Avertir le modérateur

25/05/2008

Hillary Clinton dérape et avoue son impuissance

Alors qu'un journaliste de Sioux Falls (Dakota du sud) lui demandait vendredi dernier, pourquoi elle restait dans la course pour la désignation du candidat du Parti démocrate à la Maison blanche, Hillary Clinton a justifié son maintien par le fait que tout pouvait arriver avant une investiture officielle...y compris un assassinat!

Hillary Clinton a évoqué Robert Kennedy, assassiné le soir de sa victoire à la primaire démocrate de Californie, le 5 juin 1968.

Cette année là, c’est le Républicain Richard Nixon qui remporta l’élection face au candidat investi par le Parti démocrate, le vice-président sortant Hubert Humphrey.
Humphrey perdra l'élection en raison notamment de la dissidence du Démocrate George Wallace, par ailleurs conservateur et partisan de la ségrégation.

Par ce terrible lapsus freudien Mme Clinton montre sa lucidité et avoue son impuissance : effectivement, seule la disparition de Barack Obama pourrait permettre à Hillary Clinton de décrocher l’investiture démocrate pour la Maison blanche cette année.

 

08:15 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clinton, robert kennedy, lapsus, obama | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu