Avertir le modérateur

30/03/2008

Une « commission diversité » pour tous les partis

Les résultats de la diversité lors des élections municipales 2008 étaient calamiteux pour notre démocratie et pour le service public rendu: Une poignée de maires de la diversité ont été élus et il y a toujours environ 0% de maires de la diversité sur les 36 000 maires de France métropolitaines.
Pour les conseillers municipaux, ce n’est pas beaucoup mieux : environ 2000 élus de la diversité sur les 520 000 conseillers élus en France métropolitaine (soit 0,4%).

Que faire après de si mauvais résultats ?

D’abord ne pas repartir de zéro comme cela était souvent le cas après chaque élection, mais plutôt capitaliser sur l’existant si faible soit-il !
Une commission nationale chargée du suivi de la diversité est nécessaire pour répondre à cette demande.

Le premier secrétaire du PS François Hollande qui s’était engagé à créer une telle commission nationale chargée du suivi de la diversité après les élections municipales vient de tenir parole en annonçant la création d’une « commission renouvellement et diversité »

La création de cette commission qui rappelle le Secrétariat national à la condition féminine présidée par Mme Yvette Roudy au cours des années 1980, est demandée depuis plusieurs années par les socialistes de la diversité.

Selon le PS, cette commission sera « sera de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération politique, notamment au Parlement, en s’appuyant sur les résultats souvent encourageants obtenus par de nombreux candidats issus de la diversité. »

La fin de l’omerta sur les chiffres de la diversité (une victoire morale du CRAN et des tenants des statistiques de la diversité) permettra également de mesurer les progrès ou les reculs enregistrés par chaque parti.

Le Parti socialiste vient de prendre une décision importante sur cette question. Bravo au PS.

Et maintenant, au tour des autres partis politiques.

19:20 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Commission diversité, PS, socialiste, parole tenue, promesse, municipales 2008 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/03/2008

Cauchemar sur le net

Il a menacé de la faire et rien n’a pu l’en empêcher.
Le député néerlandais d’extrême droite Geert Wilders vient de passer aux actes. Il a diffusé hier sur Internet, un film qui fait ignominieusement l'amalgame entre terrorisme et islam.

Une telle interprétation injurieuse de l’islam ne peut qu’attiser les tensions au moment où ici et là et aux Pays-Bas notamment c’est l’apaisement qui est à rechercher.

Cette affaire évoque le souvenir de l'assassinat fin 2004 de Theo van Gogh par un islamiste radical, après un film dénonçant l'oppression des femmes par l'islam.

Saluons le calme des associations musulmanes néerlandaises et européennes qui très rapidement après la diffusion ont appelé au calme et à la dignité.

Saluons également la sagesse du  Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende qui au cours d’une déclaration solennelle, prononcée en anglais et en néerlandais a très rapidement et fermement «regretté» une diffusion cauchemardesque.

17:25 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : islam, musulman, Pays-Bas | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/03/2008

La non-discrimination à minima

En matière de lutte contre les discriminations, la France est loin d’être la première élève de la classe européenne.
Cela entraîne parfois des situations cocasses.
La Commission européenne a engagé il y a peu, une procédure en infraction contre la France , et s’apprête à saisir la Cour de justice des communautés si, entre autres la France ne définit pas mieux dans notre droit, les discriminations directes et indirectes (qui ne peuvent être révélées qu’a l’aide d’un outil statistique).

Or la France va bientôt diriger l’union européenne. Ainsi le prochain président de l’Europe, un certain Nicolas Sarkozy, pourrait avoir à sanctionner la France dont le président de la République est un certain Nicolas Sarkozy.

Lire la suite

17:25 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/03/2008

Obama parle aussi aux français

Barack Obama a prononcé la semaine dernière à Philadelphie, un très beau discours sur la persistance des préjugés liés aux couleurs de la peau.

Il a trouvé des mots extraordinaires pour s’adresser à tous ses concitoyens noirs et blancs auxquels il a proposé de dépasser la couleur de peau pour travailler à un avenir meilleur pour leurs enfants et leur pays.

J’ai été ému par ce discours que vous pouvez visionner ici:

 

 


Depuis, j’ai vu de très nombreuses reprises de ce discours, j’ai entendu les commentateurs s’en emparer, l’analyser, le décortiquer j’en ai vu de très belles traductions.

Et pourtant peu de personnes, très peu font le lien entre la situation décrite par Barack Obama aux Etats-Unis et la situation des noirs et des blancs en France.

Barack Obama décrit hélas, une situation que nous connaissons bien en France, pour la vivre au quotidien. Tout cela me fait subitement penser à l’année 2005, il y a 3 ans déjà, l’année de la création du CRAN, lorsque le cyclone Katrina ravageait la nouvelle Orléans aux Etats-Unis laissant sur le carreau, des milliers de personnes.

Les observateurs français étaient, unanimes sur les victimes : des noirs et des pauvres.

Et pourtant au même moment en France il y avait des morts dans les incendies d’hôtels sociaux à Paris. Trois incendies en quatre mois, des dizaines de morts, des dizaines d’enfants.

« Ils étaient noirs et ça, ça compte», a noté justement le scientifique Albert Jacquard. A part ce dernier, et Martin Hirsch alors président d’Emmaüs France, il ne s’est trouvé aucune autorité de référence pour faire remarquer que toutes les personnes mortes étaient noires.

Ce « détail » qui n’a pas été relevé par les commentateurs jetait peut-être une lumière trop crue sur la réalité des discriminations dans notre pays.

Les mêmes observateurs qui voient les difficultés des blancs et des noirs à vivre en fraternité aux Etats-Unis, refusent toujours aujourd'hui de voir cela en France.

L’amertume qui menaçait de m’envahir s’est vite transformée en tristesse.

Je suis triste car les années passent et les choses si changent peu, malgré les considérables efforts de quelques-uns.
Je suis triste car le gouvernement actuel trouve toujours une bonne raison pour ne pas agir en profondeur sur la question des discriminations en France.
Je suis triste car l’opposition regarde ailleurs au lieu de s’emparer du sujet.
Je suis triste que le mot « fraternité » ne soit plus qu’un mot sans sens.
Je suis triste que
es grandes voix qui pourraient s’élever se taisent.
Bientôt ce sera le 10 mai 2008, la commémoration du 160ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

Les populations noires de France et leurs amis défileront de la République à la Batille, non pas pour se plaindre, mais pour dire qu’il y a encore des chaînes à faire tomber au sein de notre belle République, et ce sera ici, en France, pas aux Etats-Unis.

Peut-être beaucoup comprendront-ils enfin que ces chaînes toujours présentes dans certaines têtes disent aussi d’autres enchaînements, d’autres misères, celles des sans-logis, des chômeurs, celles de tous ceux qui souhaitent eux aussi que la fraternité ne soit pas qu’un mot...vain.

07:50 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Obama, France, couleur discriminations | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/03/2008

Le prix du communautarisme

Souhaiter le respect des valeurs de la République  ? Promouvoir l’esprit de la Constitution afin de favoriser l'égal accès de tous les citoyens aux fonctions électives ? Quelles idées saugrenues !

C’est pourtant ce que mes amis du comité national pour la diversité et moi ferons demain mercredi 26 mars à 14h30 (à La reine Zénobie, 234 rue Championnet Paris 18ème) en dévoilant les lauréats du prix de la diversité républicaine et du prix citron du communautarisme.

Le prix de la diversité républicaine sera attribué à la liste qui aura défendu le mieux les valeurs républicaines d’égalité et de fraternité, par son programme, par la composition de la liste, par l’accession effective des minorités à des postes de responsabilité à l’issue des élections.


Le prix du communautarisme sera quant à lui, décerné à la liste la plus monocolore, celle qui aura le moins respecté la diversité de notre pays, celle qui aura le moins respecté les valeurs de la République , etc.

Depuis quelques jours, on fait pression pour que nous ne pas décernions pas ces prix et surtout pas à des personnalités connues.

On nous fait remarquer "amicalement" que nous désignerions les bons élèves et les mauvais élèves de la diversité, que les listes sans diversité ne sont pas forcément des listes communautaristes que plusieurs éléments pourraient expliquer certaines listes monocolores.
On cite même l’absence de diversité dans certaines régions.

Toujours les mêmes refrains ! On en arriverait presque à édifier les statistiques de la diversité...régionale comme juges de paix.

09:05 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/03/2008

La diversité banale

Bertrand Delanoë vient de rendre publique la liste de ses 36 adjoints. La diversité (telle qu’entendue en 2008) sera incarnée par cinq représentants et ce, dans des attributions qui ne sont pas classiquement dévolues aux citoyens de la diversité.

Bien sûr avec une autre définition de la diversité, ce nombre aurait été supérieur.

Il n’est hélas pas inutile de le rappeler car si Bertrand Delanoë a réussi en quelques mois à ne plus être jugé que pour ses compétences propres, les propos homophobes n’ont pas manqué pendant cette campagne des élections municipales à Paris. Des propos inacceptables ont quelques fois été tenus notamment par des candidats du MoDem que l’on n’aurait pas imaginé voir dans cette posture et qui se sont abîmés dans l’indignité.

Bien sûr ces 5 adjoints-là, ne sont ni plus ni moins compétents que les 31 autres et il est même incongru de devoir souligner des appartenances réelles ou supposées, assumées ou non, qui n’influencent en rien la compétence ou l’exercice des mandats.

La raison qui nous amène à souligner parfois jusqu’à l’excès ces quelque 14 % de diversité, c’est que c’est une première !

Oui, le problème c’est que malgré leurs compétences, certains et certaines ont été freiné-e-s dans l’accession aux responsabilités publiques justement en raison d’appartenances réelles ou supposées, revendiquées ou non.
Alors soulignons l’évènement encore peu banal que constitue l’arrivée en nombre, de noirs, d’arabo-maghrébins, de non-voyants au Conseil de Paris et dans l’exécutif de la mairie de Paris.

Soulignons-le d’un trait épais, soulignons-le encore et encore,  jusqu’à cela soit tellement banal que nous n’ayons plus à le remarquer ou à le faire remarquer !

19:05 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Diversité, Paris, Delanoë, compétence | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/03/2008

Moins de procès pour discrimination au travail, mais pas pour de bonnes raisons !

Les procès pour discrimination au travail risquent de se raréfier non pas en raison de la baisse des discriminations mais faute de temps.

De temps ?
Oui, le temps qui est l’allié le plus précieux pour mettre à jour des discriminations au travail, risque de manquer si le texte adopté en première lecture par le Sénat le 21 novembre dernier et était adopté en l’état à l’Assemblée nationale.
Que dit ce texte ? Il « porte réforme en matière civile »
En langage moins policé, il vise à réduire de 30 ans à …5 ans (oui, cinq ans) la durée de prescription devant les juridictions civiles.

Cette proposition de loi risque de réduire dramatiquement le nombre de procès pour discrimination au travail d’abord parce qu’il faut du temps pour se faire à l’idée que l’on est victime de discrimination; ensuite parce que c’est avec le temps que les différences de parcours entre les personnes discriminées et les personnes non discriminées, se révèlent les plus criantes

Enfin tout simplement parce qu’il faut du temps pour constituer les dossiers !

C’est la CGT qui la première s’est mobilisée contre cette proposition de loi. Mais il n’y a pas que les syndicalistes qui sont concernés par cette proposition de loi. Les femmes, les handicapés, les seniors, les minorités visibles, les homosexuels sont tous concernés.

Même monsieur tout-le-monde est potentiellement concerné directement ou indirectement.

De l’autre côté, certains employeurs font état des contraintes importantes que fait peser sur l’entreprise les risques de procès potentiellement nombreux qui de plus touchent des faits remontant à trente ans.

Ces arguments peuvent être entendus. Les responsables associatifs, les militants des droits de l’homme ne sont pas des ennemis irréductibles du monde économique.

Mais s’il est parfaitement légitime pour le monde économique de faire entendre sa voix, il devient moins légitime que le lobbying parlementaire soit utilisé d’une manière qui ne sert pas l’intérêt général.
Les députés se grandiraient à ouvrir largement le débat lorsque cette proposition de loi arrivera à l’Assemblée nationale.

Il est préférable que des négociations multipartites permettent l’examen de toutes les propositions sans en exclure aucune, afin que le dialogue social soit renforcé.


C’est ainsi que procèdent les grandes démocraties.

09:10 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Discrimination, travail, loi, diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/03/2008

Remaniement technique ? Mon œil !

On annonçait un remaniement technique, c’est en réalité à un remaniement très politique que nous venons d’assister.

- Christian Blanc, Secrétaire d’Etat au développement de la région capitale.
- Hubert Falco, Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire.
- Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.
- Yves Jégo, Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.
- Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat à la Coopération et la Francophonie.
- Nadine Morano, Secrétaire d’Etat à la Famille.

Un recadrage même et un retour à la plus pure tradition politique, sans les précautions éthiques que constituent la parité et la diversité.
La parité ? Vous n’y pensez tout de même pas !

La diversité ? Pas maintenant SVP!

Ah ! Parité et diversité semblent ne plus faire bon ménage avec la politique lorsque le temps se gâte. C’est bien dommage.

 

Même la rupture a été oubliée. Cela aurait eu de l’allure, de montrer que la parité et la diversité sont des convictions solides et qu'elles n'ont rien de la légèreté des confettis de début de mandat.

17:18 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Remaniement, diversité, parité, gouvernement, rupture, Fillon, Sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Chômage

Le chômage vu par le Cran:

 


CRAN EMPLOI
envoyé par lecran

09:05 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chômage, Cran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/03/2008

C’est fini et ça recommence!

Cette note est la première que je publie ici suite à la fin du blog que 20minutes.fr consacrait aux élections municipales de 2008.

Il était convenu que ce blog prendrait fin avec les élections municipales. Nous y voilà. Le rideau tombe et, la salle va se vider… Mais là, quand c’est fini, ça recommence. Car les élections finies, le rideau ne tombe pas pour autant sur les questions qui touchent à la diversité.

J’ai apprécié les remarques des internautes de 20minutes.fr, j’ai apprécié de répondre aux questions qui m’ont été posées, questions pertinentes, quelques fois rugueuses, mais le plus souvent enrichissantes.

Je souhaite poursuivre le débat et je tiendrai désormais ici clog sur les questions de la diversité (et il y en a!). Ce Blog s’appellera en toute simplicité le Blog de la diversité...

Rendez-vous d’ici quelques jours pour les premières chroniques de ce Blog

Patrick Lozès

16:26 Écrit par Patrick | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog, municipales, diversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu