Avertir le modérateur

10/04/2008

10 mai 2008 : Défilés contre les préjugés

Nous sommes à un mois du 10 mai qui est depuis 2006, la journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition.
Cette date correspond au jour de l'adoption définitive par le Parlement, en 2001, de la loi dite Taubira reconnaissant la traite et l'esclavage comme crimes contre l'humanité.
L'esclavage est aboli en France depuis 160 ans.

160 ans !
Et pourtant, en 2008, certains préjugés persistent, les discriminations aussi.
En 1848, les esclaves, Victor Schoelcher, ainsi que celles et ceux qui se sont battus pour obtenir l’abolition de l’esclavage imaginaient-ils que nombre de préjugés de leur époque survivraient à 160 ans de progrès ?

160 ans après l’abolition de l’esclavage, il y a encore de grandes différences entre les droits affichés et les droits réels.
N’aurions-nous pas trahi nos valeurs communes et nos principes républicains ?
En 2008, Baba Traoré noyé dans la Marne suite à un contrôle au faciès, rappelle les esclaves noyés dans l’Atlantique...mais il rappelle également tous les préjugés.

Le 10 mai 2008, élevons-nous contre les contrôles au faciès et les préjugés. Elevons-nous contre les chaînes qui persistent au sein de la République.

Le CRAN appelle l’ensemble des citoyens à marcher dans toutes les grandes villes de France le 10 mai 2008 à 14h.

A Paris, le CRAN allié à de nombreuses associations, organisera ce 10 mai 2008 à 14h, une marche entre République et Bastille.

Le 10 mai, venez faire tomber les chaînes encore présentes dans certaines têtes et dans la République.
Le 10 mai, marchons ensemble contre les préjugés.
Il y a encore tant de révolutions à faire. Il y a encore tant de Bastilles à prendre

09:55 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 10 mai, esclavage, préjujés, discriminations, République | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

"Le 10 mai, venez faire tomber les chaînes encore présentes dans certaines têtes et dans la République."

Je pense que malheureusement, une marche entre Bastille et République, bien que symbolique, ne soit pas la bonne thérapie ou solution.

L'esclavage a été aboli parce qu'à un moment certains ont posé franchement et directement les vraies questions.

A l'inverse de ce vocable de diversité. Tout Français d'intelligence moyenne en comprend : "les noirs et les arabes", mais desquelles s'agit-il, tant sont-ils eux mêmes diversifiés.

La diversité existe de fait dans la société.

Peut-être que la vraie question est celle de la représentation "proportionnelle" légitime ou de l'expression dans les grands médias populaires, d'auteurs, d'artistes, d'intellectuels et autres penseurs d'inspiration ou d'obédience musulmane.

Écrit par : diverticule | 10/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu