Avertir le modérateur

28/08/2008

Longue vie au RSA

Les revenus du capital taxés pour financer le Revenu de Solidarité Active (RSA)?

Le plus important était que le RSA naisse car cette mesure portée par Martin Hirsch, le talentueux Haut Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, est avant tout une mesure de solidarité et de lutte contre la pauvreté.

On sait que les minorités visibles sont surreprésentées parmi les français les plus modestes.

Lors d’une de mes conversations avec lui, j’avais informé le Haut Commissaire des résultats d'une enquête du CRAN qui montrait que 14 % des Noirs de France déclaraient des revenus mensuels inférieurs à 800 Euros nets dans leurs foyers* .

Je ne parle pas d’individus mais bien de foyers et compte a été ténu de toutes les rentrées d’argent : salaires et traitements de tous les membres du foyer, primes, 13ème mois, allocations familiales, pensions, retraites, revenus des placements etc..

Alors je ne peux que saluer l’opiniâtreté de Martin Hirsch qui malgré les sceptiques avance avec en tête la mise en application d’une brillante idée avec et pour laquelle il est entré au gouvernement.

 1918643198.jpg
Reste et c’est là où le bât blesse, que le président de la République Nicolas Sarkozy augmente les impôts, et rompt avec ce qui était dit l’année dernière.
Là où le bât blesse aussi, c’est que si les revenus du patrimoine seront bien taxés, les placements le seraient également, c'est-à-dire l'assurance-vie et les plans d'épargne des couches moyennes.
 

Malgré tout cela, le RSA comme le dit le haut commissaire est le « fruit du travail collectif de syndicalistes, de responsables associatifs, de partenaires sociaux, d'élus de droite comme de gauche »

Le RSA mérite tout notre soutien car je n’ai pas souvenir d’une autre promesse qui aurait été faite par l’actuel président pour réduire la pauvreté dans notre pays.

Alors longue vie au RSA !

* Etude réalisée par TNS  Sofres pour le CRAN
L’étude a été réalisée du 3 au 23 janvier 2007 et a porté sur 13 059 personnes.
Le protocole retenu a consisté à interroger successivement plusieurs échantillons représentatifs de 1000 résidants de France métropolitaine et des 4 départements d’outre-mer de 18 ans (et plus)...et à dénombrer les personnes qui se déclaraient noires ou métisses de cette ascendance.

 

08:31 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : rsa, hirsch, tepa, paquet fiscal, bouclier fiscal | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

14% c'est une surreprésentation ? et les 86% restants ne comptent plus pour rien du moment qu'ils ne vous rapportent plus rien si je comprends bien ? l'approximation et la désinformation ne vous font décidément pas peur, tout ce que vous risquez c'est de vous décrédibiliser un peu plus mais c'est votre vie
j'ai bien ri en tout cas

Écrit par : corylus | 28/08/2008

Je me trompe peut-être, mais je pensais que les statistiques à caractère raciaux étaient interdites en France? Comment, dans ce cas, pouvez-vous affirmer ces 14%? Quelle métodologie avez-vous utilisé? Je demande à voir.

Écrit par : Flo | 28/08/2008

Catégoriser les statistiques de cette sorte est insupportable. Quelle vision rétrograde de la société.

Écrit par : Fabrice (VINSURVIN) | 28/08/2008

@ Fabrice,
Pour moi ce n'est pas l'étude qui est insupportable, c'est ce qu'elle révèle qui est inacceptable pour notre pays et les valeurs que nous défendons certainement vous et moi.

Ce serait tellement mieux de ne pas savoir et surtout de ne rien faire. Ce serait effectivement plus confortable. Mais le rôle de la République comme le disait Gambetta consiste à FAIRE des égaux et non pas simplement à déclarer des égaux.

L’égalité doit être universelle. Elle concerne tout le monde y compris les noirs de France.

@Flo,
Il s'agit d'une étude réalisée par TNS Sofres pour le CRAN

Les enquêtes anonymes, facultatives et autodéclaratives comme celle-ci sont autorisées pour peu qu'il n'y ait pas de conservation de fichier. Vous noterez que l'enquête n'a pas été réalisée directement par le CRAN mais par TNS Sofres.
L’étude portait sur 13 059 personnes.
Le protocole retenu a consisté à interroger successivement plusieurs échantillons représentatifs de 1000 résidants de France métropolitaine et des 4 départements d’outre-mer de 18 ans (et plus)...et à dénombrer les personnes qui se déclaraient noires ou métisses de cette ascendance.

@ Corylus, pour votre parfaite information,
- 14 % des noirs de France déclarent des revenus mensuels inférieurs à 800 Euros nets dans leurs foyers
- 35% des noirs de France déclarent des revenus mensuels inférieurs à 1200 Euros nets dans leurs foyers
etc...
Et aussi
- 48% des noirs de France mettent plus de 1 an à trouver un emploi et 27 % plus de 2 ans
etc...

Écrit par : Patrick Lozès | 28/08/2008

Pardon hein, mais pour qu'une statistique soit efficace il faut la comparer. Alors où est la comparaison avec les blancs, puisque si noirs il y a blancs. 1200 euros mensuels c'est même un salaire et pas une aumône quand on sait que la majorité des ouvriers et employés de France émarge au SMIC brut, cad 1000 euros grosso modo nets par mois.

Je ne vois sincèrement pas ce que votre article apporte. Un salarié qui ne travaille qu'à mi-temps est rarement rémunéré comme un temps plein, d'accord ? Donc sachant que le SMIC est de 1270 euros mensuels bruts, cela démontre que les salariés dont vous parlez dans votre statistique de 14% ne travaillent pas à temps plein.

En fait, vos chiffres montrent qu'il n'y a aucune différence entre la pauvreté des uns vs la pauvreté des autres. Et finalement, en dépit du sordide 1er degré de ma réponse, il est bien qu'il en soit ainsi, car cela démontre que la couleur de la peau n'y fait rien.

Le plus important à mon sens c'est de dire qu'un ouvrier vaudra en France toujours moins cher qu'un col blanc c'est ça la réalité M. Lozès, et que le SMIC n'est plus le salaire minimum des débutants mais un salaire courant qui devient la règle.

Slts

Écrit par : corylus | 28/08/2008

faut arrêter de ce plaindre. On donne déjà tout le travail pour vous, vous avez des aides financieres des aides aux logement alors STOP arrêté de vous plaindre. MERDE travaillé et puis c'est tout. ET arrêté de me sortir toujour la même phrase du style tu es un raciste, parce que de toutes façon des que l'on vous regarde on des raciste et au fait je suis métisse!!! ok alors n'allez pas me sortir ce blanc est raciste!! Ma mere en bave dans le travail pour nourrir la famille, je travail à côté des mes études, je suis en prépa éco. Alors avec un peu de bonne volonté, vous pouvez vous en sortir, parce que toujours compter sur les autres à la fin ça deviens lourd. vous avez compris mon messages. Parce quand on vous vois tous avec des telêphones portables derniers cris, des chaussures nike, des survetements de marques, vous pensez vraiment me prendre pour un CON? et puis 800 eurso vous croyez que ça viens de qui, de ces blanc et tout les autres de couleurs qui travaillent!! Ma copine et sa maman ont des problemes de logments leur loyers et a 900euros!! elles demandent des aides mais c'est tout pour vous!!! et elles ne sont pas là en tréain de gueuler commes des zouaves et à tout bou de champ Oh la France c'est ce de la merde, elles ne sont pas racistes et enfin elles n'insultent pas les gens de racistes des qu'elles croisent une personne. Pour conclure je voulais vous dire aussi arrêté d'insulter un peu la France du style j'enc*** la france ou encore ni*** la france parce que cete france elle vous aide pas mal. allez y critiquez moi, c'est tout ce que vous savez faire de toute façon.

Écrit par : sébastien | 28/08/2008

Moi je suis blanc et je touche moins de 800 euros par mois je suis qualifié je ne touche aucune aide je paie 580 euros de loyer une mutuelle 115 euros par mois et un enfant a charge et j ai pas mal d amis dans mon cas pour certain voire 600 euros ....
ma femme est marocaine bien mat :o) sans qualif et gagne 1100 euros par mois dans la resto comme quoi faut arreter les connerie et ne pas generalise 20 min prend en cinq pour refflechir ;o)

Écrit par : David | 28/08/2008

Le RSA... mouai...
Le problème est qu'une personne reprend une activité à temps plein au SMIC, et ainsi elle cumule l'aide allouée ! (d'ailleurs c'était le témoignage au journal de 13 sur F2).
Pas normal de payer en plus pour reprendre une activité !

Et puis pour ceux qui ne veulent vraiment pas travailler... ils ne travaillerons TOUJOURS PAS ! Je connais beaucoup (malheureusement) de gens qui préférent vivrent même très modestement mais ne pas en glander une et toujours percevoir son RMI + plus les diverses allocations que la GENEREUSE FRANCE propose pour une certaine catégorie de personnes !

Alors que la SEULE solution c'est de plafonner le cumul des diverses aides (APL, RMI, ASSEDIC, API..) en dessous du SMIC pour FORCER les gens à aller bosser !

Écrit par : kimausoleil | 28/08/2008

@kimausoleil

C'est déjà le cas. Le RMI est un maximum. Les allocations familiales sont inclues dedans ainsi que les éventuelles indemnités assedic.

Renseignez vous.

Écrit par : Cat | 28/08/2008

Le rsa, ça ne sert pas à sortir les gens de l'exclusion mais au contraire à les maintenir dedans. Il n'est pas inutile de rappeler qu'avec moins de 1 000 euros, on ne vit pas mais on survit. De plus, cela va faire plaisir à quelques posteurs, le but du rsa est à moyen terme de supprimer le rmi. Comment ? Par deux biais : radier très rapidement le chômeur afin qu'il bascule dans le rmi. ( Au passage, les cotisations versées par les employés à l'unedic sont excédentaires de quelques millions d'euros mais bizarrement personne n'en parle), Ensuite une fois au rmi, obliger le rmiste à travailler pour moins de 1 000 euros par mois sinon stop, on lui supprime !

La contrainte est de savoir à long terme ce que vont devenir les exclus de tout et pour ceux qui pratiquent des dérives raciales et qui pensent qu'il n'y a que les français d'origine étrangère qui bénéficient du rmi, que vont devenir les français de souche qui profitent également du rmi ? Va t-on les parquer ou bien les embrigader de force dans la légion étrangère ? A moins qu'on ne les tue ?

Tous les rmistes de ne valent pas, loin de là. Il y a ceux qui n'ont jamais souhaité travailler et les autres.

Les autres, ceux et celles qui galèrent, qui cherchent mais ne trouvent pas parce que soit "ils sont trop noirs, trop vieux, viennent d'une cité de banlieue, sans diplômes, surdiplômés, trop moches, trop femmes et j'en passe". Ceux-là ont déjà travaillé, ont déjà cotisé mais on leur rappelle tous les jours qu'ils ne sont plus "employables". Ceux-là sont des êtres humains qui ont perdu toute dignité face à un capitalisme ravageur. Le plus étonnant, c'est que d'un seul coup, d'un seul, grâce au rsa, ils retrouveraient du travail à temps partiel alors qu'ils ont mis des années à en trouver du travail. Alors, il y a du travail en France ? Ben dis-donc, on a nous a caché bien des choses !!!

Écrit par : zigzag | 28/08/2008

Voilà ce que pense Gérard Filoche (Inspecteur du travail) du RSA, et je suis d'accord avec lui : à gauche, cessons d'être naïfs et pire encore...

"Mais non, nous ne félicitons pas Sarkozy pour le RSA !

Le « RSA » c’est un système pour faire re-travailler des salariés temporairement privés d’emploi, donc des chômeurs, à prix très bas, à temps partiels et avec des éléments de rémunération donnés… à la place des employeurs : c’est l’état qui paie des compléments de salaires tout comme c’était déjà le cas avec la fameuse « prime pour le revenu » (PPE).
Que nous chantent-ils ces néo-libéraux, eux qui en appellent en permanence au « moins d’état », refusent une prétendue « économie administrée » (sic), mais qui installent des primes quasi « soviétiques » pour compenser par les aides publiques ce que les employeurs privés ne veulent pas payer ? On marche sur la tête ! Pas de quoi féliciter un prétendu « Robin des bois qui prendrait aux riches pour donner aux pauvres » : on se moque de nous. C’est l’inverse. Sarkozy ne travaille que pour les 2 % les plus riches de la population et encore sur la façon de traiter ce RSA !

Un salaire, c’est un salaire, pas un soin palliatif.

Un boulot, c’est un boulot, à temps plein, mensualisé, au Smic, et il y en a un immense besoin dans ce pays si on ne favorise pas inutilement les heures supplémentaires, c’est-à-dire si on ne fait pas travailler quelqu’un deux fois plus à la place de quelqu’un qu’on n’embauche pas.
Il faut rapprocher les durées réelles du travail de la durée légale à 35 h et il y aura du travail pour tous mieux que par le placebo du RSA/PPE. Mais cela ne peut pas se faire à profit constant !
Il faut que les entrepreneurs et actionnaires apprennent ce qu’est la fameuse valeur du travail et qu’ils la paient correctement. Les « usines à gaz » pour compenser les vrais-faux bas salaires sont des palliatifs.
Haussez le Smic à 10 euros de l’heure immédiatement ! Haussez les salaires de 200 euros immédiatement, cela ira dans le sens de l’indispensable relance pour repousser la récession et dans la voie de l’impérative redistribution des richesses.

Nous ne félicitons pas non plus Sarkozy pour piquer 1,5 milliard aux petits épargnants après avoir donné 15 milliards aux grands capitalistes.
Sa « taxe » à 1% (proportionnelle et non progressive) pour toutes les épargnes de type assurance vie frappera la petite épargne à égalité avec les 378 000 millionnaires en euros de ce pays dont il abaissé généreusement l’impôt l’an passé (bouclier fiscal). Les patrons eux s’augmentent de 58 % l’an passé…

Il y a une politique alternative de gauche : redistribuez d’abord les richesses !

Pour les besoins et droits sociaux, nous demandons une fiscalité républicaine, progressive et directe, avec des impôts sur les sociétés, les rentes et les fortunes, qui compense les inégalités sociales.
Pour la Sécurité sociale, les retraites et la protection sociale, nous demandons une hausse massive des salaires et des cotisations sociales appropriées.
Oui il faut taxer le capital, puisqu’apparemment c’est donc redevenu possible, mais pas comme cela en trompe l’œil. Pour de bon ! En annulant toutes les mesures prises initialement par Sarkozy en faveur des riches rentiers et actionnaires.
Et il faut hausser tous les salaires, car la France n’a jamais été aussi riche, les caisses privées aussi pleines (les caisses publiques siphonnées vers le prive) et les richesses aussi mal redistribuées. "

Écrit par : grellety | 28/08/2008

personnellement, ce qui m'inquiète, c'est moi.. et oui, un peu d'égoïsme, mais pour ne pas rentrer dans une vaine polémique, je fais mes petits calculs... alors, si je vfais salaire - impot - logement - assurance - électricité - eau - nounou( et peu d'aide de la caf), - nourriture - et bien il ne reste plus grand chose, et le peu que nous avons mis de côté mon mari et moi, et bien, hop, taxé... ben tien. Oui nous gagnons notre vie, en menant des vies de dingues, oui, nous avons de bons revenus, mais en profitons-nous? non. Allons nous en profiter? à la vue de l'augmentation des taxes, je crains que non.
Aors le RSA? très bonne idée, mais pourquoi nous?

Écrit par : paulette | 28/08/2008

Du travail en France, il y en a...des mecs qui ne veulent pas bosser aussi!!!

Écrit par : jerem | 28/08/2008

Pas de quoi s'affoler, mesdames et messieurs ! On a le temps de voir venir et laisser passer par la moulinette des deux Chambres, puisque le RSA prendra effet en... janvier 2010, dixit Sarko lui-même, question de calendrier... électoral, évidemment ! LOL

Écrit par : michel erichsen | 28/08/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu