c'est une force incroyable ... La force des réseaux sociaux, c'est une vision et valeurs partagées... les "faux amis" sont facilement repérés et neutralisés.

C'est le système informatique qui doit être transparent et éthiquement correct. Ce n'est pas encore le cas... mais tout outil est une construction humaine , internet ou pas.

Écrit par : RAVET | 11/03/2009

Le Noir selon moi est déjà un citoyen à part entière mais c’est à lui d’imposer ses droits par tous les moyens légaux qui lui sont supposés institués, dont il n’a jamais osé vérifier la portée politique avant un certain Monsieur Domota en Guadeloupe. Faire de la politique sans avoir spécialement une étiquette bien précise quand on sait qu’aucun parti en France n’a jamais pris en compte la problématique d’une population dont le statut dans la maison France est resté flou pour la majorité des Français jusqu’au milieu de l’année 2009. Cela dit, aujourd’hui tout le monde sait qu’il existe des Français de "souche" dont la couleur de peau est noire, le débat est ouvert sur la raison de leur existence et leur devenir dans la Nation France. Si ces régions sont Françaises, alors les devoirs sont paritaires entre la France et ces citoyens. C’est la crédibilité entre la République et tous ces citoyens qui est en jeu ! Elie Domota a prouvé que la politique ne se faisait pas forcément sous la pression des partis aux ordres et à la botte de la République ! Que des citoyens libre, lorsqu’ils avaient décidé de s’unir dans une cause commune, qu’ils pouvaient pacifiquement et avec détermination déstabiliser la pensée unique hypocritement arbitraire. Nous sommes tous des acteurs politiques à partir du moment où nous avons décidé de nous réunir pour former un mouvement de contestation suffisamment important pour faire obstacle au totalitarisme insidieux et sournoi.

Écrit par : Alex | 12/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu