Avertir le modérateur

01/02/2009

Diversité économique ? Diversité positive !

Les citoyens de la diversité étaient très présents dans les manifestations qui se sont déroulées en France le jeudi 29 janvier.
La surreprésentation des minorités visibles parmi les français les plus atteints par la crise économique ne peut plus être ignorée.

Pour résoudre les difficultés auxquelles sont confrontés les citoyens de la diversité, il est vain de vouloir agir seulement sur le terrain moral.
Des actions concrètes, et une politique volontariste, sur le terrain économique sont nécessaires.

Il est temps que le Gouvernement mette en place des mesures pour assurer la promotion de toutes les activités économiques en rapport avec la diversité de notre pays.

Le Chef de l'Etat devrait s'exprimer à la télévision jeudi prochain le 5 février. Il est souhaitable que Nicolas Sarkozy saisisse cette occasion pour faire des propositions concernant l'impact de la crise sur les Français des minorités visibles, passant par la mise en place d'un plan de la diversité économique, sous la tutelle d'un tout nouveau ministère de la Diversité économique.

12:49 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : diversité économique, relance, nicolas sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Jouons un peu:
"les citoyens de la diversité étaient très présents dans les émeutes qui enflamment les cités en France.
La surreprésentation des minorités visibles parmi les Français les plus violents ne peut plus être ignorée.
Pour résoudre les difficultés auxquelles sont confrontées les citoyens de l'uniformité, il est vain de vouloir agir seulement sur le terrain moral.
Des actions concrètes, et une politique volontariste, sur le terrain répressif sont nécessaires.

Il est temps que le Gouvernement mette en place des mesures pour assurer la sécurité de tous les citoyens de notre pays.

Le Chef de l'Etat devrait s'exprimer à la télévision jeudi prochain le 5 février. Il est souhaitable que Nicolas Sarkozy saisisse cette occasion pour faire des propositions concernant l'impact de la violence des bandes sur les Français de la majorité invisible, passant par la mise en place d'un plan d'éradication systématique, sous la tutelle d'un tout nouveau ministère de la question des minorités nuisibles"

Écrit par : pastichevichy | 01/02/2009

JE suis peut être sur la même longueur d'onde de M. Loses mais ce qui nous écrit aujourd'hui c'est de délire. Un point que je n'arrive pas à être en accord avec lui c'est la confiance en Sarkho. cet homme est dangereux pour notre pays, notre démocratie et la diversité n'est qu'une marchandise médiatique à but électoral sans plus.
M. Loses, arrêter d'inventer des noms chaque matin pour désigner des français que la France ne reconnait pas. Les noms "arabe et noir" sont clairs et suffisants.

Écrit par : fee | 02/02/2009

Monsieur le Président,
Votre propos est plein de bons sentiments, et à vrai dire, cela ne me semble pas une mauvaise chose dans une époque cynique.
Mais pour parler de mesures concrètes, il me semble effectivement qu'une politique d'intégration menée à la seule échelle scolaire et universitaire/études supérieures, n'est pas suffisante. Le discours du Président à l'école Polytechnique en décembre dernier comportait de bonnes intentions et quelques bonnes idées mais semblait consacrer les idées de Bourdieu, l'école y restant un vecteur de la reproduction sociale. Alors même qu'une intégration réussie pourrait passer par un échange de codes sociaux, et non seulement l'adoption des codes préexistant par ceux qui sont issus de la diversité. De même, réussir sa scolarité, pour les discriminés positifs qui en seront, ne garantit pas non plus une intégration professionnelle, alors meme que c'est cela qui est visé, in fine. Aussi, la réforme de la formation professionnelle en cours devrait-elle prendre en compte la dimension diversité. Cela permettrait de systématiser et accroître les compétences des personnes qui en sont issues, en plus grand nombre, et sans attendre cinq ans pour en voir les premiers fruits ...
Combiner formation professionnelle et diversité pourrait être un élément nécessaire dans la résolution de la fracture sociale.
Bien à vous
Nicolas
http://www.friedland.ccip.fr/536_un-point-sur-la-reforme-de-la-formation-professionnelle/

Écrit par : Antoine | 06/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu