Avertir le modérateur

03/11/2008

Les Noirs demandent à Nicolas Sarkozy d’apporter une réponse politique à l’espoir suscité par Obama

Le 5 novembre prochain, le monde entier aura les yeux tournés vers les Etats-Unis et leur nouveau président.

Les Noirs de France, eux, auront les yeux braqués sur...leur pays et Nicolas Sarkozy.
Les Noirs de France savent que ce n'est pas Barack Obama qui changera leur vie, mais les politiques publiques françaises, qui permettront, enfin, de réaliser le rêve français d'égalité.

Face à l'immense espoir soulevé par le parcours de Barack Obama, nous demandons à Nicolas Sarkozy de confirmer les propos qu'il a tenus devant Barack Obama le 25 juillet dernier :
« Justement ce que l'on veut faire, c'est que l'aventure politique du sénateur Barack Obama ne soit pas simplement réservée à ce grand pays que sont les Etats-Unis ».

« Ce que les Etats-Unis ont fait [..] avec Barack Obama aujourd'hui, c'est ce que l'on veut faire ici »

Ce 5 novembre que nous espérons historique doit être l'occasion pour le président de la République française de mettre en place le seul outil qui permet de connaître précisément les inégalités dont sont victimes les minorités de France : les statistiques de la diversité (anonymes, facultatives autodéclaratives et sans constitution de fichier).

Nous demandons que soient prises des mesures exceptionnelles, et temporaires, destinées à lutter contre les inégalités évaluées par les statistiques de la diversité : que soit mise en oeuvre une politique d'« affirmative action », ou d'"action positive" à la française.

Rappelons que Nicolas Sarkozy s’est déclaré favorable aux statistiques de la diversité et qu’il s’est engagé à soutenir l’« affirmative action » à la française.
Le 5 novembre 2008, une délégation du CRAN se rendra à l'Elysée pour demander au président de la République de mettre en œuvre ces mesures exceptionnelles qui seules permettront qu'un Noir puisse lui succéder un jour.

07:33 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : noirs de france, obama, 5 novembre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Monsieur Lozes, ce noir que vous aimeriez voir à l'Elysée ne serais-ce pas vous même ? :)

J'ai le sentiment que vous privilégiez une chimère peu importante même si elle venait à se réaliser : un noir à l'Elysée. L'essentiel, si je peux me permettre, c'est que le président de la république française, noir, jaune ou bleu, initie des politiques publiques en faveur d'une plus grande égalité des chances entre les citoyens français, tout comme vous l'avez mentionné. Je pense que c'est ce qui est important avant tout !!

Écrit par : peggy | 03/11/2008

Rêver d'une étoile inaccessible c'est le droit de ceux qui pensent que la France est un pays ouverte et progressiste. La France n'est pas raciste mais elle préfère les couleurs autre que le noir et le gris arabe. Tout le reste est du blablabla. Qu'on soit de gauche, du centre ou de droite, les élus de notre pays sont égoïstes, cumulards et fanfarans. Pour donner des leçons aux autres en général mais pour les pays les plus vulnérables en particulier, sarkho et les intellectuels français sont forts voir même méprisants. j'attends rien de la classe politique française, ni des intellectuels français. Sommes nous financièrement capables, nous noirs et arabes, de répondre aux dépenses des élections. Sommes nous capables d'investir sur des lobbyistes dans les parti politique, dans les instances internationales, en francs maçonnerie, dans les rotary club, dans le MEDEF... en un mot: avoir l'argent et pas de rate.
Obama a investi par sa personne et par l'argent en balayant tous ses ennemis internes dans son propre parti, en esquivant les coups bas et les méchancetés médiatiques. Un noir ou un arabe a des adversaires multiples : son parti politique s'il est adhérent, une majorité français blancs, noirs et arabes, les médias...
pour conclure, je ne crois pas qu'Obama changera quoi que ce soit, il est américain avant tout et il veut que son nom reste dans l'histoire alors il fera de la politique bête de l'amérique éternelle. Je ne crois pas au symbole en politique, Rama yade, Dati et Amara qu'est qu'elles apportent à la politique de la diversité sauf l'accoutumance aux phrases étincelantes des préjugés. Obama pareil.

Écrit par : fee | 03/11/2008

Lorsque , vous arrivez dans une petite ville ou un village ou tout le monde se connait vous êtes considéré comme un étranger
Pour devenir un autochtone il vous faudra attendre que deux ou trois générations de membres de votre famille soient enterrés au cimetière
Les noirs en France c'est de l'histoire récente 30 a 40 ans avant ils étaient peu nombreux,et par exemple,les personnes qui ont aujourd'hui 70 ans et plus n'en ont pour la plupart jamais côtoyés,dans leur vie étudiante ,professionnelle ou quotidienne
Il faut du temps pour se connaitre et s'apprécier et même ainsi les Corses demeurent des fainéants ,les Bretons ..... etc

Écrit par : antimythe | 03/11/2008

La diffiiculté que nous avons, nous les minorités de France, c'est de nous liguer, de nous rassembler pour generer des institutions crédibles et puissantes à l'échelle politique. Nous avons tendance à attendre que ça se passe et quand ca ne se passe pas on chiale et on se plaint des "méchants blancs".

Moi je pense qu'il faudrait que nous developpions notre volontariat, je pense qu'il faut que nous insufflions à nos enfants le respect, la rigueur dans le travail, la fierté bien placée, l'engagement politique, culturelle, spirituelle et associative. Toutes ces notions qui font défaut dans l'éducation de nos enfants et qui font que nous, minorités, n'arrivons pas à encrer notre place dans cette société.

Écrit par : Toto | 03/11/2008

Allusions déconcertantes !!

Écrit par : Toto | 03/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu