Avertir le modérateur

25/07/2008

Barack Obama face au faux allié des minorités

Nicolas Sarkozy est-il l’allié des minorités françaises face aux discriminations?
Curieuse question n’est-ce pas ?

Pour qui se souvient des propos de Nicolas Sarkozy sur le « kärcher », « la racaille», pour qui connaît ses options en matière d’immigration et "d’identité nationale", pour qui connaît le silence du gouvernement actuel face aux discriminations quotidiennes subies par les minorités, pour qui connaît l’absence totale de réaction du président de la République et de son gouvernement après qu’il a été démontré notamment par la récente réalisée par CSA pour le CRAN, la réalité du contrôle au faciès qui empoisonne la vie quotidienne des minorités françaises, la réponse est évidente.

Evidente et peu flatteuse pour le chef de l’Etat qui recevra aujourd’hui Barack Obama.

Et pourtant, il y a très peu, le président de la République jouissait auprès des américains, d'une image positive sur son action en faveur des Noirs et des minorités en général. Les choses changent rapidement au fur et à mesure que les américains découvrent avec incrédulité, la réalité de la situation en France.

La nomination de Rama Yade, Fadéla Amara et Rachida Dati n’a pas été suivie par des mesures qui auraient pu changer la vie quotidienne de millions de personnes victimes de discriminations. Nicolas Sarkozy qui était, à tort, considéré comme "très actif" sur la question de l'égalité des Noirs de France et des minorités en général, devrait perdre rapidement cette aura usurpée.

Au moment où Nicolas Sarkozy reçoit celui qu’il nomme son « copain », il n’est pas inutile de rappeler que Barack Obama a débuté son discours prononcé hier à Berlin par des mots sans équivoques :
« Je sais que je ne ressemble pas aux Américains qui ont précédemment parlé dans cette grande ville »
Il n’est pas inutile de rappeler que désormais des liens directs sont établis pour que le candidat Barack Obama soit informé de la situation des minorités en France.

La fin du discours berlinois de Barack Obama est également sans équivoque :
« Accueillerons-nous les immigrés de différentes territoires, et éviterons-nous la discrimination contre ceux qui ne nous ressemblent pas ou ne se comportent pas comme nous, et garderons-nous la promesse de l'égalité et des possibles pour toutes nos populations ? »

Ce sont des mots que Nicolas Sarkozy pourrait méditer.
Et qui sait, peut-être face à Barack Obama, se posera-t-il des questions sur le rêve français inatteignable pour les Noirs de France et pour les minorités.

Peut-être le Chef de l’Etat se décidera-t-il à mettre enfin en œuvre ses promesses de campagne : les statistiques de la diversité et "l’action affirmative" à la française, seules à même de réduire les inégalités qui frappent les Noirs de France et les minorités visibles en général.

Barack Obama représente le rêve américain. Où est le rêve français ?

14:40 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : obama, sarkozy, rêve américain, rêve français | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

@cacaboudin

Je comprends ta frustration sur le fait que 'de ne pas "venir d'ailleurs" est devenue une tare en france', mais il est egalement important que tu te rendes comptes que certains francais sont traités comme des citoyens de secondes classes pour un taux de melanines trop elevé, ou pour une religion pas tres catholique. Etre francais ce n'est pas forcement boire du vin et manger du saucisson. Ceci etant, meme si les nominations des quelques personnes ne suffisent pas a donner a sarko 1er un diplome de defenseur des minorités, il faut bien comprendre que s'il s'aventure trop loin sur ce territoire, sa majorité parlementaire ne le suivra pas. Et si la majorite UMP desavoue le president sur ces questions, tu peux etre sur qu'on enterrera pour tres longtemps ces questions. Tu peux etre sur que pour l'arrivée de barack, les parlementaires et membres du gouvernement "bronzés" seront en premiere pour montré le nouveau visage de la france selon sarko.
Enfin un dernier point, il est toujours siderant et triste de voir a quel point on s'extasie sur des initiatives et des evenements qui se passent ailleurs, et notre peur timorée a appliquer ou meme a commencer a faire la meme chose ici en France; c'est tres bien chez les autres, on applaudit, mais la sauce ne prendrait pas chez nous??? Etrange!

Écrit par : totorelli | 25/07/2008

@french touch

Renseigne toi bien, les deux en ont bénéficié notamment pour leurs études, même si leur ascension a ces postes doit beaucoup a leur qualités et a leur talents.

Écrit par : totorelli | 25/07/2008

moi je suis sarkosiste et le front national exciste plus grace nicolas sarkosi c est pas la couleur qui fait homme c est homme qui donne des couleur au monde

Écrit par : mustapha | 25/07/2008

@ cacaboudin c'est pas une raison de traiter la jeunesse noir et mulsumane de racaille et de nottoyer au karcher les anciennes générations n'était pas traiter ainsi .

Écrit par : jacqueline | 25/07/2008

@ mustapha

Je suis d'accord sur le fait que notre cher Starkozy a réduit un parti d'extreme mais cela n'a pas réduit pour autant les idées qu'il véhiculait. Ces idées qui ralentissent beaucoup d'enfants de France dans l'acceptation de leur nationalité parce qu'ils ont telles ou telles origine, parce qu'ils s'habillent de telle manière, parce qu'ils mangent de telles facons, ... Et sur ce sujet Barack Obama est une preuve vivante que les Etats Unis continuent d'avancer. Il suffit d'y aller pour voir que ca vaut à tous les échelons. Allez à Londres et vous verrez aussi cette différence avec Paris. Et n'allez pas me dire qu'ils n'ont pas ci ou ca. On parle d'un sujet bien précis donc ne mélangeons pas tout.
Il y a toujours des efforts a faire dans ces pays mais en France je me demande quand on commencera réellement à en faire.

Écrit par : MiniritéInvisible | 25/07/2008

Je suis d'accord avec mustapha, moi je suis polynésien et fière d'être français. Je soutien Sarko quand il a dit pour les racails, il a dit pour les traficants de drogues, pour les voleurs, les casseurs, pour ceux qui font peur aux plus faibles, pour ceux qui détournes cette jeunesse. Ce ne sont pas les arabes, ni les noirs, ni les tahitiens ou peut importe qui mais ceux que je viens de cité au début voila les racails et il faut les mettre en prisons car il profites du sistème et accuse Sarko.

Hp

Écrit par : PERRY | 25/07/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu