Avertir le modérateur

30/10/2008

L'ouverture? Obama aussi !

L’ouverture ? Oui et à la sauce américaine SVP!

Alors qu’il compte aujourd’hui (à 5 jours de l’élection) entre  5 et 7 points d’avance sur son concurrent républicain et qu’il n’a pas été devancé dans les sondages depuis des mois, Barack Obama commence semble-t-il à sentir l’odeur de la victoire.
Barack Obama a indiqué hier mercredi qu'il accepterait des républicains dans son gouvernement s'il était élu président des Etats-Unis mardi prochain.
Interrogé sur la chaîne ABC pour savoir s'il constituerait son équipe gouvernementale sans tenir compte des appartenances politiques, Barack Obama a répondu qu'il voulait "absolument" avoir des républicains autour de lui, et "pas seulement pour faire bonne impression".

Cela ne vous rappelle rien ?
L’Ouverture, celle qui fait tomber dans votre camp tous ceux qui veulent aider leur pays en dehors des "clivages" L’ouverture qui permet aussi de faire venir à vous celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas rester trop longtemps éloignés du pouvoir

Ah l’ouverture, Il n’y a pas qu’en France que l’ouverture est un bon filon

 

09:09 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : ouverture, obama | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

A passer ton temps à déverser ta haine bilieuse contre la blanchitude ,tu perds toute pertinence et surtout toute vraisemblance !
Tu veux dire quoi ?
Toute cette agitation pour nous hurler que tu regrettes de ne pas être blanc ?
Qu'y pouvons -nous ?
je suis petit chauve myope et blanc ?
Qu'y puis-je ?
Je ne vais pas dire que c'est de ta faute, de la faute des noirs en général !
Non, reprends toi et cesse de geindre ou de fantasmer !
Avance !
Mais avance ,en regardant en avant ,pas en arrière !
Et puis , si tu trouves qu'ici l'herbe n'est pas assez verte ton gout ;tu peux toujours aller voir ailleurs .
Chez ton ami Barack ,par exemple !

Écrit par : white | 30/10/2008

Blanchitude, négritude... on entends que ça dans vos commentaires, ca en est harassant à la fin !
Le fait est qu'il est normal que certains intellectuels critiquent le système français qui est d'une inégalité flagrante. A ce titre je soutient notre fervent bloggeur.
Cependant la virulence de certains de ses positions est à deplorer, malheureusement. Et pourtant, relativement son discours n'est rien d'autre qu'une réponse équivalente sinon trop peu faible face aux "atrocités sociales" que subissent les minorités dans ce pays.

Écrit par : Invader | 30/10/2008

Ce blog est envahi par on ne c kels gens aigris, cyniques aux allusions limtes !
De grâce la toile est assez large pour que vous puissiez y trouver votre bonheur alors ne vous gêner pas, aller voir ailleurs.

Écrit par : Invader | 30/10/2008

ATROCITES SOCIALES !!!!
Tu te fous de la gueule de qui !
Vas voir en Algérie !
Tu sauras ce que sont les atrocités sociales, raciales,islamiques et kabyles !
Tu ne me fais pas rire !

Écrit par : perplex | 30/10/2008

White, par hasard tu n'aurais pa oublié de rajouter "power" à la suite de ton pseudo ?

Ca serait plus appoprié au vu des contenus de tes posts...

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Ce qui se passe dans les autres pays, aussi immonde que cela puisse être, ne peut occulter la réalité française du racisme, des discriminations et de l'humiliation quotidienne dont sont victimes les minorités ethniques de ce pays.

Écrit par : invader | 30/10/2008

Du calme avec les commentaires Raciaux! P. Lozès ne semble pas d'accord avec l'ouverture politique telle qu'elle a été pratiquée en France, et semble être en voie de l'être aux Etats-Unis, ne critiquez donc de grâce que cette position et rien d'autre...
De mon côté, même si on peut repprocher l'ouverture d'être un simulacre pour affaiblir le camp adverse, il me semble nécessaire de rassembler plusieurs origines politiques dans un gouvernement. Ca ne semble pas marcher en France? Ok, mais c'est un début... De tout temps, les relations humaines sont des compromis... Comment sinon l'Allemagne se serait-elle relevée, si tout allemand même de "bonne volonté", avait été exclu de tout processus de décision après-guerre?
Le principe de l'ouverture est améliorable, c'est évident, mais il ne faut pas le prendre pour ce qu'il n'est pas: l'ouverture, où chacun amène une volonté, des connaissances et un avis propre, et la pensée unique, où quelle que soit l'origine politique, tout le monde doit penser pareil....

Écrit par : Liam | 30/10/2008

Ce qui se passe dans notre pays , aussi injuste que cela puisse être, ne peut occulter la réalité du racisme dans les pays du maghreb ,notamment des discriminations et de l'humiliation quotidienne dont sont victimes les minorités ethniques dans ces pays.
Juste pour mémoire : la liberté de la femme ...

Écrit par : noah | 30/10/2008

Invader parle assez ignoblement d' ATROCITES SOCIALES !
quel con !
Il oublie qu'ils sont des millions,tous couleurs confondus, candidats aux ATROCITES SOCIALES que leur offre notre mansuétude :
AME
SMIC
ALLOC CHOMAGE
ALLOCS FALILIALES
ETC ....
SUBVENTION EN TOUS GENRES A TOUS LES ETAGES
Tout est gratuit, il n'y a qu' à taper au hasard dans les ATROCITES SOCIALES pour avoir le packaging gratos ..

Écrit par : atrocités | 30/10/2008

A Peggy :
Un noir chez les noirs ?
Ah oui qu'est ce qui te choque ?
Dès qu'on n'est pas de ton avis ,on est un sale con de ...white ?

Moi aussi ,j'aimerai bien lire : un noir chez les noirs !

Écrit par : black | 30/10/2008

Ces "candidats aux atrocités sociales" comme vous dîtes quoi qu'il arrive seront certainement mieux lotti en France que dans leurs pays d'origine, c'est incontestable. Généralement ces gens là ne demandent qu'à travailler pour aider leurs familles restées au pays et s'en branlent de l'assistanat social à la française qui n'est certainement pas leur motivation première pour emigrer en France. Ca c'et un fait !!
Par ailleurs les minorités ethniques n'ayant toujours connu et vécu qu'en France, disposant de la même carte d'identité nationale que les français de souche sont victimes de discrimination et ne sont toujours pas considérés comme des français à part entière, d'où les dérives discriminatoires génératrices d'atrocités sociales....
Ca aussi c'est un fait; Qu'il y'es de la dictature en algérie ou des massacres en papouazies, cette réalité nationale est immuable et la France est entrain de s'en rendre compte de plus en plus grace a des institutions telles que la Halde, le Cran, et differentes associations oeuvrant pour plus de justice sociale.

Écrit par : invader | 30/10/2008

Atrocités Sociales ,dites-vous ?
Coups de pieds au cul qui se perdent !
Direction Somalie, Ethiopie ,and so on ...

Écrit par : papou | 30/10/2008

Coups de pieds au cul ?? Que de la gueule !!

Écrit par : invader | 30/10/2008

Et les asiatiques ,les jaunes, vous en faites quoi ?
Ils passent devant ou derrière les noirs ?

Écrit par : tchin | 30/10/2008

On connaît maintenant les occupations de certains lepenistes : déblaterer sur les noirs et les arabes online.

Écrit par : peggy | 30/10/2008

ok !
Dès qu'on n'est pas de votre avis, on est des pauvres cons , c'est ça ?
Vous voulez une sélection positive à la Harry ?
Un noir remplace un blanc ?
Non pas pour ses compétences, mais juste pour la couleur de son épiderme !

Écrit par : hugues | 30/10/2008

Hugues

"Dès qu'on n'est pas de votre avis, on est des pauvres cons , c'est ça ?"

C'est trop facil de dire ça. Evidement c'est pas le cas. Ce blog est un espace de discussion ou chacun peut donner son opinion MAIS si seulement si celle ci est argumentée et respectueuse de la dignité de chacun... Voila tout !

Ps: les gens devraient arrêter de se sentir constament agrésser par la lutte idéologique pronant plus d'égalité.
Aussi Penser que les immigrés sont là uniquement pour manger le pain des français est absurde et ne saurai être que de la paranoïa pure.

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Oui ,mon cher Hugues , c'est tout à fait ça !
Les donneurs de leçons ont encore beaucoup de progrès à faire !

Écrit par : lalylalal | 30/10/2008

si harry roselmack n'était pas compétent, il n'aurai pas eu sa place au JT de TF1. Il est compétent et il l'a confirmé. Tous les discours médiatiques sur sa couleur de peau sont et resteront que du flanc !!

Écrit par : peggy | 30/10/2008

le pire c'est que les médias ne sont pas les seuls a déblaterer sur la légitimité d'Harry Roselmack :)

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Paroles de rappeur : Oui ,c'est le gentil Passi qui nous fait cette poésie .
Et tu voudrais qu'on ne se sente pas agréssé ?
Ouah l'angélisme pas mort avec le Tonton !

ALLAH à Toi seul l'homme doit toute son adoration, les vrais savent,
On a pas oublié, l'or que le pape porte au cou est celui qui nous a été pillé.
Allo c'est B2O encore en chien d'chiennes, les hyènes ressentent la tumeur et moi j'suis d'humeur palestinienne.
Qui veut la paix, prépare la guerre, j'te l'rappelle.
...vote pour emmener les porcs à la morgue,
Eh négro ! C'est l'heure d'manger,
Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes
J'suis pas le bienvenue, mais j'suis là,(...), j'suis venu manger et chier là.
Quand j'vois la France les jambes écartées j'l'encule sans huile.
Z'ont dévalisé l'Afrique... J'vais piller la France
Tu m'dis "la France un pays libre" (...) attends-toi à bouffer du calibre.
J'rêve de loger dans la tête d'un flic une balle de G.L.O.C.K.

C’est quoi ces paroles ? De la haine a l’état brut ? Non ,juste des paroles de rappeur !

Écrit par : morbach | 30/10/2008

MOUAHAHAHAHAHAHAHAHAAAA :) :) :)

Ce sont les textes d'un rappeur qui vous font flipper à ce point ? Je vous croyais beaucoup plus courageux que ça...
Ce sont les paroles de booba (et non passi, qui s'inscrit dans un registre largement plus soft). Booba Rappeur talentueusement arrogant au demeurant.
J'aimerais attirer votre attention sur le fait que cet illuminé raconte des conneries a longueur de texte et que vu comment il est blindé de thunes c'est pas lui qui risque de conduire une révolution sociale, il n'en a rien a faire.
Le rap ne représente pas la pensée des minorités (encore un cliché)
Procurez vous svp les textes de kerry james, vous risqueriez d'être décu :)

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Eh ben voilà ,on y est !
On comprend pourquoi les petites personnes agées ont peur dans le ....noir !

Écrit par : dupont la joie | 30/10/2008

Vous nêtes pas le public a qui est destiné ces textes de rap. Vous ne pourrez jamais comprendre la dérision, les métaphores, le second degré qui sied aux lyrics de la banlieue.

Et de toute façon d'une manière ou d'une autre faut que le mal être qui anime les jeunes de banlieue sorte. Et franchement l'expression par la musique serait beaucoup plus salutaire pour tout le monde...

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Oui ,je sais Peggy ,on est beaucoup trop cons pour comprendre !
On est peut-être aussi trop blancs ,non ?

Écrit par : dupont la joie | 30/10/2008

Ben non dupond la joie. :)
C'est juste que certaines réalités de la banlieue vous échappent... pe etre parceque vous ne cherchez pas à vous aventurer au delà de vos préjugés, ceux la même qui verouillent votre pensée.

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Je dirais pas que j'adore P Sebastien mais certains de ses chansons ne me laissent pas indiférent :)

Écrit par : peggy | 30/10/2008

Par hasard j'ai trouvé se blog je l'ai lu et je découvre !!!!!!!!!! Ma parole arrêté avec vos critiques pourquoi vous êtes méchant l'un envers l'autre personne n'est supérieur à l'autre vous êtes tous pareil et égaux né d'un spermatozoïde porté 09 mois ou des fois moins vous avez tous un cerveau ............... c'est quoi la différence entre vous tous ??? Y’a pas ! vous avez tous vu le jour un jour et vous aller tous partir un autre alors pourquoi tant de haine ????

Écrit par : éya | 31/10/2008

Article rédigé par M. Boris kagarlitski, paru dans le quotidien économique moscovite Vzgliad :

« Au tout début de la campagne, on a pu croire que la politique extérieure serait au cœur des débats, mais, à mesure que le temps a passé, les divergences sur les questions internationales ont été reléguées au second plan. Les discussions ont cessé de tourner autour de l’Irak, où la situation militaire s’est un peu améliorée. En Afghanistan, au contraire, les choses se dégradent, mais le patriotisme des candidats et de leurs supporters ne leur permet pas de prendre la véritable mesure des difficultés à venir. Le Pakistan va très mal, mais l’Américain moyen ne sait pas exactement où se trouve ce pays. En revanche, un nouveau refrain est apparu, celui de la lutte contre l’expansionnisme russe ; cependant, comme les candidats sont d’accord sur ce thème, il n’engendre pas de débats.

Quand on aborde l’économie, c’est la débandade. On ne peut pas parler de consensus entre Obama et Mc Cain, mais ils sont aussi impuissants et indécis l’un que l’autre, même si le premier le cache mieux que le second. Pour autant, Obama aurait du mal à se faire passer pour un spécialiste de l’économie. Il lui faudrait au moins énoncer quelques recettes ; or la crise que traverse l’Amérique n’a pas de précédent. La dernière de ce genre remonte à 1929, mais, si on y regarde de plus près, la Grande Dépression n’était pas aussi générale. Au final, c’est donc la guerre des valeurs qui est venue occuper les premières loges. Ce fossé culturel, qui n’a jamais été aussi profond, a commencé à se creuser avec l’apparition de Bush junior sur la scène politique.

Obama est soutenu par les habitants des grandes villes, des pôles universitaires et culturels des côtes est et ouest, par la population multiculturelle et multiethnique de New York et de San Francisco, par les élites universitaires de Boston, Berkeley ou New Haven. Mc Cain, lui, flatte les habitants des petites villes, celles qui comptent 5000 âmes en incluant les vaches, les Anglo-Saxons protestants blancs, les chrétiens convaincus qui ne souhaitent pas que leurs enfants apprennent à l’école la théorie de l’évolution de Darwin, qu’ils jugent suspecte. Ces électeurs ne voyagent jamais à l’étranger. Ils n’ont jamais vu la mer et ne sortent parfois même pas des limites de leur Etat. C’est tout juste s’ils ne croient pas que la Terre est plate. Ces gens-là ne veulent pour rien au monde voir un président noir à la Maison-Blanche, mais ce n’est pas parce qu’ils sont racistes. Ils ont simplement l’impression que, si un individu qui ne leur ressemble pas siégeait à Washington, ce serait une inconcevable violation des règles les plus évidentes, un bouleversement de l’ordre du monde.

Les citadins des côtes est et ouest qualifient avec mépris ces gens de rednecks, « cous rouges », à cause de l’empreinte que le soleil laisse sur leur peau pendant qu’ils travaillent la terre. Les rednecks, eux, évoquent avec haine l’élite du nord-est et de la côte Pacifique. Elite qui n’est pas incarnée pour eux par les gens qui exercent le pouvoir, mais par ceux qui lisent des livres, connaissent des mots étrangers et ont fait leurs études dans de bonnes universités.

Ce choc des cultures a atteint son apogée avec l’apparition de Sarah Palin. Elle est la parfaite incarnation des valeurs et des idées redneck. Elle abhorre l’avortement et adore la peine de mort. C’est une femme qui a bâti sa carrière seule et qui méprise les féministes. L’annonce de sa nomination comme colistière de Mc Cain a laissé perplexes de nombreux observateurs, car, après tout, si les républicains voulaient vraiment une femme (afin de séduire les supportrices déçues de Hillary Clinton), ils avaient l’embarras du choix. Mais non, Mc Cain a opté pour Sarah, avec son accent provincial ridicule, ses fautes de grammaire et sa formidable capacité à s’attirer l’hostilité des journalistes. Ce choix ne relève absolument pas du hasard et n’est pas une erreur. C’est une décision mûrement réfléchie, quoique risquée.

Sarah Palin peut souder les électeurs rednecks en agitant la menace de l’imminence d’une bataille décisive avec une autre Amérique que ceux-ci détestent, une Amérique antipatriotique, urbaine et multiculturelle. Cela dit, Sarah Palin a aussi soudé les électeurs de l’autre bord, et les critiques dont ils l’abreuvent sont souvent aussi répugnantes que la démagogie « plébéienne » des républicains. Les démocrates tournent son accent en dérision, se gaussent de ses origines prolétaires, dans la lignée des blagues soviétiques sur la ménagère de Lénine qui aurait pu diriger l’Etat. Ces attaques ont quelque chose de profondément antidémocratique, dévoilant l’hypocrisie de ce libéralisme américain qui exhorte à aider les défavorisés mais ne cache pas son dédain pour tous ceux qui s’écartent des critères de Yale et de Harvard.

L’élection montrera lequel des deux camps (laquelle des deux Amériques) pèse le plus lourd. Mais le principal problème est que la boîte de Pandore de l’affrontement culturel a été ouverte et qu’il sera difficile de la refermer. Quels que soient les vainqueurs, les perdants se sentiront non seulement battus, mais profondément humiliés, à tel point qu’ils ne chercheront pas à dissimuler qu’ils ne se reconnaissent pas dans le pays sorti des urnes. La fameuse loyauté des Américains envers leur patrie et leur Constitution sera mise à mal. Et si le milieu cosmopolite des grandes villes est déjà habitué à traiter le patriotisme et les valeurs nationales avec une bonne dose d’ironie, ce n’est pas le cas des rednecks, qui subiraient un vrai traumatisme. Une occasion en or pour les organisations d’extrême droite et la résurgence de théories fascistes.

Pendant ce temps, la crise économique ne va pas disparaître. Le futur président, quel qu’il soit, ne tardera pas à découvrir qu’il est impuissant face au cataclysme qui se profile. Et ce sera bien plus grave qu’un problème de fossé culturel. Toutefois, il ne faut pas oublier que celui-ci n’est pas dangereux en lui-même, mais qu’il le deviendra dans un contexte de difficultés économiques et politiques. Les perdants, quels qu’ils soient, tenteront vite de prendre leur revanche, et il n’est pas du tout certain qu’ils respecteront les procédures habituelles, conformes à l’esprit de la bonne vieille Constitution américaine. »

Écrit par : marc porta | 03/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu