Avertir le modérateur

17/09/2008

Oui à la liberté d’expression mais non à l’islamophobie

C’est aujourd’hui que sort sur les écrans le film  « C’est dur d’être aimé par des cons » le documentaire de Daniel Leconte sur le procès intenté à l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo par plusieurs organisations et institutions musulmanes.


Retour sur une affaire qui a fait beaucoup de bruit:
le 30 septembre 2005, un journal danois Jyllands-Posten publiait douze caricatures de Mahomet, pour fustiger l'intégrisme.

En réaction, cela a entraîné dans le monde musulman, une série de manifestations de toutes natures parfois très violentes.

En France, France-Soir puis, L'Express publient les caricatures ce qui entraîne des remous dans les rédactions ou dans l’actionnariat de ces journaux.

Le 8 février 2006, Charlie Hebdo publie les caricatures avec, en une, le prophète Mahomet qui pleure et dit : « C’est dur d’être aimé par des cons »

Plusieurs autres caricatures sont publiées à l’intérieur du journal. L'une d’elles représente Mahomet avec une bombe dans le turban et l'autre avec des terroristes qui parviennent au paradis mais se voient répondre : « Stop ! Le stock des vierges est épuisé ! »

En février 2007 c’est le procès. Les plaignants sont déboutés et Charlie Hebdo est relaxé.

On ne peut que se féliciter de ce clair soutien à la liberté d’expression qui reste intangible.

Il n’empêche que des musulmans se sont légitimement sentis blessés par ces caricatures sans que leurs arguments soient entendus dans le brouhaha qu’a provoqué cette affaire.

Il ne faudrait pas que la liberté d’expression qui ne se négocie pas, empêche paradoxalement d’entendre certaines voix qui ont droit elles aussi au chapitre.

Il ne faudrait que prenant prétexte du procès et de la sortie de ce film, on fasse le procès non pas de tous les intégristes mais de l’Islam. Cela s’assimilerait à la détestable islamophobie.

Non à l’antisémitisme et à toutes les formes de racisme ou d’intolérance. Non donc à l’islamophobie qui se développe.

07:08 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : islamophobie, liberté d'expression | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Islamophobie qui est trés en vogue et entretenue dans les médias par des mec comme Ph. Val, Redecker, Finkielcrotte, Zemmour et consorts.
Il régne dans nos médias la même atmosphére nauseabonde que dans la presse des années 30 en France.
Décidement nous avons rien appris!

Écrit par : othello | 17/09/2008

Je suis musulman et je n'aime pas voir ma religion représentée par des bombes ou par des assassins.

Mohammed qui symbolise l'Islam.

Or quand on dit que Ben Laden représente l'Islam. On peut dire également que Hitler représente le Christianisme.

Ce qui est nécessairement faux.

Écrit par : Mohammed | 19/09/2008

Et si l'on peut faire la critique des valeurs moralisantes, comme la religion, de la communauté musulman, pourquoi ne pourrait-on faire de même avec les autres ? Ne vivons nous pas dans un pays laïque qui est censé garantir les droits fondamentaux de l'homme que sont la liberté d'opinion et d'expression ?

C'est toujours la même rengaine : "Touche pas à ma communauté !"

Et on ne peut dissocier communauté et religion dans certains cas, voir de trés trés nombreux cas. La religion, son dogme, n'est-elle pas l'initiateur et le garant de la moral, des us et coutumes d'une commaunuté ? Tout acte commis en son nom n'est-il pas à gérer par toute sa communauté ? Ne doit-elle pas faire le ménage en son sein, à moins qu'elle ne soit en accord, quand il y a excès ?

D'un côté on a les juifs qui mettent abusivement de l'antisémitisme dès qu'on fait la critique, au delà du peuple, de sa conscience communautaire basé avant tout sur des préceptes religieux fermés. Ce mot a la faculté de poser un voile coupable sur certains sujets que l'on ne peut aborder sous la lumière d'un débat, même constructif. Pour preuve, on peut difficilement aujourd’hui prononcer le mot "sioniste" dans les médias sans être accusé d’antisémitisme... Un jour cela ne prendra plus. Le Général de Gaulle le sous-entendait déjà en 1967 dans son discours après la guerre des 6 jours.

D'un autre, on a les musulmans qui veulent faire de même dès qu'on touche à leur fondement communautaire.
Il taxe d'islamophobie tout acte qui égratigne l'image sainte du prophète et du dogme islamique. Mais dans ce cas, les premiers islamophobes ne seraient-ils pas les kamikazes musulmans qui tuent aveuglément au nom de ce même prophètes ? Cela allant à l'encontre de ses préceptes et de son message, le résultat est le même.
Le raccourci est facile, c'est vrai. On ne peut généraliser les actes d'une minorité violente et incontrolable pour dénigrer le droit qu'à une communauté à se protéger des agressions extérieurs. Mais comme dit plus haut, tout acte commis au nom d'une communauté, à moins qu'elle ne soit d'accord, est à gérer par elle-même, en son sein. Et sur cette question domestique, on entend pas beaucoup les musulmans sur des actions concrètes si ce n'est pour se plaindre d'être impuissant face à cette minorité.

Quant aux chrétiens, ils ont peut être laissé depuis l'époque des lumières et de la séparation de l'église et de l'état, le droit aux peuples de critiquer ses valeurs, on se rend compte que ses dernières se répandent comme une trainée de poudre discrète à travers la planète. Après tout n'est-ce pas les valeurs des sociétés modernes occidentales qui forme la base de la globalisation ?

Mais le problème est là. Aujourd'hui les sociétés moderne veulent modeler librement et humainement de nouvelles valeurs (qui je l'espère seront laïque). Et pour se faire, on doit pouvoir entendre toutes les formes d'expressions et d'opinions. Et puis les taxer de noms compliqués représentant les sentiments offusqués de certains est aussi une forme d'expression... Ainsi chacun montre à l'autre comment le respecter...

Écrit par : Miguil | 23/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu