Avertir le modérateur

04/12/2008

Culture française ou multiculturalisme

J'ai participé hier soir chez Frédéric Taddei (Emission Ce soir ou jamais) à un débat avec le journaliste du Figaro Ivan Rioufol pour lequel j'éprouve respect et estime, même si je ne partage pas ses prises de position notamment sur la loi pénalisant l'homophobie.

Notre conversation est devenue symbolique de l'incompréhension quand j'ai abordé la question de la culture française d'aujourd'hui: la culture française d'aujourd'hui est-elle encore celle d'il y a 50 ans, ai-je demandé?
Evidemment non!  Depuis, elle s'est  ouverte par exemple à la diversité. Entendez-moi bien, elle ne coexiste pas avec la diversité, elle s'y est ouverte.
La réponse de mon contradicteur a été immédiate, "multiculturalisme"

Cette réaction est intéressante à plus d'un titre. Elle rappelle le "communautarisme" que j'ai longtemps entendu quand je disais que les valeurs françaises d’égalité et de fraternité pour être réellement universelles, devaient s'appliquer à tous et donc aussi aux populations noires. Rien de bien extraordinaire là-dedans. Quand je disais "égalité républicaine" on me répondait donc "dérive identitaire"!

Aujourd'hui, j'entends moins cette argumentation pour le moins bizarre et ridicule.
C'est la preuve que la France est bien cette nation accueillante qui, hélas, accepte en son sein des inégalités jusqu'à ce qu'on les lui montre mais qui ne les tolère pas longtemps dès lors qu'elles sont révélées.

C'était mon pari et celui de mes amis du Cran.

D'où l'intérêt d'avoir osé utiliser "noir" (dans sa définition sociopolitique uniquement), pour nommer le critère utilisé pour discriminer ceux qui sont considérés comme Noirs.

Revenons au débat d'hier: ainsi, le multiculturalisme serait la conséquence inévitable de l'ouverture de la culture française à la diversité? Oh que non ! Cette ouverture à la diversité est une richesse. La culture française ne cesse pas d'être culture française, elle s'ouvre simplement comme elle s'est déjà ouverte pendant des siècles à d'autres diversités, sans perdre de sa superbe.

N'ayons pas peur de cette ouverture de la culture française à la diversité. C'est une richesse extraordinaire!

07:49 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : multiculturalisme, culture française, culture générale | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Je suivi le débat hier qui a été malheureusement très bref. Je ne soutenais pas le CRAN jusqu'à hier.Mr Rioufol est étrange. Il semble s'offusquer et même étonné que l'on dise qu'il y a des discriminations à l'encontre des minorités visibles. Il dit que la France fait se qu'elle peut. En plus il semblait vouloir dire qu'ils( les noirs, le cran, les arabes) demandent beaucoup et que la France ne peut pas tout (qu'ils soient déjà contents d'être là) en quelques sortes. Il faut expliquer au gens réac(je suis gentil) comme lui que la France ne lui appartient pas et que c'est pas à lui de définir que la France fait de son mieux.C'est hallucinant.Ceux qui demandent l'égalité sont des Français, pas plus mais pas moins. Ce ne sont pas des mendiants. C'est ça le problème en France il y a trop d'hypocrisie et de mépris envers les minorités. On leur dit; contrairement aux Etats Unis nous on est pas racistes. On vous aime beaucoup mais pas quand vous êtes à la télé, pas quand vous êtes PDG,députés etc..Ce pays est triste. Au moins Sarkozy est quelqu'un de "bien". Il a essayé de faire des choses pour les minorités...

Écrit par : kientega thierry | 04/12/2008

L'ouverture doit se faire dans les deux sens.

Je suis d'accord quand vous dîtes qu'une culture évolue, qu'elle doit s'ouvrir aux autres cultures de la diversité, mais une culture a aussi des valeurs qui traversent les temps. Et là il me semble que les étrangers qui viennent s'installer en France doivent s'ouvrir à ces valeurs. Il y en a qui le font, d'autres qui ne le font pas. Bref, il faut qu'il y ait un échange.

On ne peut pas demander aux Français de s'ouvrir, et dans un même temps tolérer que des étrangers qui sont accueillis par la France restent enfermés dans leur culture.

@ Thierrry

Il faudrait m'expliquer ce que Sarkozy fait pour la diversité, à part des grands discours qui comme d'habitude ne débouchent sur rien... Vous parlez du même Sarkozy qui fait la chasse aux sans-papiers qui vivent en France, ont un emploi, des enfants, sont intégrés ?

Écrit par : Malet | 04/12/2008

"la culture française d'aujourd'hui est-elle encore celle d'il y a 50 ans"

Evidement que non.
La culture d'aujourd'hui s'est enrichi du travail des francias et des francophones pendant ses 50 dernières années. Hélas pour le plus grand nombre les travaus de la majorité d'entre nous seront oubliés et l'Histoire ne retiendra que les plus remarquables réalisation.

Ce qui me gêne dans votre réponse est que vous soulignez plus l'origine des personnes qui font la culture plus que leurs travaux.

P.S. Je n'ai pas vu l'émission.

Écrit par : rem | 04/12/2008

J'ai vu l'émission. Etonnée par M.Rioufol dont la position (defendre la culture générale) évoluait ,au fur et à mesure de l'entretien, en une attaque virulente contre votre personne en particulier ,le Cran en général et le communautarisme noir dans son entier ,et enfin la discrimination positive.C'était pénible.
Moi qui voulait "defendre la culture générale" et Madame de Clèves en particulier(!) eh bien j'ai été sensible à vos arguments!
Comme quoi l'agressivité ..

PS: 9 Français sur 10 n'ont pas lu la Princesse de Clèves

Écrit par : isabelle | 04/12/2008

Moi qui vouLAIS !!!!! Pardon!

Écrit par : isabelle | 04/12/2008

@ Mallet,

Beaucoup de gens comme vous confondent être français et être blanc, confusion qui touche même les noirs qui dans certains quartier parlent des "français" pour designer un blanc.
Par ce malentendu semantique(volontaire ou non) vous niez implicitement le droit à vos compatriotes noirs de se sentir français.
Puis vous continuez en entretenant parlant d'accueil, mais vous oubliez facilement que ceux qui ont été accueillis il y a 30 ou 40 ans ont eu des enfants qui eux (si on respecte le principe d'égalité) n'ont pas à s'intégrer et n'ont été accueullit par personne car ils sont nés ici.
enfin bref, je sais même pas pourquoi je continue

Écrit par : othello | 04/12/2008

"D'où l'intérêt d'avoir osé utiliser "noir" (dans sa définition sociopolitique uniquement), pour nommer le critère utilisé pour discriminer ceux qui sont considérés comme Noirs."

Aaah oui, et c'est évident : l'intérêt d'utiliser "noir" ( dans son acception exclusivement sociopolitique, faut pas déconner avec ça, les gars ) pour nommer le critère utilisé pour discriminer ceux qui sont considérés comme Blancs n'aurait, et vous en conviendrez aisément ( enfin, je l'espère ), pas beaucoup de sens!

Comme l'écrivent si bien nos jeunes actuels, LOL!

Écrit par : moussa | 05/12/2008

"D'où l'intérêt d'avoir osé utiliser "noir" (dans sa définition sociopolitique uniquement), pour nommer le critère utilisé pour discriminer ceux qui sont considérés comme Noirs."

De plus, j'ajouterais qu'il est parfaitement scandaleux, discriminatoire voire même nauséabond™ que les Noirs soient considérés comme "noirs".

Écrit par : moussa | 05/12/2008

"N'ayons pas peur de cette ouverture de la culture française à la diversité. C'est une richesse extraordinaire!"

vous pouvez le répéter 1000 fois si ca vous chante, ca n'en deviendra pas vrai pour autant.

Écrit par : Mounir | 08/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu