Avertir le modérateur

09/12/2008

Modification de la Constitution pour assurer le respect de la diversité: Contreproductif !

Le 8 janvier 2008 le président de la République Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir compléter le préambule de la Constitution « pour assurer le respect de la diversité et ses moyens, pour rendre possibles de véritables politiques d'intégration ».
Il avait demandé à Simone Veil, qui l'a accepté, de présider le comité chargé de rédiger un projet de texte.

Le comité réuni par Mme Veil a terminé ses travaux et devrait rendre ses conclusions cette semaine.
Ne tournons pas autour du pot: la modification de la Constitution n’est pas un préalable à la mise en place de statistiques de la diversité et de l’action positive...


Ardent défenseur de ces mesures qui seules assureront la véritable universalité des valeurs françaises d’égalité et de fraternité, je n’ai jamais fait campagne pour une modification constitutionnelle et pour cause!

La raison en est simple :
D’abord la rédaction actuelle de notre Constitution incite à l’action positive, plutôt qu’à l’inaction ! Car « assurer l’égalité » comme l’indique l’article 1 de cette Constitution n'est-ce pas inciter à tout mettre en œuvre pour y parvenir ?

Ensuite parce que j’ai rencontré le président du Constitutionnel et plusieurs membres de ce Conseil après leur censure (pour motif de forme) le 15 novembre 2007, de la loi qui a failli introduire de la pire des manières, les statistiques de la diversité en France.

Je n’ai pas entendu l’un quelconque de mes illustres interlocuteurs dire que la Constitution était un obstacle aux statistiques de la diversité (anonymes, facultatives, auto déclaratives et sans constitution de fichier) ou à la mise en place de mesures d’action positive.

Le président du CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a-t-il eu besoin d’une modification constitutionnelle pour réaliser du 11 au 17 février 2008, une étude qui évalue à 14% en moyenne la part de personnes non-blanches à l'antenne en France?
A-t-il eu besoin de modification constitutionnelle pour annoncer le 12 novembre 2008 des " actions juridiques plus incitatives et impératives", et " pourquoi pas, des dispositifs de sanction ", pour que la diversité soit mieux représentée parmi les cadres dirigeants des chaînes de télévision ?

A-t-on en France eu besoin de modification constitutionnelle pour réserver 6% des postes dans toutes les entreprises aux personnes handicapées ?

Faire de la modification constitutionnelle le préalable absolu à la mise en place de statistiques de la diversité et de l’action positive serait contreproductif. Cela contribue à renforcer la fausse idée que ces mesures sont anticonstitutionnelles.

Les statistiques de la diversité (anonymes, facultatives, auto déclaratives et sans constitution de fichier) sont soutenues par la HALDE et par les dirigeants de l'UMP, du PS, du Modem, des Verts, du PC...

L’action positive quant à elle, est une compensation républicaine qui se pratique déjà dans notre pays (impôts, ZEP etc...) sans que la France cesse d’être la France et la République, la République.
Aujourd'hui, c'est d'un volontarisme...actif que le pays a besoin.

Il serait cocasse de rendre la Constitution responsable de l’absence d'action pour parvenir à l’égalité qu’elle promet !

Commentaires

Une fois de plus ,le pharmacien du Dahomey ,enfonce une porte ouverte avec ses gros sabots et nous fait le coup des lamentations sous le sapin ...

Écrit par : babe | 09/12/2008

Et une fois de plus babe nous fait part de ses commentaires tendancieux... Patrick Lozès est français, comme l'immense majorité des noirs de France. Mais est-ce vraiment le débat ?

Écrit par : Estelle | 09/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu