Avertir le modérateur

09/02/2009

Et si la Guadeloupe annonçait la Seine-Saint-Denis de demain ?

Une grève générale paralyse la Guadeloupe depuis le 20 janvier. Cette grève a pour premier objectif, une augmentation des bas salaires. Un mouvement similaire gagne peu à peu la Martinique voisine.
Après plusieurs jours de conciliabules, les négociations entre l’Etat, le patronat, les élus et le LKP (le
collectif de syndicats de partis et d’associations qui ont appelé à grève) ont été suspendues.
L'annonce surprise du départ pour Paris du secrétaire d'Etat en charge de l’Outremer Yves Jego, qui s'était "installé" à la Guadeloupe dimanche dernier, risque de mettre à nouveau le feu aux poudres.

Ceux qui ne voient dans les grèves en Guadeloupe et en Martinique qu’une protestation contre la vie chère, n’ont pas compris le sens profond de ce mouvement. Il y a quelques jours, au moins 20 000 ont manifesté dans les rues de Pointe-à-Pitre. C’est l’équivalent d’un défilé d’un peu moins de 3 millions de personnes en France métropolitaine.
La question mélanique est bien sûr très présente dans cette crise.
La société antillaise vit encore aujourd’hui sur un ordre social d’inspiration coloniale.
Est-il normal que 160 ans après l’abolition de l’esclavage, les descendants des colons, les « békés » possèdent 90 % des richesses de la Guadeloupe, alors qu’ils ne représentent que 1 % de la population?

Est-il normal que les dirigeants économiques des Antilles soient quasiment tous blancs ?
La jeunesse antillaise dénonce de plus en plus fortement une forte discrimination liée à la couleur de peau.

Continuer à appréhender la situation antillaise uniquement sous l’angle social et sur le seul critère de classe serait une erreur. La discrimination "raciale" ou mélanique est bien au coeur du sujet comme le disent à chaque occasion les grévistes et leurs soutiens.

Les évènements qui se déroulent à la Guadeloupe et à la Martinique sont avant-coureurs de ce qui pourrait arriver dans d’autres zones de relégation et de discrimination mélanique en métropole : La Guadeloupe semble annoncer ce qui pourrait arriver un jour en Seine-Saint-Denis.

Plusieurs responsables politiques nationaux ne s’y trompent pas qui citent désormais la situation guadeloupéenne comme emblématique de ce qui pourrait arriver ailleurs en France.

C’est maintenant qu’il faut tirer collectivement les leçons de notre aveuglement sur la situation antillaise.
Il y a une réflexion d'ensemble à mener car la situation antillaise éclaire un problème plus général.
C’est une des rares manières d’éviter qu’un communautarisme noir ne vienne à terme, concurrencer ou remplacer le communautarisme blanc actuel aux Antilles...ou ailleurs en métropole !

08:31 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : guadeloupe, grève générale, yves jégo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Juste pour signaler un article intéressant. L'Afrique dans les débats sur l'immigration en France : une analyse des actualités francophones en ligne : http://webthemic.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Webthemic | 09/02/2009

Bonjour,

Je vois que l'information vous arrive enfin.
Nous déplorons actuellement un "black-out" sur l'aspect ethnique du problème en métropole.
Alors qu' une démarche de plainte individuelle est actuellement diffusée sur bondamanjak.com, qui fait un travail remarquable d'information.

comptez-vous, vous aussi vous joindre à cette démarche, et affirmer avec courage aux média de métropole, votre position?

vous ne fait que de transposer ces évènements en métropole, en un éventuel embrasement des banlieues, (qui au final si il arrive un jour, ne profitera qu'au FN), mais quand il s'agit de passer par la voie légale, puisqu'il y a flagrant délit, ni vous, ni SOS racisme, ni même la Licra ne bougent le petit doigt!!!

donc c'est une occasion unique de prouver votre détermination à combattre tout les racismes.

En vous remerciant par avance,

Célestine

Écrit par : célestine | 09/02/2009

Pourquoi les Blancs sont-ils racistes contrairement aux autres races ?

Michael Richards, comédien dans la série Seinfeld a dû se défendre en cour pour des propos jugés racistes lors d’un épisode de la série. Il apporte de bons points :

Il y a des Africains Américains, des Mexicains Américains, des Asiatiques Américains, des Arabes Américains etc…et il y a les Américains.

Vous me croisez sur la rue et vous vous moquez de moi.

Vous m’appelez: ‘' White boy, Cracker, Honkey, Whitey, Caveman ‘’ … et c’est correct !!

Mais quand je vous appelle ‘’ Nigger, Kike, Towel head, Camel Jockey, Gook, Chink ‘’… Vous me traitez de raciste.

Vous dites que les Blancs commettent beaucoup de violence contre vous… alors pourquoi les ghettos sont-ils les endroits les plus dangereux pour vivre ?

Vous avez le ‘’United Negro College Fund’’, le ‘’Martin Luther King Day’’, le ‘’Black History Month’’, le ‘’Cesar Chavez Day’’, le ‘’Yom Hashoah’’, le ‘’Ma’uled Al-Nabi’’, le ‘’NAACP’’, vous avez le ‘’Bet (Black entertainment TV)’’……

Si nous avions le ‘’Wet (White entertainment TV)’’, on serait des Racistes. Si nous avions un ‘’White Pride day’’, nous serions des Racistes, si nous avions un ‘’White History Month’’, on serait des Racistes.

Si nous avions une Organisation pour faire avancer la cause des Blancs…nous serions Racistes.

Mais il y a une ‘’Hispanic Chamber of Commerce’’, une ‘’Black Chamber of Commerce’’, et la ‘’Plain Chambre de Commerce’’. On se demande qui paie pour tout ça !!!

Une femme Blanche ne peut participer au ‘’Miss Black American Pageant’’, mais les femmes de toutes races peuvent participer au ‘’Miss America Pageant’’.

Si un Fond Collégial offrait des bourses seulement aux étudiants Blancs, nous serions racistes.

Il y a plus de 60 ‘’Black Colleges’’ aux Etats-Unis, mais s’il y avait des ‘’White Colleges’’, nous serions des racistes.

Dans le ‘’Million Man March’’, vous marchiez pour votre race et vos droits.

Si les Blancs marchaient pour leur Race et leurs Droits…Ils seraient des Racistes.

Vous êtes fiers d’être Noirs, Bruns, Jaunes, Rouges…. Et vous n’avez pas peur de vous affirmer. Mais quand on parle de la fierté d’être Blancs, vous nous traitez de Racistes.

Vous nous volez, volez nos voitures, vous nous tirez dessus…mais quand un Officier de Police Blanc tire sur un Noir membre d’un Gang de Rue, ou qu’il tabasse un revendeur de drogue de race Noire, qui échappe à la Justice et qui représente un danger pour la société… vous le traitez de Raciste.

Je suis Fier…mais vous me traitez de Raciste.

Pourquoi est-ce que seuls les Blancs peuvent être Racistes ?

Écrit par : hussein | 09/02/2009

@vich

je ne demande qu'une égalité de traitement, et je pensais trouver dans cette tribune, des personnes qui seraient tout aussi choquées que moi, d'une part par les propos négationnistes, en eux-même et d'autres part par la partialité des médias.

Donc comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, j'en parle, et si cela empêche ce monsieur "vieux béké" d'après vos dire, qu'il assume.

je remarque néanmoins que vous employez un terme quasi affectif, envers ce délinquant notoire. Si vous espérez de moi une quelconque compassion, et bien c'est raté!
je pense même que votre "vieux", vous le connaissez personnellement.

Etrangement, depuis que maitre germany prend les choses en main, d'un point de vue juridique, certaines personnes essaient sur les forums de minimiser le délit.

Il semble que vous en fait partie

Écrit par : célestine | 09/02/2009

faux, le document est public, et le fait qu'il est été vu par 1 ou 100000000 personnes, n'a rien à voir.

Et dire qu'un lobbyiste n'est pas une personne publique, là vous y allez un peu fort.
Et vous savez bien que H-D est une personnalité en Martinique.

les propos de votre voisine (peut-être du cap est ?) sont tous aussi choquants, condamnables et ne l'honore pas.

je pense qu'une telle personne n'a pas été correctement éduquée par ses parents, et elle est à plaindre.
Chez moi les insultes et gros mots n'était pas tolérés, et j'ai eu la chance d'avoir été élevée dans le respect du genre humain.

c'est à cause de réaction comme les vôtres que survit le "racisme ordinaire" qui normalise les dérives de langages.

être anonyme nous mettrait donc au dessus des lois?

Écrit par : celestine | 09/02/2009

@vich(y)

CINEMA : A 18H00 projection publique et gratuite sur grand écran du documentaire "Les derniers maîtres de la Martinique" sur le pakring en face de l'Atrium (Fort-de-France).

Vous avez dit "confidentiel"?! LOL

Écrit par : célestine | 09/02/2009

M. Despointes dit exactement la vérité...c'est exactement la situation en martinique et en guadeloupe. Les bélés ne se mélangent pas à la population, ils se fréquentent entre eux. Célestine vous dites que ce sont des conneries, vous êtes sa conscience? ce monsieur a livré sa vérité. Arrettez de minimiser ce qu'il a dit et vous vous trompez lorsque vous dites de regarder autour de lui aux antilles et que tout a changé ben rien n'a changé, ces békés (5 familles) possedent 90 % des terres martiniquaises. Ce document que vous dites confidentiel est passé sur canal plus et passera probablement sur les chaines locales.

Écrit par : lina | 09/02/2009

@ lina
euh lina, relisez bien c'est vich qui a tenu c'est propos pas moi!!!
le nom de l'intervenant apparait à la suite du commentaire

mais j'appuie bien entendu vos propos

Écrit par : célestine | 10/02/2009

Il y a quand même 2 choses que je ne comprends pas...

- les Noirs, Métis et autres, disons non-Blancs, n'ont pas plus de légitimité que les Blancs aux Antilles. Les Antilles n'étaient pas peuplées par des Noirs et colonisées par les Blancs. Un Français Blanc a autant de droits qu'un Français Noir de vivre aux Antilles. Donc la référence à la couleur de peau n'a aucun sens en tant que telle. Sinon, on est dans le racisme le plus pur...

- Monsieur Patrick Lozès s'affirme "Noir, tout simplement". Mais n'a-t-il pas condamné Eric Zemmour pour avoir employé le mot "race" et avoir affirmé qu'il y avait des gens de race noire et des gens de race blanche ? Les races n'existent pas, donc. Nous sommes tous semblables. Alors ça signifie quoi, être Noir ? Sur quel critère objectif se base cette affirmation ? Quel est le raisonnement sous-jacent à l'affirmation "je suis Noir, tout simplement" ? C'est une couleur de peau ? Mais à quel degré de pigmentation on passe de Blanc à Noir ?

Écrit par : iskander | 10/02/2009

La verité c'est que les gaudeloupéens sont des feigniasses qui refusent de travailler et prefer boire du rhum trafiqué sur la plage

Écrit par : Ahmed | 10/02/2009

je ne savais pas qu'il n'y avait que des Noirs en Seine-Saint-Denis (Peut-être devrais-je dire des Mélaniens).
Euh, si on a le teint hâlé, on peut se considérer comme Mélanien de faible pourcentage ?

Écrit par : cnidaire | 11/02/2009

C'est vous je crois qui défendez l'idée qu'une partie des marchés publics soient réservées aux entreprises dirigés par des "minorités visibles", comme vous dites. Mais c'est déjà le cas! essayez donc de devenir animateur de quartier, ou membre d'une entreprise de sécurité si vous n'en faites pas partie! On sait bien que c'est le seul moyen d'avoir la paix sociale dans certains quartiers. Ce genre de méthode porte un nom, mais ce n'est pas "discrimination positive". je parlerais plutot de racket.

Écrit par : champ | 11/02/2009

Allez les guadeloupeens,les travailleurs de France vous applaudissent

Écrit par : coucaud andre | 12/02/2009

La sainte inquisition poursuit son œuvre, mais il y a une limite physique, le jour ou il n'y aura plus de vrais blancs, l'inquisition perdra son marché.

Écrit par : angra | 15/02/2009

Le mot grève ne veut pas dire conflit ou combat; c'est la grosse erreur.C'est une remise en causes d'une partie du système ou de tout le système. Le président de la république va orienter le système mais ne résoudra pas tout seul ; il faut en fait casser les castes qui existent ou qui naissent, notamment celui creer par les békés certes mais aussi ceux creer par certaines personnes qui concentrent le pouvoir ou l'argent dans les collectivités et surtout sur le port la aussi c'est un énorme problème;

Écrit par : huan | 17/02/2009

Comme d'habitude , Monsieur LOZES raconte l'histoire à sa manière et pourtant la littérature sur les Antilles ne manque pas mais, c'est vrai aussi que l'histoire a été écrite pas des Blancs, alors il y a doute?
Monsieur LOZES ,sachez que le peuple Antillais, ce ne sont pas des "noirs" et cessez de vous rendre ridicule avec vos affirmations.Ce n'est pas de cette façon que l'on fait fait avancer une cause!

Écrit par : LEVAVASSEUR | 19/02/2009

M. Lozès, mais sur quelle étude ou document officiel vous basez-vous pour indiquer que les békés possèdent 90 % des richesses de la Guadeloupe? CE N'EST PAS LA VÉRITÉ! C'est très différent de la Martinique. En Guadeloupe plus de 80% des entreprises sont tenus par des antillais noirs. Vous n'avez qu'à regarder les photos sur le site guadeloupe.franceantilles.fr et vous verrez que dans les réunions de négociations on est loin du cliché "les riches partons blancs face aux employés syndiqués noirs". Regardez la couleur du représentant qui a signé l'accord sur le 200€. Willy Angel porte-parole du Medef est un aussi un guadeloupéen.

Aujourd'hui la terre n'appartient pas aux békés, mais aux guadeloupéens noirs (et un peu aux indiens). Mais il faut souligner que des ventes de terrains ont été faites à ceux qui donnaient le plus et non avec un soucis de conserver la terre entre guadeloupéens noirs. Cela a donné lieu à des lotissements construits dans le cadre de la défiscalisation, souvent par des békés ou des investisseurs métros. Mais il fallait y penser avant!

Il faut arrêter les raccourcis dangereux et s'appuyer sur des études concrètes avant de dire n'importe quoi.

Je précise que je ne suis pas béké, mais ça m'agace de voir des fausses informations colportées.

Écrit par : MounaKaz | 01/03/2009

M. Lozès, mais sur quelle étude ou document officiel vous basez-vous pour indiquer que les békés possèdent 90 % des richesses de la Guadeloupe? CE N'EST PAS LA VÉRITÉ! C'est très différent de la Martinique. En Guadeloupe plus de 80% des entreprises sont tenus par des antillais noirs. Vous n'avez qu'à regarder les photos sur le site guadeloupe.franceantilles.fr et vous verrez que dans les réunions de négociations on est loin du cliché "les riches partons blancs face aux employés syndiqués noirs". Regardez la couleur du représentant qui a signé l'accord sur le 200€. Willy Angel porte-parole du Medef est un aussi un guadeloupéen.

Aujourd'hui la terre n'appartient pas aux békés, mais aux guadeloupéens noirs (et un peu aux indiens). Mais il faut souligner que des ventes de terrains ont été faites à ceux qui donnaient le plus et non avec un soucis de conserver la terre entre guadeloupéens noirs. Cela a donné lieu à des lotissements construits dans le cadre de la défiscalisation, souvent par des békés ou des investisseurs métros. Mais il fallait y penser avant!

Il faut arrêter les raccourcis dangereux et s'appuyer sur des études concrètes avant de dire n'importe quoi.

Je précise que je ne suis pas béké, mais ça m'agace de voir des fausses informations colportées.

Écrit par : MounaKaz | 01/03/2009

Bonjour cher Monsieur

Vous écrivez: "Est-il normal que les dirigeants économiques des Antilles soient quasiment tous blancs ?"

Une bonne idée serait alors de les repeindre, par exemple en bleu ou en vert; comme cela ils ne seraient plus blancs.

Cordialement
Albert

Écrit par : Albert de Monaco | 13/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu