Avertir le modérateur

06/01/2009

Ne transposons pas le conflit au Proche-Orient en France

En France les opinions sont libres et c’est heureux.

On a le droit de s’insurger contre la crise humanitaire à Gaza aggravée par la guerre Israël-Hamas, on a le droit de dénoncer le Hamas, de soutenir Israël, de soutenir la Palestine.

Il ne faudrait pas pour cela mettre en péril notre vivre-ensemble et les valeurs de la République.
Déjà, les actes d’antisémitisme se multiplient. L’ignoble attentat contre une synagogue à Toulouse n’est que le énième acte d’une trop longue série.
Déjà l’islamophobie s’étend. Des individus sont ignominieusement agressés du seul fait de leur pratique réelle ou supposée de l’Islam.

La ministre de l’Intérieur Michelle Alliot-Marie a eu raison de demander hier aux responsables du CRIF et du CFCM que « tout soit fait pour que les tensions qui existent au plan international ne soient pas introduites dans notre pays »

Il est indispensable de prôner dès maintenant le dialogue entre les différentes parties constitutives de la Nation pour éviter toute importation du conflit au Proche-Orient en France.

09:17 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : proche-orient, israël, palestine, gaza, hamas | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Il n'y a guère que les extremistes de tous bords et les pauvres crétins décérébrés qui les écoutent pour agir ainsi.

Écrit par : Fran | 06/01/2009

Voilà comment israël souhaite au monde bonne année 2009
avec un massacre. En gros ce n’est plus bonne année, mais bon massacre.
600 âmes tuées pour 2 blessés.

Écrit par : Pouchon | 06/01/2009

Monsieur, sauf votre respect vous êtes un illusionniste...
Ainsi, dans ce beau pays de France nous avons idéologiquement tous les droits...
A vous écouter nous vivons dans un état de droit mais si tel était réellement le cas vous n'auriez pas besoin de vous battre pour tenter de faire reconnaitre dans l'hexagone le droit de la communauté noire...
Vous prétendez qu'il est urgent, et indispensable, de prôner dés à présent le dialogue entre les différentes parties constitutives de ce pays pour éviter l'importation de ce conflit et ce au risque de mettre en péril notre vivre ensemble et les valeurs de la république mais qu'elles sont-elles ?
" Liberté, Égalité, Fraternité "
Mais vous vous leurrez mon ami, ces dogmes républicains sont une utopie et vous le savez mieux que nul autre, aussi je pense que vous profitez de l'actualité, et de la déclaration de la ministre de la défense, pour tenter de vous faire entendre et si je puis le comprendre, parce que je fais partie de ceux qui différencie les individus non à leur chair mais à leurs qualités de cœur et d'esprit, en revanche je trouve que c'est proprement affligeant, concernant ce conflit au moyen orient, de prétendre que tout un chacun est en droit de défendre l'une ou l'autre partie tout simplement parce que le sang s'écoule pendant ce temps des deux cotés et que vous vous devez, plus que nul autre, faire preuve de cœur et de raison pour prouver, à tous ceux qui en doute encore, que les noirs de France font partie intégrante de la communauté humaine .
Kalvin Sparks

Écrit par : Kalvin Sparks | 06/01/2009

Le texte " la sémantique " n'était pas à l'origine placé dans le le blog de la diversité, mais dans mon blog personnel, ci fait cela fausse un peu le débat mais peu importe j'utiliserais pour vous répondre non le style " malin " que vous m'attribuez à tort mais celui qui me conviens le mieux... le style " lucide "

Il est facile de théoriser sur la liberté qui est offerte à chacun de nous dans ce pays, liberté de penser, d'écrire, ou de se réaliser dans le cadre professionnelle et sociale, cependant le fait est qu'en dehors des terrains et des stades la communauté noire ne dispose que de peu d'espace pour s'épanouir et la sémantique ( là encore ) y est pour beaucoup...

Ainsi il suffit d'ouvrir un dictionnaire pour constater que la couleur " blanche " est éclatante du fait de réfléchir la lumière et d'évoquer symboliquement la pureté , l'innocence, la sagesse, la perfection et même (comble de l'ironie) le blanc figure emblématiquement la paix imagée par une colombe, ou caricaturée par des balles inoffensives, cependant qu'à l'inverse et selon la sémantique le " noir " exprime populairement des sentiments pessimistes et amers, des pensées sombres et négatives, sinistres ou haineuse, des actes odieux ou nuisibles, tant et tant que noircir signifie dénigrer, mépriser, déprécier, rabaisser... J'arrête là de vous ennuyer car je suis certain que, comme moi, vous souhaiteriez pouvoir une bonne foi pour toute redonner un autre sens à tous ces mots, qui confère à votre couleur de peau toutes ces déficiences et ces défauts imaginaires, au point tel que dans l'inconscient collectif le blanc est immaculé, sans tache de péché et donc divin, alors que le noir démoniaque, synonyme de ténébreux, d'imperfection et de crasseux, se doit lui d'être de ce fait, par dépit existentiel ou simplement par ancestral habitude... broyé !

Lorsque l'on se bat sur le terrain des idées il ne s'agit plus là de demandes mais d'exigences effectuées, à juste titre, au travers des " combats " que j'approuve et auquel je me rallie d'autant plus volontiers que je partage ma vie depuis un quart de siècle avec ce qu'il est (encore) coutume de qualifier être une femme de " couleur " qui m'a donné un adorable " métisse " et, bien que je sois blanc, j'ai de ce fait tout au long de ma vie ressentie la xénophobie ceci dit je confirme qu'à mon sens il ne faut pas mélanger coco et abricot et je conçois que l'on puisse au besoin se glisser dans un trou de souris pour se faire entendre mais pas dans le cadre du conflit actuel...

Enfin pour vous répondre...
Oui l'extermination tacite est conventionnelle et même conventionnée par l'impuissance des petits et le silence des grands...
Et en ce qui concerne la sémantique je vous invite ce jour à aller dans " réaction au conflit " pour lire ce qui, à mon sens, est l'exacte définition du mot terroriste

Au plaisir de débattre avec vous car sur cette terre l'arme absolue n'est pas la poudre mais l'encre par laquelle, sans distinction de couleur (humour bien placé), se manifeste l'esprit !!!

Kalvin Sparks
( ASALIAH.20 minutes.blogs.fr)

Écrit par : Kalvin Sparks | 07/01/2009

Seul un prétentieux puis prétendre que l'humilité est la pire des vanités, l'humble, le vrai, se caractérise par sa lucidité du fait qu'au pays des aveugles les borgnes sont rois...

L'absolution, c'est à dire le pardon accordé " au nom de dieu " par le confesseur au pécheur, ne prête en rien à réflexion puisque à l'inverse, et du simple fait d'utiliser un intermédiaire entre la créature et le créateur, ceux qui s'y livrent évitent ce faisant de faire appel à leur propre raison !

Enfin s'agissant de l'encre (fatale du fait d'être à mon sens l'arme absolue par laquelle se manifeste aux hommes l'esprit) et de la relation établie du lecteur à l'auteur elle est on ne peut plus simple...
Tant la lecture que l'écriture se résume à la satisfaction d'un désir aussi en matière de plaisir pourquoi être l'esclave lorsque l'on peut être le maître....
Cependant cette relation est ambigüe...
En effet celui qui, parvenant à la maitrise de cet art, devient en tant que auteur le maitre des plaisirs de ses lecteurs devient fatalement l'esclave de leurs futurs désirs...

Mais revenons en au sujet qui vit ouvrir ce débat...

En résumé, Mr Lozés demande de ne pas transposer le conflit du proche orient en France...
Si il s'agit de ne pas importer la violence je ne puis qu'être de son avis, l'idéal serait même d'exporter à l'inverse le dialogue vers le proche orient...

Je remarque toutefois, qu'à l'exemple des médias, en utilisant le mot antisémite pour les attentats visant les synagogues et islamophobisme pour les actes de xénophobies visant les mosquées ou les francais pratiquant l'islam, mr Lozes semble accorder aux juif de France le privilège d'être Sémite hors les arabes et les palestiniens peuvent également prétendre à ce qualificatif et lorsqu'un attentat frappe une synagogue il s'agit là en réalité d'anti-judaïsme...

Mais le vrai débat si situe sur le terrain des manifestations effectuées sur le territoire Francais dans le but de soutenir l'une ou l'autre partie....

Si il s'agit d'éviter qu'elles ne dégénèrent en violence je soutiens l'initiative de madame la ministre, et l'appel au dialogue relayé par mr Lozés, cependant j'émets une réserve...

Celle pour tout citoyen d'avoir le droit de manifester " pacifiquement " son mécontentement et ce tant sur le plan national qu'international car nous appartenons tous à une même espèce, celle dite " humaine " ( même si en réalité cette qualité nous différenciant des autres espèces terrestres semble au fil du temps s'amenuiser ) aussi nul ne puis s'élever contre ce droit de manifester publiquement et massivement notre humanité et de nous élever fraternellement pour que cesse ce conflit qui, d'un coté comme de l'autre, fait s'écouler le sang d'autant que nul ne puis nier que les moyens employés sont démesurés et frappent une population qui semble exclu du principe d'humanité qui régit toute société, et toutes civilisations, digne de ce nom...

Comme je vous en ai précédemment fait part, et en ce qui me concerne, je différencie les êtres non à la couleur de leur chair mais à leur qualité de cœur et d'esprit malheureusement tout le monde n'est pas comme moi et si mr Lozès nomme son dernier ouvrage " Nous les noirs de France " c'est parce que dans ce pays le droit naturel élémentaire le plus fondamental est perpétuellement bafoué...

" être créativement différend "

En réalité même si les chaînes ne sont plus apparentes, et que des fers ne relient plus les chevilles du peuple noir, les campagnes historiques de dénigrement culturel successives, et l'entreprise de domination mélanique permanente, subies tant par le passé qu'au quotidien font que les entraves de leurs supposés singularité assujettissent encore collectivement et avilissent toujours la mémoire du peuple noir les obligeant, aux travers ce qui ne sont plus des humiliations quotidiennes mais des regards narquois et des sourires arrogants ou méprisant, à assimiler leur être à leur chair cependant nous sommes également fait d'esprit et au même titre que les noirs de France peuvent manifester pour que soit pleinement appliquer leur droit de citoyen les manifestant pro-palestiniens ou pro-israéliens ont également le droit de demander pacifiquement que cesse les hostilité

Concernant ce sujet ce sera mon dernier commentaire aussi ne vous étonnez pas que je ne vous réponde plus... Non que je n'ai plaisir à débattre avec vous mais parce que je prépare un ouvrage et que j'ai du travail, nous aurons j'en suis certain d'autres occasions de converser, et je vais vous laisser le mot de la fin...

Tous les sujets que nous venons d'aborder sont traités dans mon dernier ouvrage, " Le Manteau de Lumière " Publié chez Bénévent

Écrit par : Kalvin Sparks | 08/01/2009

Races : Une revue médicale brise le tabou

Pourrait-on dire ou écrire aujourd’hui en France que : « Les populations originaires d’Afrique Noire obtiennent des scores plus bas, en moyenne, que les populations originaires d’Europe ou d’Asie dans les tests d’intelligence générale » ? Eh bien c’est exactement ce que la revue de recherche scientifique britannique Medical Hypotheses va publier dans un éditorial à paraître en novembre 2008. Ames sensibles s’abstenir : la parole est à l’hérésie !

Les auteurs de ces propos qui, en d’autres lieux, les conduiraient tout droit au bûcher judiciaire, ne sont pas de quelconques « crânes rasés néo-nazis » que les médias se complaisent si souvent à dépeindre. Il s’agit de Jean-Philippe Rushton, professeur de psychologie à l’université de l’Ontario au Canada, et Arthur Jensen, professeur de psychologie à l’université de Berkeley en Californie. Et tous deux jouissent d’une réputation internationale dans leur domaine.

Rushton et Jensen ne s’arrêtent pas là. Ils affirment en outre, à grand renfort d’études et d’analyses, que :

1. Le Quotient Intellectuel (QI) moyen est de 106 pour les Asiatiques, 100 pour les Blancs, 85 pour les Noirs américains, et 70 pour les Noirs d’Afrique (page 630).
2. Le métissage entre Blancs et Noirs produit des enfants dont le QI est inférieur en moyenne aux enfants de couples Blancs non métissés (page 635).
3. Les enfants de Noirs adoptés par des Blancs ont un QI plus proche de la moyenne des Noirs que de la moyenne des Blancs (Table 1).
4. La théorie selon laquelle l’environnement socioculturel explique les différences de QI moyen entre les races a été testée à plusieurs reprises, et elle ne tient pas la route (page 636).
5..La différence de QI moyen entre Noirs et Blancs n’est pas non plus due à la qualité des écoles, parce qu’elle apparaît dès 3 ans, avant que l’enfant ne soit scolarisé (page 631).
6. Aux États-Unis, la différence de 15 points entre le QI moyen des Noirs et des Blancs est héréditaire à 80% (page 630).
7. Les races qui ont un QI moyen plus faible ont aussi un plus petit cerveau : 1364 cm3 de moyenne pour les Asiatiques, 1347 cm3 de moyenne pour les Blancs et 1267 cm3 de moyenne pour les Noirs (page 633).
8. Les races qui ont un QI moyen plus faible réagissent plus lentement à un stimulus : les Asiatiques ont en moyenne un temps de réaction (mesuré en millisecondes) plus rapide que les Blancs, et les Noirs réagissent en moyenne moins vite que les Blancs (page 633).
9. Les Asiatiques sont en moyenne moins agressifs et impulsifs que les Blancs, et les Noirs sont en moyenne plus agressifs et impulsifs que les Blancs (Table 2).
10. Les Asiatiques sont en moyenne plus respectueux de la loi que les Blancs, et les Noirs sont en moyenne moins respectueux de la loi que les Blancs (Table 2).

Les deux professeurs citent 68 articles scientifiques publiés dans des revues de recherche à comité de lecture à l’appui de leurs assertions. En 2005 un article des mêmes auteurs a étayé les mêmes résultats avec 229 références. Un prix Nobel de Physique (William Shockley, qui a découvert le transistor) et un prix Nobel de biologie (James Watson, qui a découvert l’ADN) ont soutenu publiquement les mêmes positions, ce qui leur a valu de gros ennuis.

Selon Jean-Philippe Rusthon et Arthur Jensen, « ce sont des faits, pas des opinions ». « Cela fait plus d’un siècle et demi que les preuves scientifiques s’accumulent pour corroborer ces assertions. De plus, de nouvelles données et analyses allant dans le même sens sont publiées régulièrement dans les principales revues de recherche scientifique des disciplines concernées. Les articles tendant à prouver le contraire sont excessivement faibles », soutiennent-ils avant de conclure : « Le tabou sur la race deviendra certainement un grand sujet d’enquête pour les sociologues de la connaissance. Il n’y a jamais rien eu d’équivalent dans l’histoire de la science ». Des propos pour le moins dérangeants, assurément contestables et qui feront hurler certains. Mais qui ont du moins le mérite de bousculer des certitudes désormais érigées en dogmes religieux.

Henri Larcher pour Novopress France

Écrit par : fanny | 10/01/2009

Vous dites : "on a le droit de dénoncer le Hamas, de soutenir Israël, de soutenir la Palestine."

Tout à fait on est libre mais pas de tout.
Dénoncer le Hamas,
soutenir Israël, la Palestine (qui n'existe pas).

Votre propos est naïf et probablement vous avez des intérêts à ne pas décrire la situation. Il ne s'agit pas d'une crise humanitaire , mais d'une occupation militaire en vue d'une colonisation juive. Dans l'objectif de la colonisation, il n'y aurait pas d'occupation.

Nous sommes en avril et les Palestiniens de Gaza vivent encore sous le stentes, manquent d'eau potable et cela uniquement pour ne pas déplaire à Israël.

L'extreme droite israélienne il faut dialoguer avec nous dit Kouchner, mais les habitants de Gaza il faut les punir.

Seuls les citoyens libres, vaincront en demandant l'application du droit international, en pratiquant le boycott d'Israël, en faisant pression sur les entreprises pour le désinvestissement dans cet état d'apartheid qu'est Israël.

Écrit par : salignac | 18/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu