Avertir le modérateur

24/06/2008

L’UMP enflamme les associations humanitaires

Samedi dernier le 21 juin, un homme a été retrouvé mort dans le CRA de Vincennes, le plus grand centre de rétention administratif de France.

Dans le climat de tension que nous connaissons, l'annonce de sa mort a entraîné un incendie qui a entièrement détruit les deux bâtiments de ce centre de rétention dans lequel étaient enfermés 273 étrangers sans papiers en attente d’expulsion.

Après l’incendie, l’UMP par la voie de l’un de ses porte-parole, souffle sur les braises en demandant que toutes les conséquences soient tirées « y compris au plan judiciaire si la responsabilité de membres de collectifs comme RESF était avérée ».

L'incendie regrettable du centre de Vincennes peut-il être décemment attribué aux associations de défense des personnes désespérées?

N’est-ce pas oublier un peu vite que la politique du chiffre économiquement absurde (notre pays a besoin d'immigrés), indécente sur le plan moral (les sans papiers ne sont pas des criminels), et par ailleurs dangereuse sur le plan des libertés publiques (contrôles au faciès) ne peut que susciter des tensions.

Bientôt on dira que ce sont les membres d’associations humanitaires qui ont demandé au président de la République et au ministre Brice Hortefeux de mener cette politique du chiffre pour le simple plaisir de créer le désespoir et des tensions dans les centres de rétention.

La meilleure défense c’est l’attaque...

08:37 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, centre de rétention, vincennes, cra | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu